Dentelle et coton

il y a
1 min
12
lectures
0
Je me prends un savon chaque fois que je la joue coton
Entre les décibels, il ne fait pas dans la dentelle
Elle perd ses mots chaque fois qu'il en fait de trop


Dernier film avec toi, y'a pas photo, elle n'oublie pas
tu es toujours à l'affiche
tu lui colles à la peau
la vie avec ou sans toi, du pareil au même !
Tout un programme, sans fin, on ne s'ennuie pas

Y'a pas photo, tu as le sens de la fête
Tu la rallumes, elle devient joueuse
grâce à toi, elle ne m'éteint pas, ta guirlande amoureuse


Je me prends un savon chaque fois que je la joue coton
Entre les décibels, il ne fait pas dans la dentelle
Elle perd ses mots chaque fois qu'il en fait de trop


Il est blindé le phare de ton pare-choc
Tu penses tenir la route, coûte que coûte
Mais tu perds la raison chaque fois que tu perds ton pantalon

N'oublie pas la caresse vocale avant de sortir de ton bocal
Pour le séduire, il ne reste qu'une bretelle rebelle
Pour faire monter le désir en caressant son cuir

Je me prends un savon chaque fois que je la joue coton
Entre les décibels, il ne fait pas dans la dentelle
Elle perd ses mots chaque fois qu'il en fait de trop
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Double

Ophelie F.

La chaleur pèse un camion rempli de déménageurs ; lourde, humide et fiévreuse. Passé midi, je ne tiens plus sur mon siège en faux cuir. La fonte de ma culotte Petit Bateau, dans mon jean... [+]


Très très courts

La porte ouverte

Rita Renoir

Je suis là, allongée nue sur mon lit et je t’attends. Je ne te connais pas. Je ne connais que tes mots provocants et ton goût du jeu. Ce jeu que nous avons initié il y a quelques jours déjà en... [+]