Dégivrée

il y a
2 min
64
lectures
38
Image de 2017

Thème

Image de Très très court
L’hiver battait son plein au dehors et sur le quai de la gare les corps engourdis tentaient tant bien que mal de se réchauffer.
Je me faufilai entre cette masse d’écharpes multicolores, l’âme aussi givrée que mes rêves, quand ton visage que je n’avais guère oublié en cinq ans de temps, germa sous mes yeux.
Tu étais là, tout sourire, planté dans un jean dernier cri, le regard aussi étincelant qu’à l’époque. Et moi, des flambeaux brûlants au fond de la poitrine, je te regardai, chevillée au quai, un sourire naïf dessiné sur les lèvres.
J’aurais voulu t’adresser un signe, un mot, effleurer ton doux visage, t’enlacer comme autrefois. Te dire combien je t’avais secrètement espéré. Te raconter aussi comment à vivre sans toi je m’étais abîmée.
Mais il n’en fut rien ; la tonitruante sirène du métro qui allait s’enfuir de nouveau retentit et me tira de ma paralysie passagère.
Saisissant le premier des strapontins du wagon, je m’assis en vitesse sans quitter des yeux cette affiche publicitaire qui venait d’égayer la fin d’une insipide journée supplémentaire.
Comment avais-tu atterri dans ce monde? Etais-tu célèbre à présent? Y’avait-il des tonnes de filles qui campaient en bas (et dans) ton appartement chaque soir ?
Des piles de questions frappaient soudainement à la porte de mon cœur délabré.

En rentrant chez moi ce soir-là, je me précipitai sur internet, espérant y dénicher des renseignements sur ta nouvelle carrière.
Le site de l’agence qui t’avait embauché pour cette fameuse publicité afficha rapidement ton profil. Des photos de toi s’étalaient par paquet. Ton charme n’avait donc pas eu raison que de mon cœur. J’en restai sans voix.
En bas de page, le lien discret de ton email professionnel scintillait et mes yeux en firent autant.
Il ne me fallut pas plus de cinq minutes pour me décider à t’écrire. J’avais déjà laissé trop de temps s’écouler et trop de neige s’amasser sur cet amour caché.
Une ligne, puis deux, puis dix. Une heure et une page et demie plus loin, le récit de ma vie monotone et mon envie de te revoir s’envolaient tous deux dans les méandres de l’informatique.
Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas sentie revigorée de la sorte.
Impatiente.
Vivante.

Lorsque ta réponse arriva, la sonnerie de ma boite email eut à peine le temps de tinter que déjà, je m’emparais de l’ordinateur, tirant l’écran de veille de sa torpeur.
Elle était brève ta réponse.
Trois lignes succinctes. Mais trois lignes qui suffirent à faire renaître mes espoirs et danser mes étoiles.
Il était minuit. Nous étions donc officiellement le 14 février.

Nous n’hésitâmes pas longtemps à nous donner rendez-vous le soir suivant, devant le restaurant où nous nous étions quittés cinq ans auparavant, des larmes dans la gorge.
Et ce dîner de retrouvailles qui fût à la hauteur de cette journée d’exception, ne prit plus fin.

Ce souvenir ne m’a jamais quitté.
C’était il y a maintenant quinze ans te rends-tu compte ?
Quinze ans q'un soir de Saint Valentin, nous nous sommes retrouvés pour affronter ensemble les bourrasques de la vie et les hivers parfois trop longs.
38
38

Un petit mot pour l'auteur ? 12 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Maryse
Maryse · il y a
Belle découverte, un peu tardive pour le prix ...
Image de Patrick Desjardins
Patrick Desjardins · il y a
Est-ce une lettre d'amour ou une confession? A part ça, l'écriture est charmante
Image de Meliya C
Meliya C · il y a
Un fait réel ;)
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle histoire bien agencée ! Bravo ! Je vote !
Palast encased in stone material mixed with cement.

Image de Meliya C
Meliya C · il y a
Merci beaucoup!
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Internet a ce côté bien pratique que de nouer (et dénouer) facilement les histoires d'amour. Votre beau TTC en apporte la preuve, Meliya ! Vous avez mes 5 votes !
J'ai un texte sur Lucky Luke, bref et humoristique, ici : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/ouaip

Image de Meliya C
Meliya C · il y a
Merci!
Image de Pivoine
Pivoine · il y a
Jolie histoire, je me suis laissée séduire. des touches d'émotion dans l'écriture...
Image de Meliya C
Meliya C · il y a
Merci!
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Bonjour à vous
J'ai lu, j'ai aimé et j'ai oublié de voter. Voilà c'est fait. Cela aurait dommage de passer à côté de votre TTC superbement écrit donc le maximum.

Image de Meliya C
Meliya C · il y a
C'est super gentil merci
Image de J.H. Keurk
J.H. Keurk · il y a
Belle rencontre. Je vous invite à venir du côté d'UN JOUR DE CHANCE, et d'explorer quelques autres de mes récits. A très bientôt !