667 lectures

122

FINALISTE
Sélection Jury

« Un mot et tout est perdu. Un mot et tout est sauvé. »
André Breton

Lili voudrait crier. Sa gorge est sèche, son palais brûle. L’atmosphère est moite. L’été a recouvert la ville d’une sorte de chape de plomb invisible. Les pavés transpirent. Le sol gémit. La nuit l’avale puis la recrache quelques mètres plus loin. Les battements de son cœur se propagent partout sur le bitume tandis qu’elle s’engouffre dans les entrailles de la ligne quatre, au coin de Châtelet.

Les portes se referment.

Inspiration.
Expiration.

Bip Bip.

Inspiration.
Expiration.

Le monstre de ferraille démarre. Au fond du wagon, un mec en costard bleu jette des coups d’œil inquiets à sa Rolex.
Elle décide de s'asseoir à l’autre extrémité de la rame, dans le sens de la marche. Elle ferme les yeux quelques instants, bercée par le bruissement métallique des roues sur les rails et les chuchotements du monde qu’elle devine quelques mètres plus haut. Lorsqu’elle les ouvre de nouveau, l’homme d’affaire a disparu, la laissant seule face à son reflet qui se projette par intermittence contre les vitres crasseuses.
Le métro s’arrête.

Elle descend à Saint-Michel, comme par habitude. Appuyée contre un abri bus, elle fait l’inventaire de ce qu’il reste de sa vie.
Sept culottes. Trois soutiens gorges. Deux pantalons. Trois paires de chaussettes. Un gilet. Un pull. Un tube de fond de teint au trois-quarts vide. Son mascara. Son rouge à lèvres. Ses cigarettes. Son portefeuille. Au fond, un vieux miroir offert par Sephora.

Elle se dit que le reste de sa vie, c’est bien peu de choses finalement. Même que ça tient dans un sac de sport bon marché. C’est drôle. Triste. Et tellement con que ça lui donne presque envie de rire.

Un mot et tout est perdu.
Un mot et tout est sauvé.

Elle passe devant une vieille bâtisse de trois étages. Une banderole « maintien des urgences » est accrochée sur la façade, de gros caractères rouges, sur un tissu blanc.
Puis elle se décide à franchir la porte du bar qui fait l’angle.
Il est calme pour un vendredi soir. Un trentenaire blondinet crache ses poumons en parlant au couple qui lui fait face, visiblement décidé à terminer son histoire malgré les quintes de toux qui hachent ses phrases.
Elle s’affale au fond d’une chaise, commande un mojito, agrippe la paille de toutes ses forces et lui fait faire des va-et-vient au beau milieu de la glace pilée. Le regard plongé dans le rhum, les basses plein les oreilles, elle se dit qu’on ne s’habitue pas.
Oh non, ce sont des foutaises tout ça. On ne s’habitue pas à la peine. C’est un poison qui s’infiltre dans nos veines, reste terré parfois des années avant de refaire surface.
Elle fragilise, grignote. Parfois elle se fond dans le décor, épouse chaque centimètre carré de nos membres, en adopte la forme, la substance, devient la matière, le moteur, le poumon.
Mais on ne s’habitue jamais à elle. Ni aux adieux. Ils sont plus forts, plus grands que nous, nous dépassent chaque fois.
Lili voudrait rembobiner, couper des bouts. Et pourtant elle les a vus. Elle les a comptés, additionnés, les uns après les autres pendant des jours. Des jours qui se sont défilés, sont devenus des mois lourds qui ont fini par s’évider en flots au-dessus de sa tête.
Le pressentiment, les regards fuyants, les mots jetés à même le sol qui sonnent faux, l’éraillement, l’incompréhension, les étreintes devenus gauches et les corps lourds : tout, tout y était.
Elle a tout vu mais n’a pas voulu voir. Elle voulait qu’il s’accroche, l’accroche, la main dans la sienne.
Encore.
Et quand il lui a demandé de faire son sac elle est restée là, les bras ballants, muette, interdite, comme une conne.
Elle n’a pas su, elle n’a pas su quoi dire.

Un mot et tout est perdu.
Lili, elle n’a jamais su trouver les mots.

Elle paie son verre et quitte le bar. Dehors l’air est plus doux, rafraîchit, presque respirable. Elle marche le long des quais longtemps, très longtemps, en laissant des bouts de passé s’échouer sur les berges au rythme de ses pas.
Attirée par des lumières qui embrasent le ciel, elle finit par lever les yeux.
Les feux crépitent puis s’évanouissent dans la Seine. Elle sent la chaleur se rapprocher d’elle, la prendre au corps, de plus en plus près.
Elle devine les silhouettes, le bruit, l’effervescence, l’étourdissement, à quelques mètres.
Tout est changé, mais rien ne l’est.
Le 14 juillet est toujours là, il danse devant elle.
La date est ancrée au marqueur indélébile dans le calendrier, depuis des siècles.
À jamais.
Quoi qu’il arrive.
Elle s’assoit en tailleur dans l’herbe fraîche, l’esprit encore en vrac, mais apaisé.
Quoi qu’il arrive demain le soleil se lèvera.
Encore.

PRIX

Image de Eté 2016
122

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Yves Brard
Yves Brard · il y a
Bien écrit un climat je vote
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle écriture.
Mes amitiés.
Sandrine.

·
Image de Déborah Locatelli
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
Vous nous emmenez à la rencontre d'un personnage en dérive , en échec/manque d'amour, bref dans une forme de détresse. Mais ,on finit sur cette note, cela aussi, comme tout ce qui vit dans le temporel, passera: note d'espoir ! j'apprécie votre vocabulaire, l'attaque incisive de vos descriptions et des états d'âme de l'héroine . je vote +1! "Artiste", poème que vous avez soutenu lors des qualifes, est finaliste. Si vous souhaitez le revisiter, et, le cas échéant, le confirmer par un vote, c'est Ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/artiste-1, merci Déborah, à bientôt
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
J'ai simplement adoré découvrir ou plutôt dévorer ce texte ! Les mots semblent choisis avec justesse pour donner un texte sensible et délicat. C'est superbement écrit. Je suis admirative !
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Johanna pour cet adorable commentaire. Bonne soirée.
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
bravo pour cette finale
à bientôt^^

·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
félicitations^^
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Bertrand. Félicitations à toi plutôt^^ :-p
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
j'essaie de travailler sur un graphisme plus travaillé
à présent
"Les Bonnes Voix" en sont un exemple
à bientôt^^

·
Image de Julia
Julia · il y a
j'ai beaucoup aimé, je vote avec plaisir, bravo et bonne chance ;)
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Nolwenn
Nolwenn · il y a
Très beau texte sur la rupture, tu as une très belle écriture ! Mon vote et bonne chance pour le concours !

Je participe au concours d'écriture Harry Potter si ça te tente je t'invite a aller y jeter un coup d'oeil ! http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/savez-vous-comment-filius-flitwick-est-devenu-professeur-a-poudlard

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup. Je vais passer. A bientôt.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un récit angoissant comme ce coeur en vrac. Je vous offre un vote de plus pour votre très beau texte.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Fred...Bonne soirée.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Bonne chance !
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Jean-Luc Ithié
Jean-Luc Ithié · il y a
Je me suis laissé embarquer par votre texte, ça ne m'aurait pas posé de problème d'en lire tout un roman. Je vote.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Marc... C'est très gentil.
·
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Des émotions en vrac pour une vie défaite. Un texte attachant.
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Marika
Marika · il y a
Le titre est vraiment raccord avec la nouvelle !
Bravo

·
Image de Déborah Locatelli
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
On a beaucoup écrit sur la la rupture amoureuse mais rarement avec autant de talent : des mots parfaitement choisis, tous à leur place ; un décor oppressant et une atmosphère lourde ; le tout révélateur de l'état d'âme de l'héroïne.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Guy...Je suis très honorée par votre commentaire, c'est encourageant. Bonne journée.
·
Image de Azel
Azel · il y a
Mon vote pour cette promenade au fil de la déception et de la raison.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Azel...
·
Image de Nastasia B
Nastasia B · il y a
Ma modeste contribution et mes encouragements.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Nastasia. ..Il n'y a pas de modeste contribution...:-)
·
Image de Anne-sophie Legrand
Anne-sophie Legrand · il y a
Bien que ce sujet deja maintes fois abordé dans la littérature, ne m'attire pas au 1er abord, j'aime beaucoup la plume et le style
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Anne-Sophie, contente que vous soyez passée me lire malgré tout. Bonne soirée
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Bonne chance Déborah, ton texte mérite d'être plus haut ...
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup d'être passé Michel! Je suis dans les derniers je pense...lol A bientôt.
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Oui mais tu sais que le classement sur Short est surtout une affaire de pêche aux voix et de réseau, donc pas d'inquiétude ;-)
Et puis il reste le jury ... j'espère donc te voir publiée.

