1
min

Déferlante lyrique

Image de Lester Bonux

Lester Bonux

29 lectures

3

Embarqués à bord du vaisseau universel à l'aube, nous quittons la côte après avoir détaché ces bouts pourris qui nous servent d'amarres. Notre navire déploie enfin ses voiles, du tirant à la proue, le vent gonfle les toiles; porté d'un flux puissant vers le lieu d’accostage qui suit. Vagues et rencontres inopinées ! Nous voilà !
La barque géante vogue dans le bleu du ciel, les creux, et le clapot chantant. Regarde la proue, force d’énergie qui fend devant elle les flots, précieuse sculpture, femme à la chevelure filante qui enchante du pont à la quille. Nouvelle combinaison d’appels à résister à bord.
Les êtres qui entendirent les notes rebondissantes, sur les vagues, ne purent s’empêcher de monter à bord. Comme la Vie, simple quart de quartier-maître, second de la source d’exaltation, je couche sur mon journal d'abord ce que je peux de toutes ces âmes montées sur notre pont. Ah !
Longues traversées, pays des pluies, des vents et sillages marins, nouvelle route toute remuante. Goûtons maintenant aux mets, aux fruits de la joie, - ton rire - plein d’exaltation, d'évasions, - ce bien-être - et cette heureuse positivité pour qui nul ne peut plus craindre un quelconque naufrage. La crudité est en mer comme tout bienfait qu'on attend plus. Il faudra écumer, et écumer encore. Mais pas autre chose que de l'écume. D'ailleurs, est-ce un temps pour regarder s'évaporer ces moutons ?
Regarde, observe, splendeur de l'aventure humaine. Main empoignée sur la barre, regarde l’avenir, l'horizon se profile devant nous !!
Traversée heureuse... ici ! Nous y voilà. Mais oui, nous y sommes ! L'être libre, choisi sa route...
Et maintenant, jetons l'ancre.

3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Jolie métaphore du radeau de la vie sur lequel nous sommes tous embarqués et voguons, bon gré mal gré.
·