1
min

Esquisse d'ésseulée

Image de Laurie-Anne Hrvt

Laurie-Anne Hrvt

26 lectures

3

Emmènes moi s'il te plait. Emmènes moi loin de tout ça.
Si tu savais comme je t'attends.
Mais où es tu putain?
Je voudrais te rencontrer en pleine nuit, posée sur un banc à regarder le temps passer. Un carnet ouvert sur mes genoux, un stylo en guise de marque page, je voudrais t'y voir.
J'attends ce putain de sauveur qui saura me prendre par la main et me dire, "Allez viens, viens je t'emmène, et ne te pose plus de questions".
Je veux un niqué, parce que je suis complètement niquée.
Je rêve d'un incompris, un visionnaire, un poète, un écrivain, un lecteur, un artiste, un altruiste, un misanthrope.
Je te veux sans cheveux, des trous dans les oreilles avec lesquels je pourrais jouer avec mes doigts. Je te veux gris, comme moi. Gribouillé, comme moi. Je te veux sauvage et incompris. Je veux que tu me rendes amnésique, au point d'en oublier mon nom, ma vie, pourquoi je suis si maudit.
Je veux qu'on fasse l'amour à en perdre la notion du réel, plongés dans les méandres de nos âmes, perdus dans le ciel.
Une vie de pensées, de mélancolie, de rires, de jours a contempler la pluie.

Pourquoi je t'attends? Pourquoi je rêve qu'on vienne me sauver d'ici? Qu'on me montre la vraie vie, pas celle des prétendus érudits. Pourquoi fantasmer sur une rencontre impossible, impossible parce qu'elle me paraît bien trop romantique et belle, tu sais, cette rencontre là. Mais si tu sais, cette rencontre où tu m'attends un soir, sur ce même banc où j'écris à chaque nuée d'espoir , et que tu te contente d'y déposer un carnet avec toutes tes pensées couchées sur le papier immaculé. Un carnet comme le miens, emplit de fantasmes et de rêves, de la recherche d'un être ruiné, blasé, dépassé, esseulé.

Je veux qu'on me répare, moi aussi je veux aimer, moi aussi je veux ressentir ce qu'ils ressentent les autres. Mais j'y arrive pas, quand je les vois, qu'on se laisse tenté par quelques voluptés, je ferme les yeux et je te vois, celui qui doit m'attendre quelque part. Alors je me barre. Je finis par ne plus y croire moi. Est-ce que tu m'attends toi aussi? Enterré sous ton lit? A fantasmer d'aimer, une personnalité, une enveloppe, une rencontre, une âme, une plume.
A fantasmer d'aimer aimer...
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Adibro
Adibro · il y a
J'ai adoré. La réalité peut-être souvent durd car c'est la vraie vie et on le ressent parfaitement dans ce que tu as écris.
Une écriture au plus proche de la réalité, vraiment très beau.
Puis-je te suggérer un de mes poèmes "Aime-moi" si tu veux faire un tour par ma page

·
Image de Laurie-Anne Hrvt
Laurie-Anne Hrvt · il y a
Merci beaucoup! Je vais aller voir ça :)
·