·
Image de KELM
KELM · il y a
mon vote.
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci! Je crois être déjà passée voir vos Bds...Je vais vérifier!
·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
...encore et toujours...
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci d'être passée Cajocle! A bientôt. ...
·
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Un texte doux amer... Comme un manque de quelque chose... Pourtant de l'intensité et une belle narration mais, il y a un mais...
Pour votre avis sur ma nouvelle :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/au-13-de-la-rue-maupassant

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci pour votre avis, constructif. Un manque de quoi? Ça pourrait m'éclairer. ..
·
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Eh bien à la relecture, il manque cet "Il" , son ombre, son souvenir, son absence... Peut être aller un peu plus loin dans la douleur, l'avant, la rupture... Ses prémices, le refus de la prise de conscience de l'inévitable... Justes quelques mots en plus ou en moins... Pas grand chose, vraiment, un petit pas grand chose :-)
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
"Il" est esquissé, c'est vrai..Je me suis concentrée sur "Elle". Je comprends mieux ce qu'il vous manque dans ce texte. Lili est dans un autre de mes TTC...Ce texte lui fait écho. Bonne soirée. Je passe vous lire dès que possible. Merci
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
La peine est dite et disséquée sans que ce soit mélodramatique. Cet instant de vie est touchant dans sa sobriété.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci de ce gentil commentaire Emma.
·
Image de Alain Maréchal
Alain Maréchal · il y a
Un passage pour un court instant chez cette femme, perdue...retrouvée..la vie continue!
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Oui oui elle continue. ..Merci d'être passé.
·
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Je relis encore un mot est tout est sauvé! Plutôt optimiste Mon poème est en finale grâce à vous,il a encore besoin de votre re soutien et meci Déborah!
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci! Je vais passer..
·
Image de Poupette
Poupette · il y a
Ambiance lourde et triste, un mot est tout est perdu, mais un mot et tout est sauvé : ENCORE !
bravo et mon vote pour ce texte, pour moi très réussi.

·
Image de Déborah Locatelli
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est difficile mais le soleil reviendra et l'amour aussi !
Hauts les coeurs !

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Oui haut les coeurs. ..Merci beaucoup!
·
Image de Robert Shennon
Robert Shennon · il y a
"Quoi qu'il arrive demain le soleil se lèvera... encore". C'est vraiment ce qu'il faut se dire... mais sur l'instant... dur, dur ! J'aime ce texte. 1 vote
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Robert....
·
Image de André Page
André Page · il y a
Ravi que ton texte soit en finale Déborah, mon vote à nouveau.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup André. ..A bientôt.
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un mauvais moment à passer et l'espoir renaîtra comme un lever de soleil. Bravo, Déborah ! Vous avez mon vote.
J'ai une nouvelle en finale mi dramatique, mi humoristique : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/la-societe-fait-un-carton

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Jean.
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Beaucoup de mélancolie de ce très texte poétique. Mon vote.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup François. ...
·
Image de Val
Val · il y a
De nouveau mon vote , bonne finale Deborah :)
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Val.
·
Image de Olivier Vetter
Olivier Vetter · il y a
Demain, le soleil se lèvera
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Je l'espère bien. ..Merci Olivier.
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un titre en harmonie avec le thème, une écriture à l'unisson, comme hésitante, fracturée, et une chute en feu d'artifice ...
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci pour ce gentil commentaire Miraje...A bientôt
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
C'est un très beau texte Déborah... J'espère qu'il ira loin... Bonne chance et mon vote...
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Catalina...
·
Image de Jérôme Fanvinc
Jérôme Fanvinc · il y a
On m'a parlé de votre texte, je l'ai donc découvert...et apprécié.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Je pense deviner de qui il s'agit...Une super star shortienne^^! :-) Merci beaucoup d'être passé en tout cas! A bientôt.
·
Image de Jérôme Fanvinc
Jérôme Fanvinc · il y a
Super star ?! S'il lit cela, il ne va plus toucher terre :) !
·
Image de Chris Artenzik
Image de Déborah Locatelli
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Mon deuxième vote pour votre texte. J'espère qu'il ira loin.
Accepterez-vous de soutenir en finale du Prix été, (20 Juin), mon poème "le coq et l'oie"? Vous l'avez soutenu une première fois.Merci !

