2
min

Du Puy de Gudette, mes voeux 2016

Image de Rejane

Rejane

162 lectures

10

Marcher. Atteindre la crête des anciennes pistes de ski. Leur tourner le dos et s’arrêter.
Les yeux portés au loin de tous cotés, s’ouvrir à l’espace, l’immensité. Regarder.
Le plateau à perte de vue. Une steppe, calligraphiée de lignes grises des murailles ondulant sur le tapis herbeux. Au loin la façade d’un buron, à mi-pente sur le côté ensoleillé. Dans l’horizon brumeux, à la ronde, le plomb du Cantal, les Puys d’Auvergne, la Barre des Cévennes, les monts du Lévezou, le Ségala, le plateau des Causses ruthénois. A proximité, des touches sombres de bruyères, les taches grises des roches éparpillées ça et là sur la toile bistre du plateau. Ailleurs, rompant la monotonie de cette pâle, mélancolique et vaste horizontalité, quelques frênes regroupés en cercle, chaussés de guêtres de feuilles rousses à la base de leurs troncs minces. Conciliabules d’arbrisseaux gardant les secrets du plateau.

Porter le regard loin devant, sur le promontoire culminant, le Puy de Gudette (1427m). But de la marche.

Repartir. Entamer la descente douce. Peu de vent, ou alors du Midi. Dans le dos. Juste assez pour pousser les légers cumulus dont l’ombre parcourt la lande dans un jeu de lumière spectaculaire. Les yeux réjouis.
Marcher. Dans la prairie sans troupeau. Longer de minces taillis de hêtres aux poses sans manière, jambes repliées, enlacés entre eux, à demi courbés. Descendre l’entaille d’une dépression d’où surgit un filet d’eau, se perdant en tourbières sombres et boueuses. Poser la main sur les pierres grises de granit, enjamber la muraille et porter le regard là-haut, sur la crête et sous le ciel, sur le mamelon du point culminant, but de la marche.
Monter.
Baisser les yeux sur les innombrables sillons minuscules creusés par les campagnols, s’étonner du volume de terre noire fraîchement retournée par les taupes.
Monter encore.
Avant de poser son sac à dos et de s’asseoir sur le banc d’ardoise grise adossé au buron. Offrir le visage au soleil changeant, la tête appuyée sur le mur de la façade. Un instant. Puis regarder. S’imprégner. Se ressourcer. Sur ce plateau désert, silencieux et pur, mais tellement habité.
Reprendre plus tard le sac, le bâton, pour les derniers cents mètres jusqu’au sommet. Poser ses pieds sur les roches de basalte, chercher la meilleure pose pour gravir ces marches naturelles et arriver. Sur la petite esplanade battue par les vents où l’an passé des drapeaux de prière tibétains tendus entre deux bâtons envoyaient leurs ondes bienveillantes partout à la ronde à travers les airs.
Vide aujourd’hui. Les drapeaux ont disparu. Déception. Ils étaient tellement à leur place là sur ce sommet, leurs ondes transmises à des centaines de kilomètres à la ronde. Mais, même en leur absence, debout sur ces roches, exposée à tous les vents, sur le point culminant de ce plateau désert s’ouvrant à l’immensité, formuler leurs prières colorées : SANTE PAIX PROSPERITE HARMONIE, et les confier au vent. Et savoir que le vent les emportera. Aussi loin qu’il le faut pour vous effleurer et vous souhaiter une BONNE ANNEE 2016.
10

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Rejane
Rejane · il y a
Merci Alain pour ce commentaire. Mes textes sont libres, donc pas en compétition et le nombre de votes importe peu pour moi, mais je vois qu'il a été lu un certain nombre de fois et cela me ravit. Tous mes lecteurs ont ainsi mes vœux :).
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
Quel bel hymne à la nature! j'ai adoré le conciliabule des arbres chaussées de guêtres et les descriptions minutieuses de ce qui vous entoure. J'aime beaucoup l'Auvergne où j'ai moi-aussi beaucoup marché (dans les estives parfois!) Je comprends mal la raison pour laquelle ce texte magnifique n'a recueilli que neuf votes. J'y ajoute ma mienne! A bientôt dans mes pages (plusieurs textes nouveaux!) :- ))
Image de Rejane
Rejane · il y a
Le Puy de Gudette se trouve sur un mont de l Aubrac Aveyronnais à la limite de la Lozère. Merci pour vos vœux. Je cours voir votre poème. Réjane
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Ou ce trouve ce Puy de Gudette, Réjane ? En Auvergne ? Je viens de recevoir vos vœux... Merci ! Vous avez une bien jolie façon de les exprimer. Il n'est jamais trop tard pour souhaiter "une bonne et heureuse année" : à mon tour, tous mes vœux !
Sur ma page, "le coq et l'oie", poème fable à la manière de LA FONTAINE est en finale jusqu'au 20 Juin. Je vous invite ? Merci ! Marie.

Image de Rejane
Rejane · il y a
Merci Titi
Image de Tifun
Tifun · il y a
que l'année soit meilleure que la précédente, et que ton succès littéraire s'amplifie très vite, chère Réjane