En attendant la fin 2

il y a
1 min
10
lectures
4

J'ai pu récupérer les textes manquants. En revanche mes abonnés ont disparu. J'espère que nous nous retrouverons au cours de nos lectures. https://www.facebook.com/haikusannemariemenras91  [+]

Observer la petite chatte Papou sur le toit en tôle ondulée du voisin.

Sa maîtresse est partie en vacances ce matin. Elle regarde au loin la tête allongée dans ma direction. Je me demande si elle n'est pas venue chercher ma protection.

Regarder deux pies s'envoler de la pergola comme deux voleuses, chacune avec un grain de raisin dans son bec.

Vaquer aux occupations habituelles de la maison.
Sentir des élans de tendresse pour Papou, la petite chatte et Shimy, son chaton, qui viennent manger des petits morceaux de poulet dans ma main ouverte.

Le soir, lire les nouveaux poèmes des membres de mon Groupe Facebook, découvrir avec plaisir leurs nouveaux poèmes, leurs oeuvres, peintures, pastels...

Me plonger dans la suite de l'abécédaire macabre, la lettre E comme étrange. Une grande émotion me saisit lorsque le poète Jean-Baptiste Pélissier dit ses larmes, sa fragilité d' homme. J'ai envie de la partager avec lui.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Les matins (6)

Edouard Bonnet

Tu te réveilles mais elle est déjà partie. Seuls vestiges tangibles de cette visite nocturne, des cheveux blonds abandonnés sur l'oreiller. Tu espères qu'elle a laissé un mot, un numéro quelque... [+]

Très très courts

Bernard déménage

Pascale Dehoux

Bernard vit seul. Replié sur sa petite personne, il n'a jamais cédé à la tentation du couple. Certes, il a jadis connu l'amour, mais la brusque disparition de sa fiancée, dans de troubles... [+]