Elle

il y a
1 min
18
lectures
0

Je ne me revendique ni poète, ni écrivain. J'ai commencé à écrire vers 17 ans quelques nouvelles puis il y a 8 ans la poésie s'est glissé sous ma plume. Je ne suis pas une grande technicienne  [+]

De ces bras fragiles, elle semblait capable de porter tout l'univers. Elle me regardait de ses grands yeux, et j'oubliais le temps, l'hiver et toutes les larmes du monde. Rien , plus rien n'existait plus que son souffle sur mon cou et mes mains sur sa peau.
Ma bouche courait sur ses reins et son rire explosait à mes baisers fous, comme une enfant. Quand elle prenait mon visage entre ses mains fraîches, il n'y avait plus de temps, plus d'espace, juste son regard clair qui chuchotait des mots inconnus à mon âme.
Je la regardais s'endormir sur ma poitrine et je pouvais voir la sienne se soulever lentement au rythme doux de sa respiration. J'aurais donné ma vie pour continuer de sentir la sienne battre contre mon coeur.
Encore aujourd'hui, quand mes yeux rencontrent ne serait-ce que son ombre, j'entends sa musique, je sens chaque centimètre de son corps palpiter au creux de mes mains et son parfum s'enrouler autour de moi.
Et j'attends alors qu'elle se retourne, penche la tête en me tendant la main, et qu'elle me crie en silence qu'elle m'aime.



0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,