Des cadeaux avant l'heure

il y a
2 min
292
lectures
3
Recommandé
— Mais qui c’est Papa cet invité ?

— Tu verras, c’est une surprise….

Cela fait une bonne heure que Théo et son père se promènent dans le cadre majestueux de la forêt de Compiègne. Théo trottine sur le matelas souple des feuilles mortes, respectant docilement la consigne paternelle : il doit remplir son petit panier d’écorces, mousses et autres lichens pour Oscar, l’ami mystérieux de Papa, qui vient dîner ce soir.

De retour à la maison, après un bon bain chaud revigorant, Théo rejoint Maman pour emballer dans un plastique transparent les trésors végétaux, et ils scellent le paquet avec des rubans rouge et vert, retombant en arabesques.

En pyjama, grignotant des Monster Munch, Théo scrute la porte d’entrée. Soudain, on sonne. Théo se précipite et ouvre.

— Bonsoir Oscar, dit Papa serrant son ami dans les bras.

Tout au long de la soirée, Oscar raconte sa vie en Laponie, décrivant les conditions extrêmes qu’il doit souvent affronter, montrant sa jambe droite sauvée in extremis du gel l’hiver passé, et des photos invraisemblables d’aurores boréales. Papa demande alors à Théo d’aller chercher son cadeau pour Oscar.

Théo tend le paquet à Oscar.

— Oh merci Théo, ils vont être si contents, dit Oscar. La couverture de neige est épaisse et ils ont parfois du mal à trouver à manger.

— Qui ? demande Théo.

— Mais les rennes, bien sûr.

— Les rennes ? Tu as des rennes ?

— Ce ne sont pas les miens. Ce sont ceux… du Père Noël, ajoute Oscar après un bref silence.

La mâchoire de Théo tombe, son petit cœur s’arrête de battre, et c’est comme si des fourmis faisaient la course sur l’ensemble de son corps.

— Mais tu connais le Père Noël ? reprend Théo, incrédule.

— Je peux dire que je suis son ami le plus proche. Ton papa ne te l’avait pas dit ? Tu sais Théo, quand il y avait un roi en France, il y avait un monsieur qui s’occupait de ses chevaux. On l’appelait le Grand Ecuyer de France. Eh bien moi, je suis le Grand Ecuyer du Père Noël : je m’occupe de ses rennes. Je les brosse, je les soigne quand ils ont un sabot abîmé, car, tu sais, ils marchent beaucoup chaque hiver. Et puis bien sûr je les nourris. Ce que tu m’offres là est donc très précieux !

Et la soirée se poursuit, au rythme des anecdotes et des moments partagés avec le Père Noël. Puis vient le moment tant redouté où il faut aller se coucher. Théo se blottit dans les bras d’Oscar et c’est comme s’il se lovait au creux du Père Noël lui-même. Soudain, Oscar et Papa se lèvent, sortent de la maison et reviennent avec un paquet immense, le portant à deux. Théo arrache l’emballage et, émerveillé, découvre le cadeau d’Oscar : sur une plaque de bois sont fixés des bois immenses, semblant remplir toute la pièce.

— Ce sont les bois de Tornade, explique Oscar. Tu connais Tornade ?

Non, fait Théo de la tête.

— C’est l’un des rennes du Père Noël, le plus rapide. Comme chaque hiver, il a perdu ses bois. Et je me suis dit que tu serais heureux de les avoir.

Papa et Oscar montent l’imposant présent au premier, en essayant d’abîmer le moins possible le papier peint de l’escalier, puis après de nombreuses contorsions arrivent à faire entrer les vestiges de Tornade dans la chambre de Théo.

Oscar donne un dernier baiser à Théo dans son lit et redescend au salon. Papa embrasse Théo à son tour, lui promettant d’accrocher les bois dès demain au mur de sa chambre.

Maman fait un câlin à Théo, puis la porte refermée, agrippe le bras de son mari :

— La prochaine fois qu’un paquet arrive de Laponie, j’exige d’en être informée avant réception !

Recommandé
3

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
D'autant plus apprécié qu'un Théo se trouve être mon arrière petit-fils ! Vous comprendrez dès lors que les voyages en Laponie...pour moi ?

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Bernard déménage

Pascale Dehoux

Bernard vit seul. Replié sur sa petite personne, il n'a jamais cédé à la tentation du couple. Certes, il a jadis connu l'amour, mais la brusque disparition de sa fiancée, dans de troubles... [+]