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Marie! Je vais prendre le temps de repasser...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
a bientôt, alors !
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Texte puissant . Votre personnage est très émouvant. Elle est lucide et je suis certaine qu'elle retrouvera le soleil. Vous avez le vote de Tilee auteur du poème Transparence arrivé lui aussi en finale . Il vous invite si vous le souhaitez à lire et commenter sa poésie. Merci
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
J'ai aimé votre texte pour sa puissance . Il est à la fois angoissant et plein d'espoir. Votre personnage porte un regard très lucide sur son passé et elle espère le futur. Tilee auteur du poème Transparence lui aussi en finale vous invite si vous le souhaitez à découvrir son univers. Merci
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup! Je vais passer avec plaisir.
·
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
évidemment je vote à nouveau, tu mérites d'être là, j'aime beaucoup ton style breton qui n'a rien de géographique. +1
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Wahou Breton carrément? Merci beaucoup Nico, à bientôt! :-)
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
En vrac ou pas mon vote à nouveau, Déborah. Bonne chance ! :o)
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Isabelle! Bonne chance à toi aussi! :-)
·
Image de Lagantoise
Lagantoise · il y a
Je retiendrai plusieurs choses dans ce beau et passionnant texte...Déjà cette plume qui a la facilité de nous conter chaque détail...L'atmosphère pesante du métro et le contraste entre La Rolex et son sac ne contenant que des babioles...J'ai aimé "on ne s'habitue pas à la peine,c'est un poison qui s'infiltre dans nos veines"....Chaque ligne est comme une larme qui s'écoule le long du coeur....et demain le soleil pour unique chute et espoir...BRAVO...Mon vote+++
Mon poème en lice prix d'Automne..si le cœur vous en dit..bien entendu..
'' Le silence s'endort sous une nuit d'argent''
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-silence-s-endort-sous-une-nuit-d-argent

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup, je suis très touchée par ce commentaire. Je vais venir avec grand plaisir. A bientôt
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Félicitations! Mon vote! Mes deux haïku,
BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES,
sont en FINALE pour le Grand Prix Été 2016. Je vous
invite à les lire ou les relire si le cœur vous en dit, merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Le soleil se lèvera encore ... belle fin ouverte ! Bravo, je vote et bonne chance !!
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Katy....
·
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
Relecture avec grand plaisir et re-vote! j'adore!
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup! Félicitations pour la finale! Je vais passer.
·
Image de Marie
Marie · il y a
2e vote pour la finale, Déborah !
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Un grand merci Marie!
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je confirme mon vote et suis heureuse de te retrouver en finale ...
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup, je suis très contente aussi..A bientôt
·
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Je confirme mon vote :-)
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
un revote pour ta finale
à bientôt^^+1

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Coucou Bertrand! Oui à très bientôt. ...Je passe sur ta page ;-)
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Je renouvelle mon vote. Bonne finale, Déborah.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Bruno!
·
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
Je vous renouvelle mon vote Deborah avec grand plaisir. J'ai aussi un poème en finale. Bonne chance ! Lulla Bell
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Lulla. A très bientôt.
·
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Pour une belle finale! +1
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup. ....
·
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Bon courage pour la finale!
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Bonois
Bonois · il y a
J’ai apprécié l’ensemble du texte et particulièrement la concision de la description et la force de la formule, en adéquation avec le thème où, d’ailleurs, l’espérance a la part belle : au non sens du présent, succèdera demain plus enclin à céder au possible…

Vote
Merci
Amitiés
Bonois

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup pour ce commentaire. Au plaisir de vous lire. Bonne soirée
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
J'aime beaucoup le style, très poétique. Les impressions, les sentiments sont exprimés avec force et talent. Un texte au goût de désespoir, jusqu'aux trois dernières lignes, qui laissent présager une éclaircie malgré tout.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup d'être passé par ici....J'ai laissé place à une petite éclaircie....il faut bien ménager les lecteurs. ...:-)
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Instant de vie très fort. En un quart de seconde on sent que tout peut se produire. +1
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup d'être passé par ici. ..A bientôt
·
Image de Richard
Richard · il y a
après lecture on a les tripes comme de la vaisselle cassée, en vrac!
peut-être je peu t'inviter à lire mon texte? c'est mon tout premier.
merci pour ton récit.

