Déshumanisation

il y a
1 min
103
lectures
18

Je déambule ci et là mais surtout là. Acteur de ma vie et spectateur de celle des autres. Oui, je crois que c'est ça. J'aime observer les autres. Plonger dans les tréfonds de l'âme humaine, pou  [+]

- Eh oh, il y a quelqu’un ?
(L’écho se perd)
(Une ombre se dessine au milieu de nulle part. Elle s’approche)
- Arrête de gueuler, t’auras pas de réponse là.
- Vous êtes du coin ?
- Oui et non. Plus non que oui. Mais je connais.
- Mais les gens. Ils sont où ?
- Les gens ?
- Oui, comme vous. Comme moi.
- Parce que tu te considères comme quelqu’un toi ?
- Oui.
- Ah bon. Et qu’est-ce que tu fais pour être « quelqu’un » ?
- Ben, je suis...
- Arrête tu veux. Ici, on te demande pas d’être. On te demande de faire. Rien d’autre. Faire.
- Mais...
- Pas de mais. Regarde autour de toi. Tu vois quelqu’un qui est ?
- Non mais vous ? Vous me parlez. Je veux dire, vous êtes, non ?
- Moi, je suis rien. Je suis personne. Parce que j’ai arrêté de faire. Tu comprends ? Alors je n’ai plus le droit d’être. C’est ce qu’ils m’ont dit. Comme ça, sans broncher.
(Le vent redouble de force)
(Le type tousse. Une sale toux.)
- Mais si vous n'êtes pas, vous faites quoi ici ?
- Rien.
- Rien ?
- Rien. J’erre.
-Depuis longtemps ?
- Longtemps. Pas longtemps. J’en sais rien. J’erre. C’est comme ça. Et je continuerai le temps qu’il faut.
- Le temps qu’il faut ?
- Jusqu’à ce que mon âme soit aussi grise que le béton qui est là. Mes yeux aussi vitreux que les fenêtres juste ici, ma voix aussi glaciale que ce maudit vent qui hurle entre ces blocs. Jusqu'à ce que cette foutue noirceur m'ait complètement bouffé.
- (....)
- Si tu penses être encore, barre-toi. Un conseil. Barre-toi.
18

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !