3
min

Effets secondaires.

Image de Eva Dayer

Eva Dayer

297 lectures

329

’’Court et noir’’... ce n’est pas son truc. Elle préfère le rose. Pourtant Lilou, en bonne élève, s’attelle à la tâche.
Le cadre ? les protagonistes ? Voyons... il faut aussi de la chaleur... Allusion à la canicule
sans doute.
La côte d’Azur, c’est un beau décor- une route sinueuse, une endroit escarpé... La femme ? blonde, un peu distante...
(-- Et voilà ! tu plagies Hitchcock !
-- Mais non, je ne le plagie pas, je m’en inspire ! )

Quelle chaleur ! il est minuit passé, la fenêtre est ouverte, mais elle a fermé les stores .
Ils laissent filtrer la vague lueur des réverbères de la rue.
Elle est seule dans la maison, son mari est quelque part, au Japon ou au Brésil. Une mission qu’on lui a confiée.
Le cadre se met en place. Elle est couchée à l’étage, le somnifère n’agit pas et il fait décidément trop chaud, alors elle descend l’escalier qui donne au salon. Il y a toujours cette marche qui grince. Difficile d’y remédier, c’est le bois qui travaille... surtout quand le thermomètre affiche des degrés exotiques.

Ecrire, c’est son dérivatif, elle s’amuse à animer des personnages, à inventer des mondes et des histoires.
La nuit, elle préfère le stylo au clavier, elle aime le faire glisser sur la feuille blanche et puis, ça préserve le silence. Elle tapera le jour, elle aura les idées plus claires, jugera mieux ses lignes. Parfois son ‘’endormisseur’’, comme elle l’appelle, lui réserve des surprises, il la met dans un état qui n’est pas le sommeil mais embrume la réalité, si bien qu’au matin, elle ne sait plus si elle a réellement vécu tel événement ou si elle l’a seulement rêvé.

(-- Ce ne serait pas le cas si tu avais plus d’activités physiques !)

La jeune femme fume, les yeux mi-clos, on la sent mélancolique, pas vraiment heureuse malgré le luxe qui l’entoure. Même le téléphone est caparaçonné d’un habillage de velours vert émeraude.
(-- Tu crois ? un vrai nid à poussière ? les virus doivent y pulluler!...)

Elle entrouvre un store pour que s’échappe la fumée. Son déshabillé ivoire, en satin, épouse suavement chacun de ses mouvements. On est loin de l’érotisme, c’est à peine une suggestion qui esquisse les contours d’une silhouette parfaite.

(-- Mais non ! en soie, le déshabillé ! elle ne fréquente pas la défroque du coin ! )

Ses longs cheveux blonds restent soigneusement coiffés, même en sortant du lit ; songeuse, elle y glisse une main...Sensualité.
Tout cela respire les années cinquante, soixante...ah ! ne pas oublier les mules garnies d’un duvet de cygne.
(-- Même par cette chaleur ?
-- Oui ! il lui faut des mules. Elle ne marche pas pieds nus, son aura en souffrirait)

La voilà soudain qui tressaille !
Là, sur le mur, il y a une ombre qui se déplace. Une tache plus sombre qui ondule, c’est la
lueur diffusée par les lampadaires extérieurs qui la révèle. Une ombre, donc quelqu’un, quelque chose... Son cœur s’affole. Elle est seule. Les voisins les plus proches habitent à cent mètres, les autres sont partis en vacances.
Elle est vraiment là, cette ombre. On l’épie dehors ! Pourquoi donc a-t-elle ouvert le store ! elle a signalé sa présence... Une femme seule dans la nuit... Il y a tellement d’horreurs aujourd’hui...Elle se voit comme une proie et de l’autre côté du mur, il y a un prédateur. Elle frissonne d’épouvante aux images qui jaillissent dans son esprit.

Elle s’accroche à son stylo, tente de se raisonner.
(--Tu es ridicule, ma pauvre fille ! Avoir peur d’une ombre ! voyons, c’est le feuillage des arbres qui s’imprime sur la cloison et la brise le fait osciller. Une sorte de photographie.)

Pourtant l’ombre tient un couteau, on le voit nettement se dessiner sur la tapisserie du salon. Craquement simultané de la marche d’escalier. Le bruit résonne dans la maison et dans tout son être.
L’angoisse l’oppresse, la tension est telle qu’elle est incapable de bouger. La peur, c’est un feu qui s’auto alimente. Figée comme une statue, elle attend le coup violent. Qu’il se passe quelque chose plutôt que ce suspense !
Le vent a forci, il fait danser les stores, provoquant un cliquetis métallique crispant, le couteau tombe ...
(--A moins que ce soit un pot de fleur ?
--Mais le bruit ne serait pas métallique !...
-- Dans la nuit, et sous l’effet du stress, la confusion est permise !)

Elle ose enfin faire quelques pas, cinq heures sonnent au clocher de l’église, un jour diffus apparaît entre les collines.


Lilou se détend, les battements de son cœur retrouvent leur rythme normal.
Elle se relira plus tard. Maintenant, elle a sommeil.

(-- Le somnifère, elle aurait dû le prendre plus tôt.)

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Très très court
329

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Un huis-clos étouffant, un Court et noir que j'ai bu d'un trait. Je fais court timing oblige. Le fait est que j'ai eu du mal à vous trouver depuis votre changement d'identité, fort heureusement un médaillon inchangé mais un visuel différent, un simple détail, un son, une sonorité identique, une résonance imperceptible à l'oreille d'ailleurs mais bien trop subtile pour le moteur de recherches de SE. Un bouquet de cœurs et tous mes vœux Eva pour la suite des événements.
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Il faudrait pouvoir commenter vos commentaires, Jeanne, et leur attribuer des voix .
Vous en seriez la lauréate incontestée :) Un grand merci !

·
Image de André Page
André Page · il y a
Une forme originale pour un texte très agréable à lire bravo Eva :)
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Merci, André !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Beaucoup d'imagination et d'originalité pour cette histoire emplie d'humour, Eva ! Mes voix ! Une invitation à venir vous imbiber de lumière dans “Gouttes de Rosée” qui est en lice pour le Grand Prix Automne 2019. Merci d’avance et bonne journée! https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gouttes-de-rosee-1
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Merci, Keith !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
A bientôt sur ma page, Eva !
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Elle ne manque pas d'imagination, cette Lilou...
:o)

·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un grand merci pour votre soutien aux insomniaques ! Je vous souhaite une bonne et belle journée ensoleillée, Zutalor !
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Merci Eva ! Et... Bien le bonjour à Lilou et au Monsieur Paul de https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-rides-de-mna-lisa !
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
dans un rythme qui nous entraîne !! bravo pour ce récit plutôt amusant et imaginaire ! Envoûtant! mes voix et bonne chance
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
C'est sympa de succomber à mes envoûtements ! :)
·
Image de Patcrea
Patcrea · il y a
Fiction et réalité entremêlées...
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Exactement. Merci de votre soutien !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Originale et amusante, cette mise en abyme d'un shocker. Le contraste entre le style du texte écrit et le commentaire de l'auteure en train de le concevoir est jubilatoire.
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Oh ! ça me fait plaisir que vous vous soyez arrêté sur mon ''court'' ...peut-être pas très noir... Bonsoir, Guy !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Le noir et le rose sont-ils si incompatibles ? Je ne le crois pas. Et le sourire peut très bien servir de fourreau à la noirceur (Dard, Malet, Charles Williams...) Bonne soirée à vous aussi.
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
Les préparatifs d'un texte a suspense entre chien et loup😁😁😁😁😁
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Exactement ! ... et poivrés d'un peu d'imagination ...
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
Oui ça aide pour écrire 😁😁😁
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Dans la tête de l'auteur : intéressant et amusant
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
Bah dis le t'as pas aimé 😊😊
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Pffff
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
ha le
pppfffuuuu est de retour
bienvenue gentil
ppuufffffffff

·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
'' Elle est libre, Max! '' Non, Bertrand !
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
comment ça non?
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Pas Max ! mais Bertrand ...
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
Ha euh ok
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Merci Isabelle:)
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
De rien
Voyons

·
Image de Soseki
Soseki · il y a
j'aime bien ce making off d'un texte
·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
J'en suis ravie ! j'ai essayé d'explorer une piste différente...
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur