1
min

Escale forcée (sur la ligne 1)

Image de Damienkheres

Damienkheres

16 lectures

19

J'ai souvent tendance à prendre La Défense des plus faibles dans des tirades très longues, qui ne sont plus des argumentations mais des Esplanade de la Défense, c'est dire si les gens ont le temps de s'ennuyer pendant que je parle. Pas de quoi se jeter du Pont de Neuilly non plus. Mais là c'est décidé j'arrête de perdre trop temps avec. D'ailleurs, j'ai décidé de partir un peu en vacances. J'ai besoin de plage, de repos, Les Sablons à perte de vue. En priorité, j'emPorte Maillot et serviettes dans ma valise pour l'Argentine et direction l'aéroport Charles De Gaulle. Mais à cause de grèves, je suis bloqué et à force de gueuler, on m'offre la nuit au George V dans la chambre où parait-il a dormi Franklin Roosevelt, ça me fait une belle jambe. Comme je ne pars que le lendemain et que j'ai à ma disposition tout un tas de trucs à regarder à la télé, j'en profite pour regarder Champs Elysées, mon émission préférée.
Après 3h de visionnage, je me rends au restaurant où je rencontre un sacré personnage. Il a commencé à travailler dans une Tuileries et maintenant il vit dans un Palais Royal dans je ne sais plus quel Émirats. A mon avis, y'a de la magouille là-dessous mais je n'ai rien dit car si je Louvre, il est capable de m'enfermer dans un de ses Châtelet. Cet hôtel n'est pas n'importe quel Hôtel de Ville mais il faut quand même se méfier des gens qui le fréquentent. Comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois mais comme Saint Paul je doute sur ce que je ne vois pas.
Bref, après une bonne nuit de sommeil, je retourne à l'aéroport et ses grévistes, révolutionnaires dans l'âme, qui seraient capables de reprendre la Bastille s'il fallait. A leur re-Gare de Lyon, je vois cette rage fauve dans leurs yeux. Et malheureusement pour moi, je pense que ce n'est pas non plus aujourd'hui que je pourrais partir. Comme à Reuilly-Diderot en son temps, à l'aéroport-moi je ne m'énerve pas car je sais que ce qu'ils font c'est pour le bien de la Nation. Et si je m'emPorte, de Vincennes on entendra parler de moi. Maintenant, mon dé-Saint,-Mandé mon meilleur ami à venir prendre l'a-Bérault dans un bar branché pour me remonter le moral avant qu'on m'enferme pour folie dans le donjon du Château de Vincennes.

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
19

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Klelia
Klelia · il y a
Bravo pour avoir su écrire une histoire sympa avec toutes ces stations. Belle balade parisienne
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent récit très agréable à sa lecture. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poème "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver catégorie poésie et "j'avais l'soleil au fond des yeux" en finale de la matinale en cavale. Bonne chance à vous.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux

·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Un humour qui ne fait pas mouche à tous les coups, mais je suis allé jusqu'au bout de la lecture. L'idée est bonne en soi... mais c'est un exercice d'équilibriste périlleux. Mon vote pour vous y être risqué.
·
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Des jeux de mots à gogo! Bravo.(-:
·