2
min

Entretien avec une trotteuse

51 lectures

4

Il y a bien longtemps que je lui tournais autour. Elle restait silencieuse. Et puis, un jour – c’était un matin à l’heure du petit-déjeuner, à 7h15 exactement – sa langue s’est déliée. Elle m’a fait un signe (enfin, je crois). C’est même elle qui a pris l’initiative en émergeant brusquement de sa longue indifférence.

- C’est curieux cet intérêt que vous me manifestez. Vous savez, je mène une vie plutôt banale. Ma vocation de trotteuse ne me conduira jamais bien loin. Comment ceci peut-il bien intéresser un journaliste comme vous ?
- Justement, depuis le temps, vous avez accumulé une expérience rare à vivre ainsi sous le verre d’une montre et à tourner, tourner, tourner sans fin...
- Oui... « sans fin »... enfin, quand il n’y a pas de panne et que la pile n’a pas passé l’arme à gauche et que celui qui porte la montre pense à la changer. . Mais puis-je vous poser une question ?
- Allez-y. J’ai le temps.
- Oui, c’est ça, justement : « le temps ». Vous me parlez du « temps ». Qu’est-ce que c’est ?
- Permettez-moi d’être surpris. Vous êtes pourtant bien placée. Nul mieux que vous n’est en mesure de le savoir.
- Désolée. Je ne vois pas.
- Les secondes, les minutes, les heures, les jours, les semaines, les mois, les années, les siècles et que sais-je encore ? Vous voyez ?
- Les secondes, je connais mais pas le reste. Bien sûr j’en ai vaguement entendu parler mais notez bien qu’ici on a autre chose à faire qu’à bavarder. Et puis quand j’aperçois la petite et la grande aiguille c’est toujours très rapide. Nous n’avons guère l’occasion de disserter sur le sens de la vie. D’ailleurs, je ne sais même pas ce qu’elles font ces deux- là.
- La petite aiguille donne l’heure et la grande indique les minutes. Parfois, dans les cadrans, on trouve aussi un calendrier avec les jours qui défilent.
- C’est de la science-fiction votre truc ! Vous me prenez pour une gourde, une cloche, une andouille ?
- Certes non. C’est parce que vous êtes efficace, fine et élancée, toujours précise et parfaitement dans votre rôle de trotteuse que je souhaitais vous rencontrer et vous interroger. Comment arrivez-vous à assurer aussi parfaitement votre fonction ?
- Au départ, je ne vous le cacherai pas, dans la famille des trotteuses, c’est quelque chose d’inné. Devrais-je l’avouer... car vous allez me rétorquer que je n’ai donc aucun mérite ? Ce serait une erreur. Par la suite, une fois bien dégrossie après quelques milliers de tours de piste, il faut de l’endurance et de la patience, un réel sens du service et de l’abnégation.
- De l’abnégation ?
- Oui. Une certaine soumission aux contraintes du travail qui m’a été attribué.
- Vous ne rêvez jamais de vous évader ?
- Pour s’évader il faut avoir connu autre chose auparavant. Un prisonnier est un homme libre qui a été privé de liberté. Moi j’ai toujours été là, le pied rivé au cadran, toujours disponible, prêtes à servir. C’est tout. Et puis je le sais bien : quitter mon milieu ce serait un suicide. Je ne tournerais plus. Mon existence n’aurait plus aucun sens... Et le sens, pour moi, c’est de tourner en rond.
- Vous songez au suicide, parfois ?
- Oui. Comme le piège à éviter par-dessus tout.
- Ceci étant dit vous n’êtes pas éternelle...
A cet instant, mon interlocutrice m’a lancé la réplique qui tue :

- L’Eternité... c’est combien de temps ?

Il était l’heure de partir. Je l’ai remerciée avec, dans le fond de l’esprit, une nouvelle idée qui germait : et si, à l’occasion, j’arrivais à interviewer la petite ou même la grande aiguille ? S’il a le temps, j’en parlerai à mon rédacteur en chef.

4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Bisabelle
Bisabelle · il y a
zut je voulais dire quel est le sort de la petite aiguille
·
Image de Bisabelle
Bisabelle · il y a
Bravo mais quelle est le sort de la petite aiguille?
·
Image de Alexandrine de Mun
Alexandrine de Mun · il y a
Ravie de la distraction, merci, je n'ai pas le temps de m'attarder car l'heure m'attend.
·
Image de Isa
Isa · il y a
Texte charmant sur l'importance de donner du temps au temps...
·