2
min

Doctoresse Maison (partie 6 et fin)

Image de Robert Dorazi

Robert Dorazi

26 lectures

4

Pastiche de la série Dr House


Je précise au gros béta que je ne parlais pas de sa femme, mais de moi! Ils m'ont menti en oubliant de dire que leur fille n'avait pas été vaccinée contre la rougeole. Et c'est justement un cas de rougeole assez atypique que nous avons devant nous.
David baisse la tête car il sait qu'il a raté ça dans le dossier médical. Martine n'a même pas le coeur de sortir son cigare car elle sait qu'elle aussi a foiré ce virus lors de ses analyses. Martine a toujours eu du mal avec la famille des paramyxoviridae.
Frédérica ne dit rien mais je sais ce qu'elle pense. Et il vaut mieux ne pas en parler ici.
La maman demande fébrilement si c'est guérissable. Je laisse planer le doute une seconde, puis je réponds que nous avons diagnostiqué le mal suffisamment tôt. Le traitement fera effet. J'ajoute qu'en revanche je n'ai pas de médicament contre la bétise et je prends trois pastilles de menthe sans aucune mauvaise conscience. Même Culdit ne dit rien cette fois.

Une fois encore j'ai triomphé du mal. Parfois ça marche, parfois ça marche un peu moins bien. Aujourd'hui j'ai trouvé la solution grâce au chirurgien orthopédiste qui se remet doucement de ses cascades involontaires. Maintenant je me sens à nouveau seule, sans défi à ma mesure. Il faut que j'aille raconter ça à Wilsonne, juste pour lui montrer que même quand elle ne me met pas sur la voie, quelqu'un d'autre le fait.
Elle n'est pas dans son bureau et la porte est fermée à clé. Cela dit, il y a bien longtemps que j'ai fait faire un double. Je fouille un peu dans ses tiroirs comme d'habitude, mais c'est pour son bien. Et là je tombe sur une bombe. Une fausse, mais tout de même c'est explosif. C'est un message de David qui la remercie pour la folle nuit qu'ils ont passés ensemble!
Alors ça!
Je m'allonge sur le divan que Wilsonne a acheté juste pour moi, et je souris en imaginant ces deux là ensemble, nus autour d'un baby foot. Puis je m'endors.

Quelqu'un me secoue une fois encore. Cette fois le réveil est plus difficile.
― C'est une rougeole atypique! dis-je en me relevant, courbaturée.
― Quoi? me répond Omar.
― La gosse, la petite Géraldine, c'est sûrement une rougeole atypique.
Omar me regarde bizarrement.
― Si tu le dis, me répond-il. Tu es sure que ça va? Ça fait une demi heure qu'on te cherche. Grandjean fait sa tournée, et tu sais qu'il n'aime pas qu'on soit en retard.
Grandjean? Qui est... Ah, mais oui, Grandjean. Mon chef de service. Oh mes aïeux, quel rêve!
Encore un peu dans le brouillard, je marche à côté d'Omar. C'est vrai que Grandjean n'est pas aussi cool qu'un docteur Culdit, mais c'est quand même un excellent médecin. Et il ne porte pas de moustache bizarre.
Dans les couloirs je croise un homme que je crois reconnaître. Et lui aussi me reconnaît. C'est mon chauffard!
― C'est pour le constat? dis-je avec un brin de méfiance.
― Oh non, non. C'est ma petite fille. Elle a énormément de fièvre, et elle vomit. Je viens de l'amener. J'espère que ce n'est pas grave.
Je fais signe à Omar de continuer sans moi, et je demande au papa de me suivre. Nous irons voir sa fille ensemble. Et j'ai aussi quelques questions importantes à lui poser.
― Votre enfant est en de bonnes mains. Je suis médecin.

FIN



Retrouvez Hivernatien Minimus le jeune sorcier, chez lui en Antarctique, sur la banquise 46 !
https://www.amazon.fr/dp/B0799MTDQ9
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Fin ? Jamais aux urgences !
·
Image de Marie
Marie · il y a
La fin est plus déroutante mais l'ensemble m'a beaucoup plu.
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Suite et fin... c'est bien sûr? Merci Robert...
·
Image de Robert Dorazi
Robert Dorazi · il y a
Oui, c'est vraiment la fin de cette petite histoire ;)
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Cela m'a bien plu, comme tu as pu le voir... de l'humour, beaucoup d'absurde, ça roule sur les chapeaux de roue sans temps morts... bravo!
·