En attendant la fin 3

il y a
1 min
11
lectures
4

J'ai pu récupérer les textes manquants. En revanche mes abonnés ont disparu. J'espère que nous nous retrouverons au cours de nos lectures. https://www.facebook.com/haikusannemariemenras91  [+]

Finalement je n'écris pas assez, trop occupée par les mille petits trucs de la vie quotidienne.

Comme ranger les courses, ah maintenant c'est devenu un art ! retirer les emballages, laver tous les fruits, à l'eau savonneuse s'il vous plaît, le Covid est gras et il semblerait qu'il n'aime pas le savon !

Comme aller à la première séance de Qi Gong de la rentrée, avec un prof affirmant devant tous les participants, certains masqués, d'autres non, que le masque que je porte ne me protégera pas, en cas de contact avec le coronavirus.

Sauf que si on est deux à le porter, c'est tout de même mieux que rien.

On a eu le choix, le mettre ou ne pas le mettre !!! Hamlet se poserait aujourd'hui cette question existentielle.

Pour certains sons pas besoin de masque, pour d'autres sons, on met le masque. Il y a des sons semble-t-il qui font plus de projections de salive que d'autres.

J'imagine les gouttelettes de salive, les aérosols se baladant dans toute la pièce, choisissant leur prochaine victime même masquée.

pandémie ~
entendre tout et son contraire
la schizophrénie me gagne

Heureusement le prof nous parle de notre ki (prononcer chi) et et quand il arrive à Wu Wei (le non-agir) et à Wu-Ji (le vide absolu) je ne suis plus là. Mon esprit est entré dans le vide interstellaire et il n'est pas près d'en revenir.
Je n'entends même plus la pie jacasse de service qui commente toutes les instructions du prof. Et pourtant je m'étais promis de la zigouiller la prochaine fois qu'elle ouvrirait sa bouche évidemment non masquée.
Voilà comment le Qi Gong m'a sauvée de la prison à perpétuité.
A demain peut-être si je reviens de mon voyage intersidéral.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !