1
min

Derniers voeux

Image de Digut

Digut

32 lectures

4

« Bonne année à toutes et à tous ! »
Le médecin adjoint du département des risques sanitaires était le seul à savoir que cela serait sa dernière présentation de vœux, des métastases cancéreuses avaient décidé en ce début d’année, de s’établir définitivement dans son foie. Tous les collaborateurs étaient assemblés dans le hall du bâtiment « R ».
« Mesdames, messieurs, chers amis, c’est une très belle tradition que ces vœux accompagnés de délicieuses galettes – je suppose d’ailleurs qu’elles ne sont pas totalement étrangères à votre nombreuse présence cet après-midi. Au-delà des classiques et mérités compliments sur le très bon travail accompli par l’ensemble des membres du département, que je renouvelle ici publiquement et en toute sincérité, je tiens surtout à féliciter la remarquable résilience de notre équipe dans son ensemble en ces temps où la Nation a été transpercée au cœur par les abjects attentats de 2015.
Pourtant, j’ai choisi aujourd’hui de vous parler d’un paradoxe pathognomonique de notre espèce. D’une part l’exceptionnelle réussite Humaine : les sondes d’exploration Voyageur 1 et 2. Depuis environ six mois, et pour la première fois depuis qu’un, ou plus vraisemblablement « Une » ancêtre curieuse, s’est mis sur ses deux pattes arrières pour percevoir le monde avec une certaine hauteur, l’Homme a conçu, fabriqué et lancé dans l’espace un objet qui a quitté le système solaire. Nous, composant singulier de l’Humanité, sommes entrés dans l’ère interstellaire – et pourtant, afin de bien souligner notre comportement paradoxal nous avons également dans le même temps provoqué la sixième extinction massive des espèces aussi bien végétales et qu’animales.
Pour terminer mon propos sur une note traditionnellement positive, je vous souhaite à toutes et à tous de bénéficier de l’amour dans vos sphères familiales et amicales, de la solidarité dans les sphères collectives de citoyen et professionnels et de la liberté qui développe le sentiment de respect de soi même et d’autrui.

Bonne année».
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Thara
Thara · il y a
Des voeux teintés d'une pointe de vérité, quand à l'homme, il ne lui reste plus qu'à s'auto-détruire (c'est la route qu'il prend, d'ailleurs) !
·
Image de Vivien
Vivien · il y a
Sacré paradoxe, en effet...
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre profonde et bien écrite! Mon vote!
Un de mes trois poèmes,UN LINCEUL BLANCHI est en FINALE pour le Prix Haïkus d’Hiver 2016 et il est le préféré de la plupart de mes lecteurs. http://short-edition.com/oeuvre/poetik/linceul-1 et mon ÉTÉ EN FLAMMES est en compétition pour l’été:
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes Je vous invite à les visiter, merci d’avance!!

·
Image de JHC
JHC · il y a
Il faut espérer que l'espèce humaine comprendra collectivement son erreur avant qu'il ne soit trop tard!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Six heures trente du matin. Rohan quittait son appartement, un confortable trois pièces de la place Saint-Martin à Brest. Au pied de l’immeuble gris, de la couleur du ciel, le jeune médecin ...