1
min

Elle est moi

Image de Celine Lea Eve

Celine Lea Eve

54 lectures

1

Je me souviens ce soir là, où je l'ai vu pour la première fois; assise sous la pluie, elle avait les yeux qui fixaient le vide. Pourtant son regard, lui, ne l'était pas. J'y voyais des étincelles y perdre vie. J'aurais tout fais pour qu'elle me voit.
Elle me semblait si triste bien plus que moi, je me souviens mettre dis; j'aimerai te faire sourire mais pour ça regarde moi... Je n'ai su quoi faire c'est pour vous dire, j'avais l'air moins fier voir abrutis, car je ne savais pas comment lui plaire, j'aurais seulement voulu la voir sourire.
Les jours passèrent, où je revins au même endroit, en espérant la voir assise, là, où mon coeur s'est affolé la première fois. Parfois elle s'y trouva, ces jours là furent de ceux que l'on ne vit qu'une seule fois, et les jours où elle n'y fut pas elle me manqua c'est fou comme elle me manqua...
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Michaël ARTVIC
Michaël ARTVIC · il y a
Il y a beaucoup de sensibilité dans ce texte, des émotions, des vibrations amoureuses, une recherche de l'autre, celui ou celle qui pourrait compléter l'âme qui s'égare ou ne sais plus.
C'est un très beau texte, j'espère que vous écrivez encore car vous écrivez bien, très bien même. Amitiés

Image de Celine Lea Eve
Celine Lea Eve · il y a
Merci
Venant de vous c'est un compliment qui me flate beaucoup.

Image de Michaël ARTVIC
Michaël ARTVIC · il y a
Lorsqu'on écrit le sentiment du moment de l'écriture 🌹 c'est ce qui est de plus vrai. Merci
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Et bien je reviens vous lire en espérant simplement que vous posterez encore quelques textes pas toujours très bien orthographiés et parfois un peu bancals mais si touchants. Et sinon ils me manqueront et j'irai en lire d'autres qui n'auront pas ce je ne sais quoi d'indéfinissable et d'un peu naïf : l'étincelle pleine de vie qui se trouve au fond des vôtres.
Image de Celine Lea Eve
Celine Lea Eve · il y a
Merci pour ce commentaire constructif et franc. J'avoue avoir beaucoup de lacunes mais l'écriture reste mon exutoire, privilégiant souvent le fond que la forme c'est vrai. Mais ceci dit ce complexe m'empêche de poster et de persévérer. Mais qu'il vous ai touché me fais penser que rien est perdu surtout pas le principal: l'émotion merci encore pour votre sincérité :)
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Non rien n'est perdu. Vous savez, la forme rajoute au fond ou plutôt le complète. Persévérez. On écrit d'abord pour soi, pour se faire plaisir. Et puis il ne faut pas trop attacher d'importance à l'opinion des autres. Si vous avez envie de communiquer vos textes si jolis, postez les. J'ai tant de plaisir à les lire. Tenez quand vous dites "ces jours-là furent de ceux que l'on ne vit qu'une fois", je me suis demandé si vous vouliez dire ne vivre qu'une fois ou ne voir qu'une fois et puis j'ai commencé à me demander si vivre et voir c'était la même chose et à me dire que vous écriviez si naturellement, si étonnamment, si joliment ...

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème