1
min

Eros Hypnosis

Image de Hécate XIII

Hécate XIII

115 lectures

31

FINALISTE
Sélection Jury

Un rendez-vous dans un bar.
Nous trois, isolés, au fond de la salle, dans le noir.
J'ai le souvenir d'un tintement de cuivre. Une seule vibration de ce petit son aigu et j'oublie de vivre.

Ils sont nombreux à pouvoir surprendre vos mains sur mes cuisses.
Vos ongles sur le nylon de mes collants, crissent.
Mais qu'importe leur pudeur outragée et leurs mots vils et bas.
Rien ne m'atteint, je ne suis déjà plus moi...

Il est l'heure des contacts rapprochés dans les ruelles. Vous serrez vos corps contre le mien, révélant votre désir, la réveillant "Elle".
Il me manquait un collier pour habiller mon cou.
Apporté dans un écrin de velours roux.
Un collier réclame une laisse alors on glisse l'attache dans la boucle de métal sculptée.
Fer contre fer. Le froid me fait frissonner.
On me recouvre les yeux d'un bandeau de dentelle rouge.
Je suis aveugle. Je suis à votre merci, sous votre joug.
Je suis offerte, touchée, goûtée.
Palpée, écartelée, mise à terre.
Toujours privée de mon sens visuel j'entends.... J'entends vos ceintures se défaire.
Je perçois mon surnom de la nuit : "Électre, donne toi."
Asservie, soumise, j'espère, j'attends.
"Electre, je te veux. Et ce que je veux, je prends".
On me retourne sur le lit. On me fesse. Du cuir claque sur ma peau. On m'empale, on m'investit.
Je suis manipulée, rudoyée, fessée.
On me sussure : "Électre, tu es Sanctuaire. Et nous allons l'embraser".
Je deviens objet, chair, soumission.
Je ne suis que sensations, vas et viens, ondulations.
Mes lèvres sont caressées, geste tendre. On me prévient ainsi.
La violence succède à la douceur. On s'enfonce à nouveau en moi avec ferveur. On me baillonne de chair durcie.
J'accepte la sentence. J'entends la jouissance.

Alors en récompense, pour moi, des baisers échangés... Sur mon intimité. Jusqu'à l'apothéose. La mienne cette fois. Que j'ai enfin le droit d'hurler.

Une clochette a sonné.
Tout, alors, s'est soudainement arrêté.
Ma personnalité se débat et lutte vers la surface.
Électre sourit une dernière fois et puis s'efface...

Où suis-je ? Qui sont-ils ? Un homme entre et tendrement me sourit.
Ma mémoire erre quelques secondes. Cet homme est mon mari!
D'un geste il réclame à l'un des inconnus la laisse qui bride ma liberté.
Je suis perdue, dans le flou mais délivrée.
Il m'embrasse, se réapproprie mon corps.
Il agite une pierre fuselée au bout d'une chaîne en or :
"Je compte jusqu'à 10, oublie tout. Tu as été parfaite mon ange, comme toujours ."

PRIX

Image de 2016

Thème

Image de Bordel ambiant
31

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Intense et bien écrit, un peu confus aussi je trouve mais cela colle à l'histoire, le tout est après lecture (et digestion) très bien pensé !
·
Image de Adonis
Adonis · il y a
Très beau texte! ..
·
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Comme Vodko, je vote après coup, mais de bon coeur ! Félicitations "finales"...
·
Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
Beaucoup de style, tout est suggéré ce qui rend encore plus torride cette scène.
·
Image de Vodko
Vodko · il y a
J'ai loupé votre texte que je trouve hypnotique, je vote après coup!
·
Image de Soffzou
Soffzou · il y a
Je l'ai lu à haute voix hier soir devant 3 amis... le texte a plu. ;-)
·
Image de Marie-France Ochsenbein
Marie-France Ochsenbein · il y a
Magnifiquement bien écrit. Mes votes. si le coeur vous en dit je suis compétition avec Requiem amoureux dans la catégorie tintamarre du soir.
·
Image de Mary Benoist
Mary Benoist · il y a
Je ne supporte ce genre de récit que très bien écrit et c'est la cas ici.
·
Image de Hécate XIII
Hécate XIII · il y a
Merciiiiiiiiii. C'est un exercice difficile que d'écrire sans mots crus des scènes érotiques :)
·
Image de Mary Benoist
Mary Benoist · il y a
Oh que oui ! Et rarement réussi ! C'est pourquoi je suis admirative quant à votre talent.
·
Image de Cristina sabaudia
Cristina sabaudia · il y a
c'est hypnotique en effet ! si bien écrit !
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
Dans le genre, c'est réussi ! Sans vulgarité. Avec cette idée d'hypnose qui entoure le texte.
·
Image de Hécate XIII
Hécate XIII · il y a
Merci Emma. Merci beaucoup. J'aime lire les commentaires des lecteurs. Que je gagne ou que je perde ça me touche.
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
Je ressens les passages et commentaires sur mes textes de la même façon que vous !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur