Elle et l’autre

il y a
1 min
12
lectures
2
L’autre c’est moi.
Bah oui puisque je ne suis pas elle.

Elle qui partage ta vie,
Ton quotidien mystérieux.
Elle qui t’a donner des enfants,
Et qui se consacre jour après jour à leur éducation.

Je ne suis pas Elle puisque je n’ai pas ton corps qui m’embrasse tout les soirs, ni ton âme qui me délivre tes secrets.
Tu l’a désir, Elle.
Tu lui donne ta vie.
Je n’ai ni son corps,
Ni son caractère.
Je n’ai pas son âme,
Son « je ne sais quoi » qui fait que tu l’aimes, Elle.

Moi je suis l’autre.
Celle qui s’est battue longtemps avec sa moralité et son éthique,
Celle qui à fini par te rendre les armes, l’armure, le bouclier et qui ta donner son cœur, son âme.
( je me demande encore si c’était une erreur)

L’autre, elle n’est rien.
Juste un feu de paille qui a fait son temps.
Il s’est consumé longuement,
Pour finir en cendre.

L’autre c’était la gardienne d’un trésor.
Trésor d’Amour, de douceur, de rêves.
Brulé. Avec le feu.

L’autre c’est moi...
Mais qui suis-je sans toi?
Réapprendre.
Il me faut revenir à ce temps où tu ne savais rien de la passion qui m’habite.
Revenir à ce temps où tu ne me faisais pas mal...

Qu’a t’elle de plus toi seul le sais,
Et même si cette question m’agace jamais elle ne passera la porte secrète de mon âme. Je n’en n’ai cure. Voilà c’est tout.

Elle...
Avec toi ce lundi.
Avec toi ce week-end..
Avec toi pour la vie.

L’autre...
Peu importe,
Tant que tu souris.

Tienne.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Beaucoup de souffrance chez vous Caroline, de peine, de chagrin... mais cela vous aide à écrire cette passion vécue et vivre une passion n'est pas donné à tout le monde
Image de Caroline Kipik
Caroline Kipik · il y a
Oui elle était formidable...
Image de Vrac
Vrac · il y a
Ce poème est très touchant. Qu'il est difficile d'être "l'autre"
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Une liaison sans lendemain mais qui laisse de cruelles traces… Triste !
Image de Caroline Kipik
Caroline Kipik · il y a
Était-ce même une liaison?
C’est un tout petit mot ça.
C’était ( puisqu’il faut parler au passé) une passion dévorante.

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Si j'ai bien compris, "il" était marié et, dans sa passion dévorante, "elle" lui a tout donné en espérant qu'il finirait par la choisir, ce qui ne s'est pas produit…

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Sous nos yeux

Nicolas Juliam

Je ne verrai plus la vie comme avant. Toutes ces images qui défilent sans cesse. Nous sommes les spectateurs d’un film dont nous avons tous le premier rôle. Nous le savons pertinemment et pourtant... [+]