1
min

Des cheveux et des ongles...

Image de Benoît Vallegra

Benoît Vallegra

9 lectures

0

"C'est étrange comme nos cheveux sont indestructibles, et insolubles comme les ongles, tout à fait incomestibles. Moi qui n'en ai presque plus et passe mon temps à les raser, comme je ronge et lime mes ongles devant la pluie acide, je sais qu'il faut qu'ils disparaissent pour qu'une autre chose naisse en moi d'indestructible, d’indissoluble et d'incomestible.
Les cheveux gardent des traces de nos vies comme de longs fils d'éons et de mémoire. On y trouve le génome et les poisons ingurgités le long d'une vie. Les cheveux sont pleins de mauvais souvenirs et s'est pourquoi on s'en fait. Les cheveux sont des soupirs végétaux extériorisés de la boîte crânienne par un métabolisme désuet, trop pressé d'en finir et qui produit des fruits impropres et immatures.
Je laisse mes cheveux sur le sol et me tourne vers l'intérieur, vers la sensualité du cuir de la peau qui laisse deviner les os et les eaux saumâtres d'un trop grand beau mystère.
Abandonne tes cheveux et ne te signale pas aux autres de tes allées et venues chez le coiffeur, mais possède ton propre scalpe comme l'Indien qui s'est vaincu lui-même.
Quant aux ongles, celui qui les laisserait en l'état figure au cœur des films d'Horreur. La bête en toi ne demande qu'à sortir; il faut que tu la ronges avant qu'elle ne t'y précède.

Soit. Je me veux indestructible, indissoluble, insoluble, incomestible.
Je me veux l'éternel combustible des pensées qui ronge la Nuit pour m'éclairer.
Mes cheveux poussent à l'intérieur mais je les taille; comment trouves-tu ma nouvelle coupe? :) "

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,