Dernière ligne droite avant Noël !

il y a
2 min
326
lectures
24
Recommandé

Pour le simple plaisir de lire, d'écrire, de partage  [+]

Emma, ma meilleure amie, est super organisée. Alors cette année, pour Noël, j’ai décidé d’assurer un max, et je lui ai piqué son arme fatale : faire des listes !
Je me suis fait une feuille de route qui ressemble carrément à un calendrier de l’Avent, jugez plutôt !

1/12
J’enlève les dernières toiles d’araignées récalcitrantes, je jette les fonds de potiron ramollis à la bougie, vestiges d’Halloween. Et je boulotte les bonbons qui restent, du coup, pour optimiser l’opération.

2/12
J’envoie quinze textos aux cousins pour savoir qui sera ou pas chez Mamie, cette année, le 25.

3/12
Je reçois trois réponses… Pas de panique.

4/12
Encore deux réponses, on avance… lentement.
Je relance les cousins silencieux.

5/12
Je fais un brainstorming intensif pour essayer de me souvenir des cadeaux offerts le Noël précédent… Histoire de ne pas rééditer les bonnes idées ! Bon, c’est pas gagné…

6/12
J’envoie un Sankt-Nicholaus à tous mes potes germanophiles !

7/12
Et trois cousins de plus. Youhou, ce sera une année énorme !

8/12
Je rameute mes potes pour aller ab-so-lu-ment voir les illuminations à Lyon : ambiance féerique, je ne manquerai ça pour rien au monde !

9/12
Je pose mes RTT et CP pour éviter de bosser le 24 et le 31 décembre ; et comme tout le bureau a anticipé depuis mi-novembre, je me fais encore avoir une année de plus ! Arrrg !

10/12
Mon parrain m’envoie un email pour savoir quel cadeau me ferait plaisir : un pull de ski en pure laine ou un stage de scrapbooking ? Je prends le temps de la réflexion.

11/12
Je commence à stresser car je n’ai pas encore eu d’idées originales. Hors de question de tomber dans la facilité et le déjà-vu. Je brainstorme sévère !

12/12
Super tatie, j’emmène ma filleule au marché de Noël. Elle n’aime pas le vin chaud, ni le pain d’épices, ni les objets en bois… On termine au ciné devant le dernier Xmas navet de la création. Soupirs…

13/12
Je retrouve enfin le carton poussiéreux des décorations de Noël. À part quelques boules cassées et des guirlandes collées entre elles, je tombe sur des figurines en feutrine rouge, des étoiles en bois et des rênes en carton. Vive le recyclage ! En tout cas c’est sûr, je n’aurai pas la mort d’un sapin sur la conscience.

14/12
Je passe 20 minutes à dégivrer mon pare-brise ce matin. Je hais le mois de décembre en fait.

15/12
Noël approche, l’ambiance au bureau est électrique. Mes collègues de boulot semblent avoir déjà pratiquement fait tous leurs achats. Là, je stresse grave.

16/12
Je reçois la liste au père Noël de mes petits neveux ! Ouf, demain expédition !

17/12
Misère : tous les magasins de jouets ont été dévalisés. Je n’ose pas me rabattre sur la pâte à modeler et les Lego, pourtant c’est cool les Lego, non ?

18/12
Même schéma sur Internet, et en plus la livraison n’est pas garantie avant les fêtes. J’appelle ma sœur et mon beau-frère à l’aide et leur demande un plan B… C et D !

19/12
J’envoie à mes amis japonais des cartes de vœux pour les fêtes. Même si Noël en soi ne leur parle pas, ils apprécient les vœux en format papier. Et moi j’adore découvrir leurs cartes… inédites !
J’aime aussi la symbolique japonaise de la nouvelle année : on balaie tout ce qui n’a pas été réussi dans l’année écoulée, et on repart à zéro, tout neuf !

20/12
C’est la fête de Noël au bureau : apéro, resto, petits cadeaux à chacun… et bonnes vacances, hein les filles ! Je hais Noël en fait.

21/12
Bon, finalement je prends à Mamie une eau de toilette de sa marque préférée ; oui je sais, comme l’an dernier, et alors ?! Elle l’aime beaucoup, na.

22/12
Bon, finalement je prends à ma sœur et mon beauf des bons cadeaux culture. Ils en feront ce qu’ils veulent. Et s’ils n’en veulent pas, ils pourront toujours les offrir. Et toc !

23/12
Bon, finalement mes neveux auront les plans E et F de leur liste de Noël ; de toute façon, c’est une fête marketing et les enfants sont bien trop gâtés.
Quand Mamie était petite, elle recevait une papillote et une mandarine, c’est tout. Elle nous l’a assez répété…
Heureusement, leur liste de vœux étant aussi longue qu’une promesse électorale, je pourrais presque en profiter et acheter les cadeaux de Noël prochain, si je ne craignais qu’ils soient carrément has been d’ici là !

24/12
Il ne manquait plus que ça : à force de faire les nocturnes des magasins depuis une semaine, j’ai attrapé la crève ! J’ai le nez qui coule, rouge comme Rudolf le Rêne, vous connaissez la chanson ? Non ? Allez vite chercher « Rudolph the red nosed reindeer » et vous serez de suite dans l’ambiance festive de Noël, je vous le promets !

Recommandé
24

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !