Déjà vu le 13 avril 2020

il y a
2 min
44
lectures
6

Mon papa c'est Modiano, et Bukowski c'est ma maman. Quelle famille  [+]

Déjà vu le 13 avril 2020



L’année dernière, j’ai voté Emmanuel Macron aux élections présidentielles. Je vote toujours Macron. Il fut un temps où d’autres candidats se présentaient. Maintenant, il ne reste que lui ; c’est plus simple. Je travaille pour lui, enfin pour le gouvernement. Je reçois des tableaux statistiques sur l’évolution du covid. Je renvois des analyses et des graphiques colorés au ministère de l’intérieur. Travailler pour les autorités me confère de nombreux avantages. Le plus vital est d’être ravitaillé chaque semaine par un drone qui dépose sur mon balcon un carton estampillé RF. J’évite ainsi les courses alimentaires, devenues trop dangereuses. Même le drive et la livraison à domicile sont risqués. Le covid mute en permanence. Depuis 2048, il est létal à 100%, toutes tranches d’âge confondues. En l’absence de vaccin, le confinement est continuellement prolongé. Chaque tentative de sortie s’est traduite par une reprise de l’épidémie et un retour en catastrophe au confinement. Un confinement de plus en plus strict. Il y a bientôt dix ans, mon voisin de palier, au chômage, a tambouriné à ma porte durant des jours. Je n’ai pas ouvert. Je n’en n’ai pas honte. Le colis hebdomadaire suffit à peine à me nourrir. Affamé, il est sorti sans autorisation. Un drone l’a abattu au carrefour. Son cadavre est resté sur place. Les bêtes sauvages et la pluie ont nettoyé l’asphalte. Il a eut un fin rapide et indolore, j’en suis heureux pour lui. La plupart des habitants du quartier, infectés, étouffés, massacrés par le coronavirus, n’ont pas eu sa chance. Je suis le dernier habitant de l’immeuble, peut-être de la rue. Je vieillis seul. J’ai eu une vie sociale, pourtant. Une vie confinée. Des études en distanciel, des amantes en ligne, un télétravail. Je me suis marié en 2029 par visioconférence ; ma femme a reçu mes paillettes congelées par colis express réfrigéré. Elle a accouché à son domicile d’un garçon. Après, on a e-divorcé. Elle et notre fils ont succombé au covid35, contaminés par un emballage alimentaire. J’ai muré les portes et les fenêtres de l’immeuble sur quatre étages. Sur le toit, j’ai installé un récupérateur d’eau et une éolienne. Tant que le drone ravitailleur assure sa noria, je survis. Ma confiance dans les autorités s’altère. J’erre sur le dark web où circulent des rumeurs insensées. Presque toute la population aurait péri. Les usines robotisées tourneraient pratiquement sans ouvriers. Les membres du gouvernement succomberaient un à un. Emmanuel Macron lui-même aurait été victime du covid49. Ses allocutions récentes ne seraient que des compilations d’archives. Justement, le voici en train d’annoncer une hypothétique date de sortie... Son allocution me semble effectivement composée d’anciennes séquences vidéos, maladroitement montées. Macron, visage numériquement vieilli, sur fonds d’ors élyséens, conclut :
« Le lundi 11 mai ne sera possible que si nous continuons d'être civiques, responsables, de respecter les règles, et que si la propagation du virus a effectivement continué à ralentir »
Durant cette phrase, une impression de déjà vu m’anéantit. Je connais ce discours, je l’ai écouté trente ans plus tôt, à l’orée du confinement, en 2020. Ainsi, les rumeur colportaient la vérité. Le président Macron est bel et bien mort. Tout n’est que manipulation, artéfact, complot... La date du 11 mai 2050 comme le reste. Le confinement sera éternel. Nous ne sortirons jamais plus. Tant mieux.
6

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mitch31 M
Mitch31 M · il y a
Si bien écrit qu'à la fin de la lecture on sent venir la déprime. Heureusement que ce n'est qu'une fiction ! Peut-être qu'avant d'en arriver à cette extrémité le personnage en passera par cette autre fiction:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-bonheur-est-la-1

Image de Gael Astet
Gael Astet · il y a
merci Mitch, j'ai bien aimé également ta nouvelle
Image de Norsk
Norsk · il y a
Avec un tel début de texte, ça pouvait pas s'éclaircir ! 😉 J'espère de tout cœur que ce texte reste de la SF !
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Wao, ça refroidit un peu cette lecture et ce n'est pas rassurant...mais ça paraît "tellement vrai". Rien à voir mais connaissez-vous le film Omega man avec Charlton Heston ?
Image de Gael Astet
Gael Astet · il y a
je connaissais pas alors je suis aller voir sur wiki: c'est l'histoire d'un survivant; j'aimerai bien le voir, surtout ces temps ci....
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Une reprise en 2007 avec Will Smith "je suis une légende".
bonne journée

Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Pessimisme !
Le 1er avril, fuyons tous sur Mars et puis voilà ?

Image de Gael Astet
Gael Astet · il y a
On va voir si on est effectivement reconfinés...
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Bon eh bien ! restons connectés. Merci pour ce moment de déprime Gael.
Image de Gael Astet
Gael Astet · il y a
Il est content, quand même, à la fin...

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Terre chérie

Gil Braltard

Nous fêtons aujourd’hui l’entrée dans le neuvième mois de notre expédition. Mais je n’ai pas le cœur à la fête. Nous avons réintégré le vaisseau il y a à peine trois jours et je... [+]