Enfin là, déjà repartis

il y a
2 min
18
lectures
5

Ecrire sans prétention pour le simple plaisir des mots, tout comme lorsque je manie les pinceaux pour m'adonner à la peinture. Je suis une touche à tout qui jamais ne s'ennuie  [+]

Certains les appellent les « chicoufs », chic ils arrivent, ouf ils repartent. Eux ce sont les petits enfants. Les miens sont arrivés début juillet et en un instant la maison s’est animée et a résonné de leurs rires. Martelant le sol de leurs petits pieds le bruit ambiant a monté de quelques décibels.

Explorant le jardin en courant comme des fous ils voulaient tout découvrir de cette nouvelle maison où nous venions d’emménager et dans laquelle ils venaient en vacances pour la première fois. Montant quatre à quatre l’escalier qui conduisait à leur chambre en dépit de mes recommandations, je ne voulais pas risquer un accident et compromettre une si belle journée, ils n’avaient de cesse d’ouvrir toutes les portes, tous les placards.

Après la longue route qui les avait menée jusqu’à nous la soirée ne s’était pas éternisée et le calme était revenu assez tôt. Le lendemain matin tout le monde était sur le pont, en pleine forme pour démarrer ces vacances que chacun attendait.

Quatre semaines, pour certains grands parents cela semble une éternité mais pour moi ça n’a été que du bonheur. Bien sûr il a fallu jongler entre les courses, le ménage, les lessives, le repassage, la préparation des repas et surtout imaginer un programme de réjouissances varié pour les occuper. Mais que cela fait du bien de se secouer et d’oublier pour quelques semaines les petits bobos du quotidien, les douleurs articulaires et autres désagréments liés à l’âge. Après leur départ  nous aurons tout le temps pour nous reposer.

C’est comme un bain de jouvence : refaire des châteaux de sable, jouer aux raquettes, taper le ballon sans parler des interminables parties de jeu de l’oie ou de petits chevaux. N’appréciant pas particulièrement les jeux de société je me surprends à adorer ces moments de partage qui tissent des souvenirs pour l’avenir.

Je ne parle pas des photos par dizaine pour fixer ces instants, les petits diables faisant moult grimaces au moment de prendre le cliché. Vive le numérique, on efface tout et on recommence jusqu’à la photo idéale avec le sourire qui va bien.

La perspective de l’issue de ces quatre semaines semblait lointaine mais déjà le départ se profile, les jours passent à toute vitesse et il faut refaire les valises.
Un dernier câlin, deux ou trois bisous, un coucou de la main à travers la vitre de la voiture et les voilà partis. Nous ne les reverrons pas avant deux mois et demi et ils nous manquent déjà. Nous suivons leur parcours sur Waze pour s’assurer que tout va bien et qu’ils sont arrivés à bon port.

La maison a retrouvé son calme, plus rien ne dérange l’ordre établi, une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. Pas un grain de poussière sur le sol, pas de traces de petits doigts sur les murs immaculés, la maniaque que je suis devrait se réjouir et pourtant je n’en retire aucune satisfaction.
Alors pour moi pas de « chicoufs » mais des chics ils reviendront encore et encore tant qu’ils le voudront.
5
5

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Criant de véritéS !
Image de Brigitte G.
Brigitte G. · il y a
On parle en connaissance de cause, bienvenue au club des grands-parents.
Image de Ikouk OL
Ikouk OL · il y a
Les grands-parents sont éternels. Ils resteront à jamais gravés dans le cœur de leurs petits enfants.
Image de Brigitte G.
Brigitte G. · il y a
En tout cas on fait tout pour qu’ils engrangent de merveilleux souvenirs en notre compagnie.
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Des vacances merveilleuses de l Amour et du bonheur
Image de Brigitte G.
Brigitte G. · il y a
Vous avez entièrement raison.
Image de France Passy
France Passy · il y a
Les souvenirs, ces piliers de l’enfance...parfois
Image de Brigitte G.
Brigitte G. · il y a
Retomber en enfance n’est pas si mal et il faut profiter de ces moments volés au temps.
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Des chicoufs bien sympathiques.
Image de Brigitte G.
Brigitte G. · il y a
Merci pour votre lecture.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Bismillah

Sourisha Nô

Le temps est froid. J’ai été aujourd’hui à un de ces rassemblements hebdomadaires où l’on échange nos misères autour d’un thé, entre deux sollicitudes aseptisées, là où Dieu n’est... [+]