Dire au revoir

il y a
1 min
2
lectures
0
Dire à petits pas à petits mots une femme au soir de vie née enfant grande enfant début de siècle eau chaude et courant électrique chevaux vapeur automobiles bains aux thermes corps graciles jambes déliées cheveux en volutes tombant en mèches légères femme de marin sans doute pas ni bonne espagnole ni cousette mais Pigier dactylo et bientôt comptable des années des mois des heures des minutes des secondes des blancs existence rognée rongée surfilée dévolue dévouée ignorée dispersée aux quatre vents aux quatre vents l’ennui la peur l’ennui l’attente rêvasserie austère fendue de rires aux larmes une femme Céline de sel de matins en mer loin des bruits atroces des sabots martelés abattoirs égorgeoirs défouloirs à viande hachée zombie en draps noirs où Céline la douleur la blanche la poudreuse à petits pas à petits mots effleurés s’efface au revoir.

0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,