Elle a de la chance

il y a
3 min
238
lectures
117
Qualifié

Tout ce qu'il y a d'important à savoir c'est que j'aime l'Auvergne, le Tripou et les cookies  [+]

Image de Printemps 2019

Un couple au 18ème rang. Il a ses mains sur les siennes pour les réchauffer. Ils ne se lèvent pas lorsque l'essai est transformé. 15-14, Clermont remonte la pente face aux joueurs de l'équipe de Pau. Ceci-dit ils ont réussi à prendre le train pour venir, ils seront contents même s'ils perdent.

Je me dis franchement, c'est pas un événement de couples ici, ils pourraient aller ailleurs, c'est pas le moment de faire des mignardises ! Ils brisent l'énergie générale de bourre et de chants auvergnats. Ils ne pensent qu'à leur bulle alors que Clermont peine à s'imposer.

Je regarde ma main et mon annulaire vide et plat. Ça y est, ils sont passés à l'étape suivante ; elle a tellement froid dans sa petite jupe noire en daim et son manteau stylisé de Paris qu'elle coince sa grande main entre le mollet et la cuisse du garçon. Elle semble happée par le match mais je suis sûre qu'elle n'y comprend rien. Pfff.

* * *

J'essaie de toutes mes forces de me concentrer sur la chaleur de ses mains sur les miennes. J'essaie de ne pas penser à ma poitrine qui se comprime à chaque respiration, que j'arrive très mal à respirer, que j'ai mal. Est-ce que je ne gêne pas les gens derrière, est-ce qu'ils arrivent à voir ?

Ce moment, je l'attends depuis deux semaines. Un petit îlot de bonheur dans un océan de galères. A 29 ans, mon job à 150 km d'ici, de ce stade, au milieu des salariés en CDI pour qui je suis « la fille en CDD », la pollution, les gens râleurs, cette relation à distance qui ne nous permet seulement une entrevue toutes les deux semaines, oui, c'est bien ce moment que j'attends impatiemment depuis deux semaines. Le moment où j'oublie tout et où je suis avec lui, avant, juste avant de retourner en enfer.

J'essaie de me dire que j'ai de la chance. Au moins j'ai un travail, même s'il est temporaire. Que toutes mes amies soient en CDI, qu'elles gagnent le triple de mon salaire ? Barf, peu importerait si au moins je n'angoissais pas tous les matins en allant au travail. La preuve, même dans ce moment de bonheur, j'arrive quand même à y penser. Allez : plus que sept heures avant l'enfer. Il est dix-sept heures, à minuit, ce sera le point de chute.

 

* * *

Je suis sûre qu'ils ne sont pas très ambitieux. Vu comment ils sont collés l'un à l'autre. En plus, déjà que c'est chiant les couples en général, alors les couples au stade qui viennent étaler leur bonheur, ne m'en parlez pas. Je suis sûre qu'elle a abandonné ses rêves pour être avec lui et que lui aussi.

Mais en même temps ils s'en foutent, ils vont rentrer ensemble ce soir, s'engueuler et se réconcilier.

Ils ont de la chance.

* * *


Les joueurs sont énervés. Mes mains sont toujours dans les siennes et mes poumons se sont calmés grâce à la quantité d'alcool ingurgitée, remède trouvé un peu sur le tas. Marre d'être malade et angoissée en permanence. C'est impossible de vivre avec ce machin ! Première fois que ça m'arrive à ce point-là. Si j'avais su ce que c'était, jamais je ne me serais moquée au collège des filles qui faisaient des soi-disant crises d'angoisse... Là, si j'avais été devant elles, je me serais excusée. Je leur aurais offert tous mes bijoux, Ce stress si seulement on pouvait l'éradiquer de la surface terrestre, une bonne épuration. On dit qu'il y a du bon stress mais moi je ne sais pas ce que c'est. Je suis excitée, heureuse, joyeuse ou enjouée, mais quand je suis stressée c’est bien différent. Le stress n'est jamais une bonne chose à mes yeux, je ne parviens pas à le voir comme quelque chose de positif. Et le pire, c'est que je ne sais même pas d'où il vient, ce stress. La plupart des gens pensent que je suis une fille « chill et relax » voire « plutôt cool », voire même étourdie, dans la lune.

Tiens, elle a l'air à fond la fille quelques rangs derrière nous. Elle s'est levée en hurlant à cause de l'arbitre qui a visiblement laissé passer un hors-jeu.

Elle a l'air heureuse. Pleine d'énergie. Je suis sûre qu'elle a un super job. Cela se voit à sa tête. Plutôt en forme, elle a un jean solide, des boucles d'oreilles de hippie vertes et jaunes en plumes et une bague en fausse ivoire qu'elle a dû acheter à Cuba pour montrer qu'elle avait visité l'île avant l'occidentalisation. Elle voyage beaucoup je présume, puisqu'elle gagne beaucoup d'argent. Elle est commerciale, ingénieure ou acheteuse, elle est indispensable à sa boîte et la preuve, elle est ici avec ses collègues qui la regardent tous avec envie. Les hommes la veulent mais elle s'en fiche, son but est plutôt de faire gagner son équipe, de réussir, de rendre fiers ses potes et de poursuivre les rêves qu'elle s'est fixés à 11 ans. Je suis sûre qu'elle est considérée dans ses missions au travail et que contrairement à moi, elle a de réelles responsabilités...

Elle a de la chance.

117

Un petit mot pour l'auteur ? 34 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Vrac
Vrac · il y a
J'ai bien aimé ces jeux de regards. Comment peut-on s'arroger le droit de "s'imaginer" les autres, ces parfaits inconnus comme nous ?
Image de Cunlhat Town
Cunlhat Town · il y a
C'est tout le problème : on a trop tendance à présumer de la vie des autres alors que l'on en a pas la première idée. ;)
Image de Paul-Sébastien
Paul-Sébastien · il y a
Un tableau très humain, dans lequel on se retrouve ; qui n'a jamais eut ce type de pensées? Mes voix, et bonne chance à vous.
je vous invite à un instant de poésie en forme de conte : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-facteur-de-girouettes

Image de De margotin
De margotin · il y a
Mon vote
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
A regarder la chance des autres, on en oublie la sienne... Mon soutien !
Image de Yasmine Anonyme
Yasmine Anonyme · il y a
Toutes mes voix pour ce beau texte . Au tout cas, moi je vous soutient! Une invitation en échange à lire ma TTC en concour et peut-être même la soutenir. Merci d'avance et bon courage =)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1

Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Observer les autres et imaginez ce qu’ils sont, on le fait tous inconsciemment.
On se forge une illusion parfois loin de la réalité
Bravo et merci je soutiens.

Image de Christopher GIL
Christopher GIL · il y a
Sympa le petit panorama de personnes qui parlent sur d'autres personnes.. quand l'envie se mêle à la jalousie.. ! Je déteste ce genre de personnes lol mes voix!
J'ai un poème si cela vous tente! ;)

Image de Corinei
Corinei · il y a
faut savoir si on veut reussir dans la vie ou sa vie
Image de Robert Haïtam
Robert Haïtam · il y a
Le stress et la rancoeur, à trop observer l'autre on se fait des films trop basés sur ces manques. Un agréable moment de lecture en tout cas.
Si vous avez un instant pour vous laisser dériver Au fil de l'eau, bienvenue!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/au-fil-de-leau-2

Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Ces éternels malentendus qui font société et sont autant de moteurs pour avancer... vers où ?...on n'en sait rien, l'importance c'est d'avancer.

Vous aimerez aussi !