Demain est un autre jour...

il y a
1 min
62
lectures
15
Qualifié
Image de 2020
Image de Très très courts
Mes yeux peinent à s'ouvrir, probablement à cause des somnifères que je prends depuis... depuis ce jour... depuis que je ne peux plus dormir sans pleurer, pleurer sur ce bout de moi qui me manque, qui m'a été arraché comme on découperait le flan d'un animal à l'abattoir. Évidemment tout cela est pour mon bien, évidemment je suis en vie, je devrais être heureuse et soulagée. Le plus ironique, c'est que je commençais tout juste à me réconcilier avec ce corps trop grand pour moi, trop maigre, pas assez féminin, pas assez séduisant. Il m'avait fallu des années pour accepter ma petite poitrine d'éternelle adolescente, pour ne plus rêver au jour où j'aurais enfin les moyens de me payer les plus jolis seins du monde grâce à de la chirurgie esthétique. J'avais fini par les aimer, mes tout petits seins, au prix de psychothérapies, de lectures, de stages en développement personnel. Je caresse celui qu'il me reste, d'une main douce, comme la main d'une maman aimante et bienveillante. Il me reste celui-là, je serai, toute la vie qu'il me reste à vivre, asymétrique, de travers, anormale, mais peu importe, il me reste celui-là. Dans le brouillard de mon réveil brumeux, je me raccroche à ce petit morceau de chair tendre et aussi bizarre que cela puisse paraître, j'y trouve un certain réconfort. Et une phrase me vient, comme un mantra, cette phrase que prononce Scarlett O'Hara à la fin du roman de Margaret Mitchell: "après tout, demain est un autre jour".
15

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Joli monologue, plein de sensibilité et de résignation.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre courte, écrite avec beaucoup de sensibilité et d'émotion et empreinte d'espoir ! Mon soutien ! Une invitation à venir soutenir Katherine la Combattante dans sa lutte courageuse et acharnée contre l’épouvantable maladie du cancer du sein. Mes remerciements d’avance !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/katherine-la-combattante

Image de Maia ROCA
Maia ROCA · il y a
Tout le travail de détachement face à notre corps est là, tout en conservant l'amour qu'on doit lui porter pour vivre tous les demains possibles :) Merci pour cette lecture !
Image de A M I C X J O
A M I C X J O · il y a
émouvant
ma "petite abeille d'octobre" est écrit au féminin et j'espère que je n'ai pas trahi la douleur des femmes subissant cette maladie...

Image de Toyin Dyva
Toyin Dyva · il y a
Merci pour cette courte et touchante histoire. Au plaisir.