DISCOURS MÉTALPHYSIQUES 1

il y a
2 min
21
lectures
4

https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/larrivee-de-la-mousson https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/rencontre-a-uriage Salut à tous, je suis qui je peux... Français  [+]

Lilith, repose toi un peu sur ce rocher. Mais sâche tout d'abord que je reste un théosophe, un être hors du temps. Je suis créature angélique. Baal est mon nom. N'écarquille point les yeux comme si j'étais un démon ! Dis-toi bien que la démonomanie est purement humaine. Elle cherche le mal où il n'est pas. Je serai attentif à ce que tu voudras me conter.

Regarde au loin ! Vois-tu ce que je vois ? La PERFECTION, oui approche encore, délecte-t-en un peu car tu le mérites. Ces hommes qui courent en bas, tous petits. Ils cherchent leur contraire, tu as bien raison. Celui qui a soufflé sa définition de l'homme, c'était ton maître et serviteur aussi. Oui, tu peux me servir si tu le désires vraiment. Seulement, vas-y dépasse tes limites pour aller au-delà de moi. Il n'y a aucun mal à être la première. Pourvu que tu t'exprimes à travers moi et que je t'imprime le désire de comprendre pourquoi le monde est si fade, si routinier et en même temps si jouissif...
Je jouis, oui, de ce qui est même, répété à l'identique car il cache ainsi l'obscur. Les ténèbres sont lumières, le noir est éclairé. Éclatant oui mais aveuglant. Satan est un ange de lumière qui brûle la vue, il passe inaperçu au travers de l'humanité.

Tu dénonces la médiocrité. Comprends déjà que celle-ci signifie la position du milieu, le médium, l'entre deux. Je te propose d'être aux antipodes, aux extrêmes, au bout du champ du monde pour le tirer, comme on le ferait avec une belle nappe en soie, d'un coup sec et le ramasser en riant aux éclats. Allez, riez vous tous autour de nous ! Je veux vous entendre hurler de rire ! Le rire est le propre de l'animal. Lilith, tu ne ris pas ? Tu commences à comprendre.

Voici une histoire...
Pour me distraire, je descendis sur terre en 1914. Il y a déjà quelques temps. J'ai entendu des rires sur la surface de la terre. Ceux-ci résonnaient tant que je les ai pris pour du bonheur. Je fus pris d'inquiétude. Un néphilim régnait en maître sur l'homme. Il était hybride comme toi Lilith, ersatz d'un ange rebelle et de la fille d'un homme. J'ai donc rencontré cet être. Il m'expliqua que l'homme avait inventé la guerre mondiale. Les signes de joie venaient donc de cette nouvelle trouvaille. Je l'invitai à danser pour nous réjouir avec le monde entier. Nous allâmes en France exhiber notre contentement. L'homme riait la fleur au bout du fusil, il s'enthousiasma pour cette nouvelle ère prometteuse. Je m'inclinai face à ce miracle dans l'histoire de l'imperfection. Pourquoi se limiter en fait ? Pourquoi ne pas tous danser ensemble lors des marches militaires ? Mais soudain ma vue s'indigna : l'homme ne voulait plus s'amuser : il regrettait, il pleurait maintenant sur son sort. Il ne voulait plus poursuivre. Mon compagnon de route s'ennuyait de plus en plus au fil du temps. Tout ce qui était entrepris périclitait avant son apothéose. C'était désespérant. Enfin...

Lilith, repose toi et détends toi encore. Ferme un peu les yeux et écoute. Je te propose une ballade. Veux-tu me suivre ? Je serai attentif à tes propositions et à tes interrogations. Dieu est mort figure toi. Tout le monde est au courant bien entendu. Sauf l'homme et sa compagne. Adaptons-nous à eux en nous insérant dans leurs préoccupations quotidiennes si désuètes. Enfonçons le clou et agrandissons la faille. Plus on est mauvais plus on peut faire envier le bien, non ? Alors, vu que nous avons quartier libre... Hahaha !

Mais, voici une table pour nous restaurer. Mangeons et buvons car demain nous allons mourir disaient les hommes avant le déluge annoncé par le Noé de la Bible. Je lève ma coupe à la joie des humains ! Celle qui les rend fous furieux ! Comment, tu en reprends déjà ?
4
4

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Claudine Rêve
Claudine Rêve · il y a
Discours métalphysiques 1 ; à quand le 2 ? Voici dans un Lugubre éclatant, entre démonologie, théologie et philosophie, la représentation de la place de l’Homme.
Peut être aimeriez vous, mes amours métalliques ?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/love-metal🤘

Image de Youri Billet
Youri Billet · il y a
Le 2 et bien d'autres sont déjà au chaud... J'attends un peu pour les servir. Y

Vous aimerez aussi !