DERNIER ETE ENTRE POTES

il y a
3 min
7
lectures
2

Twitter: @ABAB_7893 Instagram: abab_7893  [+]

"Cette boîte de nuit était vraiment géniale! D'habitude, les boîtes en été sont un lieu de techno et de frottements des corps. Là, il y avait une vraie ambiance musicale et festive!
_ Et tu as admiré le professionnalisme avant ou après les gogo danseuses?
_ N'importe quoi, Mathieu! Je parle sérieusement. J'ai passé une super soirée dans cette boîte. Je ne sais pas comment t'expliquer!
_ Laisses tomber, Tomate! J'ai compris... Pousses-toi un peu que je mette ma serviette !
_ C'est ta serviette, ça?
_ Oui.
_ Je croyais que c'était celle avec un ours dessus. Celle que tu as accrochée au fil à linge hier.
_ J'en ai plusieurs.
_ Je n'aime pas le chemin que tu prends, Mathieu. Plusieurs serviettes de plage, plusieurs types de crèmes solaires, plusieurs paires de lunettes de soleil, etc. Tu veux me faire de l'ombre?
_ Je t'en fais déjà le nain! Allez, pousses-toi!
_...
_ En réalité, je suis prévoyant. Finalement, ma mère n'a pas loupé son job. Elle a eu plus d'influence sur moi que je ne le croyais. A force d'entendre la longue, voire très très longue, liste des choses à ne pas oublier en partant en vacances, je l'ai mémorisée inconsciemment et je la respecte.
_ Pourquoi tu me dis ça?
_ Parce que tu me l'as demandé.
_ Pas du tout!
_ Arrêtes, tu viens de le faire!
_ Mais puisque je te dis que non !
_ Pécore!
_ J'étais juste surpris de tout ce que tu as amené. La tente est pleine.
_ Ouais, la mienne aussi.
_ Quoi?
_ C'est une blague. Ma tante est pleine.
_ Ta tante, le féminin de mon oncle?
_ Ouais.
_ Et elle est pleine de quoi, ta parente?
_ Ça appelle une réponse?
_... Non.
_ Tant mieux."

"Mais qu'est-ce que tu as, Thomas? Tu as l'air aux aguets!
_ J'étais sûr que tu t'en rendrais compte.
_ Alors?
_ Je suis aux aguets.
_...
_...
_ Mais encore?
_ Je me sens vieux.
_ Ah non! Tu ne vas pas recommencer avec ça! Mais qu'est-ce qui t'arrive?
_ C'est le XXIème siècle. Ça me va mal au teint. Bientôt la peau d'orange me guettera là puis là puis là et... Elle arrivera ici! Oh mon dieu! Je vais devenir horriblement moche!
_ Depuis quand les pattes d'oies sont-elles le summum de l'horreur?
_ Ça fait des millénaires et toi, tu as l'air de le découvrir!
_ Très drôle!
_ Bah non, justement ça ne l'est pas!
_...
_ Avant de partir, je me suis pris la tête avec Marine.
_ Elle a des pattes d'oies ?
_ Mais non.
_ Alors pourquoi tu me parles d'elle?
_ Elle m'a reproché de croire que j'avais toujours vingt ans. Elle me disait qu'on avait plein d'emmerdes mais que je ne voyais rien. Pas même mes propres poignées d'amour.
_ Non?
_ Et si.
_ Et tu gardes ton jogging à cause de tes poignées d'amourourourour ? Mais tout le monde en a! Regardes les mien...
_ Ah non! Pitié! Je ne veux pas voir ça! Ça m'a toujours dégoûté !
_ Ouais, bah prépares-toi papy!
_ Les femmes peuvent vraiment être des salopes!
_ Des quoi? J'ai dû mal comprendre et les représentantes féminines des serviettes d'à-côté aussi! T'es maboule de parler comme ça sans regarder autour de toi!
_... Les femmes peuvent être des salopes. Ça ne lui a rien apporté de plus de me dire ça mais elle l'a fait. Histoire que je ne sois pas trop heureux, que je ne profite pas bien de mes vacances!
_ Toutes des garces!
_ Moi, ça ne me serait jamais venu à l'esprit de lui dire un truc aussi méchant pour la blesser.
_ Tu gâtines!
_ Non!
_ Bah si! La nature humaine, et tu devrais t'en être rendu compte depuis tout ce temps, adore faire souffrir l'autre. Est-ce que tu ne prends pas de plaisir à arracher les orteils des enfants ?
_ Plus autant qu'avant.
_ Tu gâtines!"

"Marine me rend fou en ce moment. Je ne me suis jamais senti aussi tranquille qu'à manger des tartines à la gelée de groseilles fraîchement cueillies au son mélodieux des grillons. Mais je pense au retour et elle va m'arracher mon bronzage avec les ongles. C'est pour ça que j'évite de m'exposer.
_ Elle a pourtant l'air gentille. Tu l'as rencontrée comment?
_ Elle venait porter plainte pour le vol de son sac à main.
_ Tu dragues sur ton lieu de travail? Je croyais que tu étais devenu strict sur le sujet. Je me souviens de tes grandes phrases après ta rupture avec Samantha.
_ J'ai juste dit que les histoires au boulot étaient trop compliquées. Samantha était une collègue; on bossait ensemble. Marine est standardiste à Air France, ça fait une différence.
_ C'est techniquement lors de l'exercice de ta mission d'ordre public que tu l'as draguée.
_ Elle m'a dragué.
_ Et?
_ Je suis un homme; j'ai des besoins.
_ C'était purement sexuel au début alors?
_ Non.
_ Olalala! Ce que tu es devenu discret sur tes histoires!
_ Je me bonifie. Et puis je me satisfais des tiennes.
_...
_...
_ A l'eau!
_...
_...
_...
_ Quand tu auras fini d'enterrer ton portefeuille pour ne pas qu'on te le vole, tu me préviens.
_ Je suis ultra parano, vois-tu.
_ Ce n'est rien de le dire! Même les deux bonnes femmes là-bas sont allées gaiement se jeter dans la mer, sans même un regard pour leur sac déplace coloré!
_ Tu vois le résultat: un malfaisant regarde dedans!
_ Tu es psychotique !
_ Erreur. Je te rap...
_ Ça va, ça va. Je sais qu'on t'a déjà volé ta voiture. Tu m'as déjà raconté l'histoire trop de fois!
_ Tu ne compatis à rien.
_ Ouiiiiiii! A l'eauuuuuuuuuuu!"

2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Des brèves de comptoir sans comptoir ... mais avec de nouvelles barrières 😀😀😀
Image de AB AB
AB AB · il y a
Merci pour votre commentaire.
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Une histoire très bien menée!
Bravo et bonne continuation AB AB!
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon texte "Mésaventures nocturnes" en final pour le Prix des jeunes écritures.