1
min

Dos à la toile

Image de Brun's Cos

Brun's Cos

505 lectures

122

Qualifié

L'appui du pinceau ombragea la couleur non éclose. Le retrait de l'outil la fit naître puis, arachnide aux pattes hélicoïdales, elle ne parvint à filer sur la toile : ni la vie, ni la mort ne lui étaient ici offertes. Ses membres s'engourdissaient, aspirés par la matière. Son cœur, autrefois si frais, séchait, quand l'appui du pinceau ombragea de nouveau la couleur morne et close. Elle s'ouvrit à des épanchements nouveaux : son éclat initial, appairé à ses obliques élans et ses pas maladroits, laissaient place à la gravité de la dilution. Elle changea, se déporta vers des zones qui lui semblaient inaccessibles. Elle se perdit en s'orientant, s'affina puis, tracée en orbes, diluée, mélangée, revint sur ses premiers pas d'araignée. Elle ne reconnut rien à ces lieux. Tout lui ressemblait, seulement tout l'encombrait. Elle cru reconnaître des vestiges de son foyer, celui qui la vit naître. Sentant que son séjour serait de courte durée, elle observa les alentours. Un horizon vert nimbé de reliefs bleuâtre entravait tout. Elle sentit la matière l'enferrer et entrevit, plantées dans le sable, ses anciennes pattes d'arachnide. Ses premiers pas, aussi maladroits fussent-ils, ne pouvaient pas en être restés là ! Elle pâlit, blêmit, se dilua. L'appui du pinceau emporta la couleur jaune et rose. Elle se sentait grandement troublée, comme perdue, en quête de territoires non conquis, comprenant que chaque déplacement l'oppressait, tant le monde lui était immensément exigu. Puis elle vit le ciel. Quelle merveille ! Rien de ce qu'elle avait connu n'y résidait : un imposant territoire albâtre, horizon vertical, la séparait de ce firmament. Comme l'empyrée réservée aux dieux grecs, cet îlot mangeant le ciel reposait sur d'évidentes strates d'inaccessibilité. Des écharpes de brume mariées aux touches azurées rendaient le spectacle irréel. Elle voulut tendre ce qui lui restait de pattes pour hisser sa volonté vers le ciel. Mais « Dieu » apparut. Elle le reconnut, se souvenant de cet instinct qui n'était que ténèbres depuis sa naissance : ainsi, l'appui du pinceau propagea sa douleur en sclérose. Son retrait fit naître un ciel céruléen, marbré de veinages métalliques dont l'hideur l'effraya.

Elle décida de partir et s'investit dans les gouffres du dépassement. Le maillage de sa réalité se dilata, laissant infuser vers ses sens des impressions d'ailleurs. Sentant la matière aspirer ses élans, elle s'élança vers ce à quoi elle aspirait.
Elle est à présent ici, puis là, dos à la toile. Le noir empèse sa vie : ce relatif entrelacs d'itinéraires boiteux. Ses mouvements les plus vifs demeurent figés dans le cuir imberbe des plus arides territoires. Dos à la toile, elle fait face à tout ce qui nous échappe. Dos à la toile, nous faisons de même, lorsque les nuances ne suffisent plus.

PRIX

Image de Printemps 2018
122

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JACB
JACB · il y a
très sensible (je peins) aux errances de la couleur en quête de la bonne place que vous avez mises en scène de façon subtile et poétique. Le paragraphe de fin porte avec bonheur toute la symbolique de l'harmonie trouvée et reçue, ce qui concerne ni plus ni moins la problématique de l'artiste. C'est fort bien écrit.
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
J'aime beaucoup la fin. C'est tellement vrai.

Avant la ligne d'arrivée des qualifs, puis-je vous inviter à suivre une ombre légère ? http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lombre-legere-de-noemie

·
Image de Brun's Cos
Brun's Cos · il y a
Merci beaucoup Louise! J'ai beaucoup apprécié votre oeuvre!
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Peut-être Marcel et son abnégation pour ses amis saura-t-il vous séduire ? Il affronte la tempête ds short paysage.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/et-surtout-la-sante

·
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Belle écriture. On peut imaginer beaucoup de choses à propos de la toile. Et une palette de couleurs. Mon vote.
Aimerez-vous mon lierre? http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-lierre-1

·
Image de Brun's Cos
Brun's Cos · il y a
Je vous remercie chaleureusement Atoutva, j'ai effectivement aimé votre lierre!
·
Image de Maour
Maour · il y a
Ce ttc est très original, et c'est une bonne idée de s'appuyer sur l'image de la toile d'araignée - très riche en significations ! Moi j'ai un dictionnaire des symboles, c'est bien pratique ^^
Passez sur mon profil rencontrer les Schnouilleurs, si vous avez une minute... ;)

·
Image de Brun's Cos
Brun's Cos · il y a
Merci Maour! Votre texte est agréablement léger, étant moi aussi enseignant je trouve qu'il s'appliquerait à des lectures en classe de grande qualité. Bien joué!
·
Image de Maour
Maour · il y a
Merci beaucoup Brun's Cos ! Au passage, je me prépare à l'être, enseignant ;)
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Texte un peu complexe, ( pour moi ). J'avoue avoir du mal à saisir complètement le sens...
·
Image de Brun's Cos
Brun's Cos · il y a
Merci d'avoir pris le temps de le lire Lange. Effectivement, il est complexe et ménage toute une série de blancs et de doutes dans l'esprit du lecteur;)
·
Image de Delo
Delo · il y a
Une belle palette de mots.
·
Image de Brun's Cos
Brun's Cos · il y a
Merci bien Delo!
·
Image de Monique Feougier
Monique Feougier · il y a
C'est joliment peint et précis
C'est joliment bien écrit...
J'en pince pour votre plume... Mon vote
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/dans-ma-cuisine-1

·
Image de Brun's Cos
Brun's Cos · il y a
C'est d'autant plus aimable et appréciable que j'ai adoré votre oeuvre! Merci!!
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...un coup de Plume , comme de pinceau , mes voix !
Si vous aimez , ma Poésie été : " à la ravigote "

·
Image de Graziella
Graziella · il y a
un texte original, sans prétention, j'ai beaucoup aimé, et je vote ! :)

N'hésitez pas à passer sur ma page si l'envie vous en dit, je vous y accueillerai avec plaisir :)

·
Image de Tokamak
Tokamak · il y a
Excellent ! Un très joli coup de pinceau. Mes voix pour cette toile mystérieuse
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

En haut d’une page vierge, l’auteur improvisa une scène : un homme et une femme, immobiles, assis sur un banc.L’histoire pouvait alors commencer.Animé d’une étincelle de vie, ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Samedi,19h59. Une minute, et ce sera le début, ou, la fin. La trotteuse semble courir sur le cadran. Dans quelques secondes, j'entrerai en scène, et je chanterai. Ma famille est là pour me ...