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup! Je vais passer avec plaisir! A bientôt. :-)
·
Image de Nastasia B
Nastasia B · il y a
La brisure, la fêlure, le goût d'œuf pourri dans la bouche après la séparation, l'impression d'être spectatrice de sa propre désincarnation, vous restituez cela très bien. Bravo !
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Nastasia d'être passée. A bientôt.
·
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
quel rythme... à couper le souffle !
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Christian!
·
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Beau style d'écriture,certainement une autre occasion pour l'espoir +1 Je vous invite à lire mon texte en compétition sur ma page et merci
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup. Je vais venir avec plaisir. Bonne soirée.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'ai été tourmenté comme Lili pendant le déroulé de ce superbe texte.
Une phrase revient et enfin est dite: "Lili, elle n’a jamais su trouver les mots."
Le dernier mot est un espoir: "encore" !
Bravo Déborah!
Cecel

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Oui une petite note d'espoir quand même pour Lili....Merci beaucoup Cecel pour vos gentils mots. A bientôt.
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
J'aime Déborah.... L'ambiance... et le style.... Je vote!
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci! J'en suis ravie! A bientôt.
·
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
Un joli texte. Une belle plume. Une ambiance
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci pour ce gentil commentaire..
·
Image de Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
J'avais raté ce texte. Il n'est jamais trop tard pour voter. Bravo Déborah !
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Oh non il n'est jamais trop tard. Merci beaucoup Donald!
·
Image de Charles Duttine
Charles Duttine · il y a
Douloureux monologue plein de spleen dont on suit tous les méandres... heureusement, il y a cette petite note finale d'espoir ! J'ai bien aimé votre texte, Déborah.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci d'être passé Charles, à bientôt..
·
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
Tout d'abord il y a ce décors, froid et dur, urbain... puis il y a le personnage et sa triste réalité, avec sa peine qu'elle trimbale définitivement, inéluctablement. Cette fatalité que vous nous envoyez en pleine figure : un mot est tout est perdu, et puis l'espoir : un mot et tout est sauvé. Et on sent le personnage comme en équilibre entre les deux , prête à basculer d'un côté ou de l'autre de cette barrière du plus jamais ou du encore...Dans cet univers glauque et harassant, vient cette belle chute avec la fête du 14 juillet et ce petit mot d'espoir (j'ose croire que c'est de l'espoir) : encore.. Un beau texte bien écrit. Mon vote Déborah. Peut-être auriez-vous envie de lire mes poèmes en lice sur ma page si vous en avez le temps ? bonne chance ! Lulla Bell
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Lulla de ce gentil commentaire...En équilibre oui, comme une funambule... Je vais passer avec plaisir. A bientôt.
·
Image de Philshycat
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup. ..
·
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Ce récit montre bien le point de vue d'un personnage malheureux et tourmenté, à juste titre. Le décor urbain dans lequel évolue la jeune femme est réaliste. C'est une bonne idée d'utiliser un élément stable comme une fête pour redonner des repères à un personnage à la dérive. Mon vote !
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Athor. A bientôt
·
Image de André Page
André Page · il y a
Le personnage et le décor rentrent en nous en quelques mots forts et justes, et ces belles phrases sur la peine donnent une grande valeur à ton texte, merci Déborah.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
C'est gentil d'être passé André. A bientôt
·
Image de JACB
JACB · il y a
Des mots et tout est dit...comme vous avez si bien su nous le conter; mon vote avec plaisir.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup. ...
·
Image de Sébastien Broucke
Sébastien Broucke · il y a
Rien. Rien à dire. Du grand Locatelli.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Je vais supposer que c'est un..compliment ?!..Monsieur Broucke :-)
·
Image de Sébastien Broucke
Sébastien Broucke · il y a
En douterais-tu ?...
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Une fraction de seconde, oui, j'ai douté...Merci beaucoup. .
·
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Une vie en vrac, prise dans le ressac, avec juste un sac. Pour celle-ci l'espoir demeure. Je me suis attaché à ses pas dans la ville, jusqu'à la fraîcheur de l'herbe.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci pour ces jolis mots....Et d'avoir suivi les pas de Lili. A bientôt Ancre.
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
une vie brisée qui touche le fond
un 14 juillet calciné
pour mieux rebondir
vers des horizon encore verts^^+1

