Derrière les barreaux

il y a
2 min
116
lectures
6
Qualifié

"Quand tu seras dans l'autre monde, prend le loup comme ami, car lui seul connaît le grand ordre de la forêt" (proverbe amérindien)  [+]

Image de 2016
Croyez-vous au coup de foudre ?
Après en avoir fait l'expérience, je peux confirmer qu'il existe vraiment. Cependant, beaucoup pensent le contraire et ce, parce qu'ils ne cherchent pas où il faut.

L'été de ma huitième année fut le plus formidable de tous !
Je passais l'après-midi seule à m'ennuyer alors ma mère me proposa une sortie sans pour autant me donner la destination. Comme tous les enfants, je me trouvais dans un tel état d'excitation à l'idée de cette promenade que je finis par accepter sans trop de difficulté. De plus, la curiosité que je ressentais, à l'égard de ce lieu inconnu, m'aida à faire mon choix.

Je me souviens avoir demandé, un nombre incalculable de fois, à ma mère la direction vers laquelle nous nous dirigions. Cependant, grâce à son extrême patience, elle garda le secret tout le long du trajet. Elle n'accepta pas de me révéler cet endroit gardé secret. Je me sentais impatiente, pendant le voyage je réfléchissais sérieusement, essayant de détecter un indice ou une parole qui aurait pu m'indiquer, ne serait-ce qu'un peu, l'endroit vers lequel nous nous rendions. Sans succès.

Puis finalement, nous sommes arrivées ! Toutes mes questions allaient enfin avoir des réponses. Tout d'abord, j'avais pu voir, depuis la voiture, les lettres en majuscules écrient sur le mur. Cependant, je ne connaissais pas la signification de "SPA", cela m'intriguait mais il y avait un rapport avec ces jappements incessants que l'on pouvait entendre de l'extérieur.

Nous sommes donc entré et pendant que nous commencions à faire le tour, des explications me furent données. Les animaux présents et vivant dans ses petites cages ne possédaient pas de maîtres, personnes pour les aimer hormis le personnel ainsi que les bénévoles. Je me souviens avoir ressenti de la tristesse, ils paraissaient tous si seuls derrière ces barreaux, comme s'ils avaient été enfermé après avoir fait quelque chose de mal.

J'ai croisé toute sorte de chien, certain jappait, d'autres faisaient leur intéressant, ou alors leur petit air malheureux. Je me rappelle d'un gros chien, relativement impressionnant de par sa carrure, l'importance du volume de ses poils ainsi que sa taille. Le tour fut vite terminé et en définitive, j'étais déçu. Ma mère, l'ayant sûrement remarqué, me proposa de faire un autre tour. C'est d'ailleurs en face de ce gros chien que je fis cette rencontre tout à fait incroyable.

Alors qu'elle semblait inhabitée, une petite chienne au poil fauve se leva, venant se présenter à nous. Elle sauta contre la grille et, sans vraiment me rendre compte de mes gestes, je venais de passer ma main à travers les barreaux. Chose que je savais déconseiller et pourtant mon corps avait agi, comme envoûté, je ne contrôlais plus rien, je ne réfléchissais plus. Lorsque mon regard avait croisé le sien, quelque chose s'était produit. Ma mère s'empressa d’attraper mon poignet mais cette adorable petite chienne me léchait la main, tandis que sa queue fouettait vivement l'air montrant sa grande joie.

Une jeune femme arriva et nous présenta Suzy, mon cœur battait à tout rompre. Une chose inexplicable venait de se produire et mon jeune âge m'empêchait de comprendre. Je savais pourtant qu'il s’agissait d'un sentiment très fort.

La petite chienne fut emmenée dans un terrain où j'eus le loisir de beaucoup jouer, courir avec elle. Ensuite elle fut ramenée dans cette petite et triste cage qui lui servait de maison depuis plusieurs mois. Un petit bouchon fut placé à côté de son nom et elle nous à regarder partir. Je suis pratiquement certaine qu'elle devait se sentir attristé, pour ma part, j'éprouvais une immense et indescriptible joie car je savais que nous nous reverrions une semaine après. Lorsque j'allais accompagner ma mère pour venir la chercher afin de la ramener à la maison, dans sa nouvelle famille.
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,