1
min

Duo

Image de Kamille Pelchat

Kamille Pelchat

7 lectures

2

2 ronds parfaits, à égale distance, tournant sans cesse. Petit jeu qui n’arrête qu’à la fin. L’un rouge tandis que l’autre bleu forment ensemble une teinte parfaite de mauve.

La bleue qui tournoyait percuta un obstacle. Dû au choc, le rond éclata en milliers de petites pixels bleues. Brisant ainsi le duo. Cet ensemble que nous trouvions parfait. Celui qui nous faisait croire au mot: toujours. Mais bon... rien n’est éternel. Tout casse un jour, explose en millier de morceaux.

Puis, tout recommença. Au point de départ. Comme si tout ça n’était pas arrivé. La danse du duo recommença. Tourniquet par ci, tourniquet par là. Changeant de directions sans arrêt allant de plus en plus vite. Réussir enfin le défi et passer à autre chose, à un autre niveau plus difficile laissant les traces du passé où elles sont, derrière. Ne jamais revenir en arrière si ce n’est pas pour mieux réussir.

À force de se pratiquer, les erreurs se répètent de moins en moins. Tout devient plus facile, plus besoin de penser, chaque geste devient automatique. On a beau être instable quelques fois mais on ne tombe pas. On reste là, à conserver ce qu’on a construit pour le garder en parfait état en arrêtant de se préoccupper du reste. On se repasse en boucle dans notre tête quand tout a explosé. Vouloir absolument ne pas revivre ça, jusqu’à en perdre la tête. Prévoir chaque coup pour les esquiver. Jusqu’à temps qu’on se retrouve face à un nouvel obstacle...

Se laisser détruire à chaque fois en ne sachant pas comment réagir face à celui-ci. Essayer quelques stratégies pour toujours échouer. Puis, après s’être fait tant de fois brisé par la même chose, on se décourage. On voit noir, on veut tout lâcher tout abandonné. Les parties gagnées, la fierté d’avoir réussie à l’air si loin... Elle est derrière d’accord, cependant on l’a vécu. Ce n’est pas un mirage même si pendant ces moments de rage, cette joie semble minime et fragile.

Ce n’est qu’un jeu. Un simple jeu. Qu’on perds ou qu’on gagne? On joue tous au même jeu, seulement à différents niveaux.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,