3
min

Enfilez vos baskets et vous verrez !

Image de Sekai

Sekai

180 lectures

45

- Toute façon, j'en voulais pas de ton vélo à la noix ! Et t'es le pire cousin du monde !

Hors de moi, je claque la porte de ma chambre et me jette sur mon lit, les yeux remplis de larmes. Dans mon corps, j'ai l'impression que ça bouillonne, que ma température atteint son summum, et qu'une vague de rage engloutit tout l'amour présent dans mon cœur. Ça y est, je déteste tout le monde pour le reste de ma vie. D'ailleurs, qu'est-ce qu'il a à me regarder comme ça, ce stupide doudou ? Allez, hop ! Je l'attrape par les oreilles et le balance à l'autre bout de la pièce. Il atterrit sur une belle construction en Legos qu'Etienne (le pire cousin du monde en question) et moi avons fait la veille et réalise le strike le plus magnifique que je n'ai jamais eu l'occasion de faire (faut dire que je vais pas souvent au bowling). La chaleur monte jusqu'à mon visage, tandis que de grosses larmes de colère roulent sur mes joues. Je me mets à tambouriner le matelas si fort que le bruit résonne jusque dans le couloir. Tous, je vous déteste tous !

Quand, soudain, l'on frappe à la porte. Une voix chaleureuse s'infiltre par l’entrebâillement et arrive doucement à mon oreille. C'est maman ! Malgré la haine que j'éprouve, j'ai l'impression que mon cœur s'apaise un peu. Et que, plus elle se rapproche, mieux je me sens.
- Chéri, je vois que tu es vraiment très en colère. Tu sais, quand tu te mets en colère comme ça, c'est tout ton corps qui souffre. Et pourtant, je t'assure que ce n'est qu'une émotion passagère. Elle est comme les nuages, elle sera bientôt balayée par un souffle de joie.
- C'est pas vrai, tu peux pas comprendre. Etienne est trop méchant ! Je suis vraiment fâché contre lui !
- Je sais que tu es énervé. Tu n'as pas envie de voir Etienne pour le moment. Mais, moi, je connais une super solution pour que tu te sentes mieux !
Elle est trop forte ma maman ! Lorsque vous vous sentez mal, elle vous pose une main aimante sur les cheveux, vous parle d'un ton maternel et vous propose naturellement une solution miracle qui marche toujours (même si on n'y croit pas au début)...
- Qu'est-ce que c'est ?
- Tu veux vraiment le savoir ? Alors enfile tes baskets et suis-moi !

J'aurais pu refuser, l'envoyer paître comme mon doudou. Mais j'ai préféré enfiler mes pompes et suivre Maman dans le jardin. Dehors, le soleil semble briller de mille feux, irradiant la campagne silencieuse d'une étrange mais agréable énergie. Une brise légère souffle dans les branches des arbres, portant avec elle l'odeur d'une herbe fraîchement coupée. J'aperçois Etienne, qui joue avec Sofia, ma petite sœur, et son vélo. À nouveau, je sens la colère m'envahir. La jalousie aussi. Parce qu'ils ont l'air de bien s'amuser... Heureusement, Maman me prend par la main et me sourit comme elle sait si bien le faire, avec entrain et bienveillance. Elle me caresse ensuite doucement la joue.
- Prêt pour l'aventure ?
Nous prenons une grande inspiration, puis elle m'entraîne à sa suite, hors du jardin, sur le petit chemin qui mène à la forêt. On part en quête, juste elle et moi, et nos baskets.

Ma maman, c'est une fée des bois, j'en suis persuadé ! Il n'y a qu'elle pour trouver les petits recoins magiques qui vous donnent l'impression d'entrer dans un film de fantasy. Que diriez-vous si vous vous retrouviez devant l'immensité des plaines de Narnia ? Si vous mangiez votre goûter dans la mystérieuse Forêt Interdite bordant l'enceinte de Poudlard ? Si vous jouiez au loup touche-touche au cœur des bois de Fangorn ? Moi, avec Maman, j'en prends toujours plein les yeux (et plein les pieds) ! Elle m'a appris que tous ces endroits n'existent pas seulement dans les histoires, mais qu'ils sont réels pour tous ceux qui savent simplement ouvrir les yeux et sourire au présent. Pour tous ceux qui trouvent le courage d'enfiler leurs baskets et d'aller voir ce qu'il se passe dehors.

- Comment te sens-tu, chéri ?
Je réfléchis quelques instants. Tiens, c'est vrai que je n'y avais pas prêté attention ! Ma colère a disparu. Une légère rancœur subsiste, telle une vague réminiscence du conflit passé. Un peu de honte aussi, parce que je me rends compte que ma rage était démesurée par rapport à la gravité du conflit. Cependant, je sens au fond de moi que ce bol d'air frais et de nature m'a fait le plus grand bien. Maman avait raison ! Mon émotion a suivi le souffle du vent et s'est évaporée comme un nuage ! Le truc, c'est qu'il y a un nouveau problème...
- Je crois que j'ai un caillou dans ma basket.
Tout à coup, Maman s'est mise à rire, rire comme je ne l'avais jamais entendue rire, à gorge déployée, d'un rire si communicatif que je n'ai pu m'empêcher de rire avec elle. Bientôt, ce sont les oiseaux, et les arbres, et les fleurs, et l'eau de la rivière, et toute la forêt qui se sont mis à rire avec nous.

Quelque temps plus tard, Sofia m'a demandé :
- Ali, pourquoi tu gardes tes baskets sur l'étagère de ta chambre ? T'as pas de place dans le placard à chaussures ?
- Parce que quand je les regarde, je pense au rire de Maman et je sens mon cœur se remplir de joie et d'amour.
- Abon ? Comment ça se fait ?
- Attends, enfilons nos baskets, je vais te montrer...

Depuis ce jour, les baskets de Sofia ont aussi disparu du placard à chaussures. (Quant à Doudou, il a vécu trois fois mois de vols planés qu'auparavant !)

PRIX

Image de 2017

Thème

Image de Très très court
45

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Trés jolie histoire comme un conte, met en évidence l'amour d'une maman qui sait guérir les blessures de son coeur et l'emmener dans des aventures magiques... les baskets sur l'étagère marquent l'attachement à ces souvenirs vécus et son un lien avec sa mère... c'est touchant... beaucoup beaucoup aimé....
·
Image de Sekai
Sekai · il y a
Merci beaucoup ! Ravie d'avoir ravivé ces beaux souvenirs en vous :)
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
mon vote pour un bon moment de lecture
·
Image de Sekai
Sekai · il y a
Merci à vous !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une jolie histoire pleine de douceur et de tendresse ! Mes votes! Une invitation à lire ma "Mémé à moto"! Merci d'avance!
·
Image de Sekai
Sekai · il y a
Merci à vous d'avoir pris le temps et lire et commenter !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci bien, Sekai ! A bientôt !
·
Image de Myriam Boukhris
Myriam Boukhris · il y a
Top!
·
Image de Sekai
Sekai · il y a
Merci !! :)
·
Image de Charlotte Uvira
Charlotte Uvira · il y a
Pour toutes les Mamans magiques qui ont des enfants magiques!
·
Image de Sekai
Sekai · il y a
Tout à fait ! C'est un concept très inspirant :) Merci d'avoir pris le temps de lire !
·
Image de Reveuse
Reveuse · il y a
j'aime beaucoup c'est plein de tendresse et de fraîcheur,comme quoi les baskets mènent à tout!vous avez mes 4 voix
·
Image de Sekai
Sekai · il y a
Une promenade sans baskets, c'est comme une rose sans parfum ;) Merci à vous !
·
Image de Reveuse
Reveuse · il y a
allez lire mon texte "Marion et les baskets "et dites moi ce que vous en pensez
·
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Une belle histoire pleine de tendresse. Mes voix!
·
Image de Sekai
Sekai · il y a
Merci à vous !
·
Image de Merlin Merlinéa
Merlin Merlinéa · il y a
Vive les mamans un peu magicienne
Flegme grand ducal est en compet! Et mes autres histoires si le coeur vous dit
Je vous invite à le lire, voter, commenter et partager svp... merci

·
Image de Sekai
Sekai · il y a
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire et commenter !
·