Eau

il y a
2 min
92
lectures
31
Qualifié
Image de 2020
Image de Très très courts
Il est la , il attend , assis aux marches de l église , les yeux rivés sur un ciel chargé de menaces et de promesses , la fumée d une mauvaise cigarette embrumant son visage que l on distingue mal mais , que l on devine pourtant aussi triste que las .
Chez lui , sa Vielle n en peut plus de ce temps qui passe sans passé , qui lasse et dessèche tant nos corps que nos chaires ! Sa chaire meurtrie par le sein tuméfié par le cancer d  un sein  qui s en va et s en vient au grès du temps . Ce même temps qui passe .
Mais la délivrance est là. Tels  de nombreux traitements qui n en finissent pas  ! Oui ,  Elle l entend gronder le ciel au loin et le vent se lever sur la ville endormie . Un peu comme sa douleur ce soir endolorie  .
Enfin !   le ciel est de parole et la première goutte s esclafe sur le sol assoiffé .
Il sourit l homme triste , l eau est là il l entend et la sent , il sourit et s exalte du vent .
Tandis que l homme jouit de cet instant de joie , l eau s écoule a grande trompe et le vent se déchaîne , pliant sur son passage les troncs et les branchages , noyant les rives sous les rivières montantes et le fleuve se gonflant tout a coup . L homme est desamparé , on ne voit plus devant que nature en colère ; les premiers cris de panique ou de peur , les premiers affolement d hommes et de femmes aussi surpris que démunis . Des corps s arrachent à d autres emportés par les flots , l instant tant attendu devenu meurtrier sous les yeux noyés de l homme qui espérait cette humide fraîcheur qu apporte tout automne .
Mais cette année l automne dévaste et tue , déracine et charrie , tout ce qui se trouve sur son passage .
La mama , sa Vielle , impassible , assise à la fenêtre , constate lampleur de l'événement ! Car c est un évènement . Elle pleure ! les voisins ,engloutis sans doute par la montée de l EAU Celle la même que l on espérait tant Comme un rémission au monde qui dessèche et à son corps tuméfié a son sein par de mauvaises cellules et  meurt mais lutte comme les racines au loin s accrochent a leur terre sous le vent en furie . Pour vivre !!!

Meme les chiens aboient a la nature ou a la mort qui guette ou frappe au hasard de sa route , de sa force . Oui ! Le feu brûle , la roche écrase ,  le vent emporte et l eau noie . La Nature assassine lorsqu elle est en danger .Légitime défense ou crime programmé ? L homme trouvera la réponse aux marches du chaos quand les routes et les yeux auront enfin séché , quand la force de la Vie aura encore gagné épargnant, la plupart pourtant , des Hommes et leurs pêchés . Au jour d après .

Alors , la Mama s éveillera demain a l' Aube d un jour nouveau .Celui d après ! 
Après que la Vie nous eût tués , par une rivière en crue ou un corps dévasté... Par une nature ,  à  jamais ,  aussi tendre que criminelle , aussi bonne que elle est cruelle .
Le jour d après c est ce " chaque jour " de plus où la Vie a gagné , sur un cancer tueur , un orage meurtrier , une tempête assassin .
C est aussi ce chaque jour de Moins que la Mort nous prendra  .
De l eau a nouveau pour nous désaltérer ; pour épurer ce corps et l aider a a guérir .
C est aussi cela le jour d'après !!!


Pissou cômé . 05/10/2020 .
Antibes.
A mes amis d l arrière pays niçois .
31

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Claude MORTRAISE
Claude MORTRAISE · il y a
Merci pour votre œuvre
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Beau texte :-)
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Très joli texte
Image de Jacquie Comet
Jacquie Comet · il y a
Merci 🙋😷😉
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Douloureusement poétique.
Image de Jacquie Comet
Jacquie Comet · il y a
Merci 🙋😷😉
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
L'eau qui tue mais l'eau de vie... J'aime ce texte!
Image de Jacquie Comet
Jacquie Comet · il y a
Merci .🙋😉😷