Demain

il y a
1 min
3
lectures
1

Des textes acides, sombres, écorchés vifs, parfois drôles... sur LA VIE, L'AMOUR, LA MORT. Ma vision du monde décapée au vitriol  [+]

Un putain de bip bip infernal, un truc assourdissant au fond de ma tête, j'arrive pas trop à comprendre d'où ça vient. Puis au bout d'un moment j'ouvre un œil, des chiffres rouges apparaissent dans le noir, 5h50, bordel c'est déjà l'heure, j'ai l'impression d'avoir à peine dormi et pourtant on est déjà demain, enfin aujourd'hui, le jour qui doit changer ma vie, et je commence cette journée avec une sacrée gueule de bois.

Faut dire que hier soir j'y suis pas allé de main morte, je me suis bien allumé la tronche, si vous me demandez pourquoi, je vais seulement vous répondre que c'est une habitude, que j'aime ça, ce moment où rien n'a d'importance.
Je me lève avec un sacré vertige, et une bonne envie de gerber, direction les chiottes, je m'effondre sur la cuvette pour me vider le bide, un liquide acide en sort, normal j'ai rien bouffé depuis hier matin, non j'ai commencé à carburer à la bière, la bien forte en canette celle qui a plus le goût d'essence que de houblon.

Si j'avais été sérieux j'aurais préparé mon rendez-vous plutôt que de m'éclater les neurones, mais la vérité c'est que j'en ai rien à foutre, ce changement de vie j'en ai rien à foutre. Je suis en sécurité dans mon désespoir, je sais ce que j'ai à faire, me lamenter, et c'est un truc que je fais super bien, c'est d'ailleurs le seul truc que je fais bien.

J'ai tout fait pour foirer ma vie, mais finalement je suis à l'image de cette société qui s'écroule, ce système qui n'avance plus. Tous les jours la même chose, un tapis de marche qui ne va nul part.
Aujourd'hui j'ai un rendez-vous, un tournant dans ma vie, mais je ne vais pas y aller, je vais finir de vider mon bide dans les toilettes, et réfléchir à mettre en œuvre mon projet, un truc beaucoup plus important. Oui beaucoup plus important.

Si je m'étais lavé et habillé pour partir à ce rencard ma vie aurait peut-être changé, je devais voir une petit nana qui avait l'air sympa, rencontrée sur un site de tchat, mais j'ai eu peur du bouleversement, et finalement mon projet beaucoup plus important est resté de côté. Mon but était d'écrire un livre, mais dans le fond j'ai pas les épaules, ni le talent, ni l'envie.

Je préfère retourner me coucher, et ne plus penser.
Pour le reste on verra bien demain.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,