Elle a tué l'enfant ?

il y a
1 min
76
lectures
8

Caviardosophe à mes heures perdues... Je prends soin de mon ikigaï le reste du temps. « Aimer la littérature, c'est être persuadé qu'il y a toujours une phrase écrite qui vous redonnera le  [+]

Elle a tué l'enfant ?

Il lui a déchiré le ventre.
Il lui a déchiré le ventre à en saigner. À s'en mordre le bras pour étouffer le cri. Douleur. Du sang partout. Entre les jambes, sur le bras, entre les dents.
Surtout ne réveiller personne dans la maison.
Personne ne sait.
Personne sait.

Elle a tué l'enfant ?

Pas cette nuit-là. Avant. À ne pas manger, ne pas dormir, à serrer le ventre.
Non, le ventre se serrait tout seul.
Refus de s'épanouir. Pour ne pas nuire.
La nuit partout. Le plein jour nuit aussi.

Elle a tué l'enfant.

Elle l'a tué dès le premier soir. Dans un va-et-vient et des cris étouffés. Déjà. Dans le manque de retenue. Dans le désordre des ordonnances et des partenaires. Corps-à-corps sans accord. Désaccord d'objectifs : passer un bon moment contre se sentir moins seule, être aimée.

Mais elle a tué l'enfant !

Je n'excuse pas, je ne sais pas, je cherche une explication. Il faudra bien en trouver une. Pour le procès, pour comprendre, pour juger et punir sans vengeance. Pour ses autres enfants. Les vivants.
8

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Renise Charles

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Vies (au pluriel)

Renise Charles

Quand je remonte les files de voitures, je me sens le roi du monde. Je me faufile dans le moindre espace et, aux heures de pointe, je suis plus rapide qu’une Porsche. Mais là, allongé sur le... [+]