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Tes commentaires m'avaient manqué! Merci Bertrand!
·
Image de Maryline Monteil
Maryline Monteil · il y a
Votre chute est une réussite; le ton est juste. Votre texte m'a captivée. Bravo et bonne continuation. Mon vote.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci pour ces encouragements. A bientôt
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
"Touchée , coulée" par votre texte, au hasard de mes découvertes sur SHORT, ce soir. Je vote.
Je vous invite à lire "le coq et l'oie" sur ma page.

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Marie! Je vais passer.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
A bientôt Déborah.
·
Image de Marie
Marie · il y a
Joli retour Déborah, avec ce texte fin, délicat, sur Lili qui n'a pas su trouver les mots. J'aime la note d'espoir de la fin. Mon vote.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Marie, c'est gentil d'être passée. :-)
·
Image de Le sage
Le sage · il y a
j'adore ça!
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
un dialogue intérieur tout en poésie. Une Lili qui se rapproche des lumières ou des ombres sans savoir l'extérioriser - une Lili seule et bien émouvante ... bravo pour ce joli texte
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Laurette pour ce gentil commentaire. Extérioriser...C'est compliqué, en effet.. Cela s'apprend, peut être?
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Eh bien cela valait la peine d'attendre.
Elle arrivait des insomnies Lili ... ?

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci d'être passé Michel! J'en suis ravie! Tu fais référence à mon texte "insomnie"? Je ne sais pas d'où elle vient....Un jour, peut être, je le saurai. ..:-)
·
Image de Psydy
Psydy · il y a
C'est bon. Je suis heureuse, j'ai pu lire un autre de tes textes. Qui m'a littéralement traversée, touchée, transportée. J'ai souris toute seule en voyant que tu avais écrit. Et j'ai bien eu raison. C'est magnifique.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Oh la la ça me touche profondément. Si mes mots ont trouvé lecteurs, j'en suis ravie. A très bientôt. Et un énorme merci....
·
Image de Mirgar
Mirgar · il y a
Un très beau texte , poétique , inventif pour décrire cet échec amoureux, cette souffrance qui transforme l'héroïne en victime. Mais la vie est la plus forte...+1
Si vous aviez le temps et l'envie, je vous inviterais bien sur ma page...A bientôt peut-être...

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Mirgar. J'ai souvent lu et apprécié vos oeuvres. Je vais repasser voir si rien ne m'a échappé... A bientôt.
·
Image de Stéphane Gebel de Gebhardt
Stéphane Gebel de Gebhardt · il y a
L'espoir est toujours là, si tenté qu'on lui entrouve la porte..
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
C'est réconfortant. .. Merci beaucoup Stéphane. A bientôt
·
Image de Ghost Buster
Ghost Buster · il y a
Rien n'est dit mais tout est dit. Vraiment très fort. Et aussi, que j'aime la note d'espoir finale. Oui, le soleil se lèvera aussi demain.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup..Il se lèvera, oui....A bientôt
·
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
J'ai adoré vous lire. Chaque fragment de phrase m'a emportée. J'ai eu envie d'en savoir plus, beaucoup plus. J'ai dévoré chaque ligne, englouti chaque syllabe. Vos métaphores sont un véritable délice. J'aime beaucoup le titre "En vrac" : les contours de l'existence de cette femme, les morceaux de sa vie, racontée avec un rythme qui m'a emporté... je vote, je vote, c'est un chef d'oeuvre
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
C'est un commentaire tellement gentil. .Un peu beaucoup excessif lol....Mais adorable! Je vais passer bientôt sur ta page! A très bientôt!
·
Image de JPM
JPM · il y a
Ça faisait longtemps !
Te voilà de retour
C'est un vrai bonheur !

