2
min

Dialogue de pigeons

Image de Mathis VERMEULEN

Mathis VERMEULEN

4 lectures

1

Qu’est ce tu vois toi
Rien à gauche et toi
Toujours rien à droite
Bon
...
Encore une journée d’foutue
...
Tiens vise un peu en bas
Il va trop vite lui
Je peux l’avoir
Nan tu vas te viander
T’es sur ?
Ouais
Bon
...
Ça ne viendra pas hein
Faut croire qu’ils ont pris peur
T’es sûr que y a rien à gauche ?
Non Rien
...
Et toi toujours rien à droite ?
Rien
...
...
...
J'ai une idée on a qu’à échanger nos places
Bah pourquoi faire ?
Comme ça tu verras à gauche et moi je verrai à droite
Ah ouais
...
C’était pas con comme idée
Je sais pas
...
Elle m'est venue comme ça
...
Tu vois quelque chose ?
Toujours rien non
Merde décidément quand ça veut pas
Ils sont pas loin pourtant
Ouais
Regarde lui la bas qui pointe son nez
Ouais
...
Mais trop dangereux
On peut tenter le coup
Il est à l’intérieur c’est dur
Bon
Ça fait combien de temps là ?
Ça fait bien deux bonnes heures qu’on a rien eu
...
Y a bien le banc du coin là-bas
Bof
Quoi bof ?
C’est déjà bien crade
Ouais t’as raison
Tiens regarde le lui la-bas il a encore fait dessus
Sans gêne
...
...
Toujours rien de ton coté ?
Rien qui bouge
Merde
...
Tiens t’entend ?
Ouais
Voilà qu’ils se remettent à brailler
Et que je te tape dans les mains, et que je te crie n’importe quoi
Ils en ont pas marre tous les soirs
Ils se comprennent tu crois ?
Bah, comment tu veux qu’ils se comprennent
Ils sont cons hein
Ah ça
C’était mieux avant on m’a dit
T’en connais des gens d’avant ?
Y avait bien le vieux ouais
Le boiteux ?
Ouais
Il est devenu quoi le boiteux ?
Écrasé la semaine dernière ; parait qu’il se serait suicidé
Ah
Hé oui
...
Tu sais comme ils sont nos vieux
...
...
Et alors qu’est c qu’il te disait le vieux ?
Qu’ils étaient partout avant
Comment partout ?
Bah partout
Quand ?
Y a quelques mois, deux peut-être, c’était un festival
Comment festival ?
Bah tu comprends, on avait le choix, y en avait partout
Comment partout ?
Oh tu m’emmerdes, je te dis que ça pullulait, on pouvait en avoir plusieurs en un coup
Non tu déconnes ?
J’te jure. C’est l’vieux qui m’a dit ça
Quel vieux?
Celui qui s'est suicidé
Dis donc
...
...
On vit une drôle d'époque
...
Ils ont finit de taper dans leurs mains
Qu’est c qu’ils sont cons
Aller viens on se bouge un coup ça va leur faire plaisir
On va ou ?
Je sais pas mais je tiens plus là
Y en a un sur son balcon là
Ou ça
Là-bas regarde
Je le tente ?
Ça se tente ouais
Bon
Mais t’approches pas trop
Je fais ça vite
Vise leur trucs sombre au-dessus de la face
C’est des poils qui m’a dit le vieux
Ah ouais ?
Y en a d’autres qu’ont entendu qu c’était des cheveux
C’est quoi des cheveux ?
Puisque je te dis que c’est ce qu’ils ont au-dessus de la tête
Ah ouais
...
Vise les cheveux alors
J’y vais.
...
...
...
...
Tu l’as eu ?
Je l’ai loupé
Merde
De peu
Il était dur aussi
...
Bon allez y en aura d’autres
...
Ça commence à être long cette situation
Ouais
Tu crois qu’ils vont ressortir un jour ?
Je sais pas
Drôle d’époque hein
Drôle d’époque
Toujours rien à gauche ?
Rien
...
Et toi ?
Personne
...
On change ?
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,