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Oui oui parfois la feuille reste blanche..longtemps...Merci beaucoup d'être passé me lire une nouvelle fois.
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Belle analyse du ressenti quand tout s'écroule et une écriture qui captive le lecteur.
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup d'être passée sur mes mots. .
·
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Un vrai plaisir de retrouver ta plume et Lili!
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci d'être passée. ..encore une fois. A bientôt MissFree.
·
Image de Nikita
Nikita · il y a
Votre texte m'a émue. Je vote donc pour lui.
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Naïade
Naïade · il y a
Vous avez l'art de nous empoigner les tripes, nous épingler à votre plume dès les premier mots et nous emporter en empathie.
Une plume comme alimentée à l'encre de plaies impossibles à guérir.
Et un rythme, des respirations qui nous coupent le souffle pour un ressenti intense et captif.
Enfin, bienveillante, vous nous ramenez, in extremis, vers la lumière.
Bravo, bravo et merci.

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
C'est la justesse et la bienveillance de ce commentaire qui m'empoigne les tripes....Merci beaucoup Naïade. ..
·
Image de Julia
Julia · il y a
j'ai beaucoup apprécié votre texte, une belle histoire, un ensemble captivant ;-) mon vote
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Joli style, puissant et fluide, j'aime!
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
Elle galère Lili, et elle n'a sans doute pas fini ... mais elle est opiniâtre ...
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Oh oui....elle galère....Lili...Merci beaucoup de tes/vos lectures sur ma page, un grand merci.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
« Un mot et tout est perdu. Un mot et tout est sauvé. » : quelle magnifique citation ! C'est tellement vrai, réaliste, terrible... Triste aussi... Et l'histoire également ! Ca m'a émue, vous écrivez vraiment très bien, j'ai adoré quoi ^^ ! Bravo !!
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Nausicaa...Je trouve aussi cette citation criante de vérité...A bientôt.
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Jolie écriture !
Il y a quelque chose de fort dans ton récit. Puissant même. Bravo !

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Sylvie. Au plaisir de te lire.
·
Image de Olivier Vetter
Olivier Vetter · il y a
J'aime bien le style et l'ambiance qui en découle
Et j'aime cette ville où j'ai vécu
Et où je reviens avec plaisir
Chatelet
Saint Michel

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Contente de vous avoir rappelé des souvenirs...Je n'y ai jamais vécu, mais c'est une ville fascinante.. A bientôt.
·
Image de Naliyan
Naliyan · il y a
Un style et de l'émotion. Un bon texte.
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Cajocle
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
J'en suis ravie...A bientôt Cajocle..
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un récit émouvant, sombre, percutant et bien composé avec une chute optimiste! Bravo!
Mon vote! Mes deux œuvres, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES, sont en lice pour
le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les lire et les soutenir si le cœur
vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup. ..
·
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
Hé qui va là ? Ce texte noir est parfaitement mené et offre une note d'espoir malgré tout. Content de retrouver ce style efficace et agréable. On cite Breton tous les deux, concept... Bonne suite !
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Nico. Et oui Breton...Je partage ton avis sur Nadja notamment, un livre que j'ai adoré.. A très bientôt.
·
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
ah c'est marrant et perso, c'est le livre qui m'a donné envie d'écrire... bonne suite Deb.
·
Image de Valéry Hardiquest
Valéry Hardiquest · il y a
Happé par votre écriture. Les ambiances que vous proposez ont vraiment quelque chose d'envoûtant. +1
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Valérie....Contente que vous soyez passé me lire..
·
Image de Valéry Hardiquest
Valéry Hardiquest · il y a
Avec plaisir. Mais, Valéry au masculin, comme Paul ou Giscard (des références qui ont un certain âge, je l'avoue). ;)
·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Oh mince...Je le sais en plus...Note à moi-même....Ne jamais répondre au réveil. ...:-)
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Des mots (maux) puissants, comme toujours. De belles images pour venir les renforcer. Heureusement "Quoi qu’il arrive demain le soleil se lèvera.
Encore."

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
J'espère qu'il se lèvera...Merci beaucoup d'être passée Isabelle. A très bientôt.
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Le bonheur est un choix. Il se lèvera si elle le veut...
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

« Le souvenir se nourrit du regret qui nous enchaîne à ceux que nous ne pouvons plus faire revivre » (Norman Manea) C’était pourtant un jour comme un autre. Comme des tas ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

La nuit, on entend les bêtes qui sont tout près. Des grognements, des miaulements, un cri perçant aussi, toujours le même, qui reste en suspens avant de s’évanouir dans l’obscurité. ...