1
min

Debout les fous !

Image de Loutze

Loutze

469 lectures

297

FINALISTE
Sélection Public

Il est des choses dans la vie qui nécessitent une grande force d'esprit.
Se lever le matin en fait partie. Sentir sa conscience s'éveiller, reprendre possession de son esprit, bouger ses membres endoloris. S'étirer, se frotter les yeux, penser à la journée qui nous attend, partir à la conquête du monde.

Mais il y a des matins, incertains, où l'instant présent nous convient. Notre lit nous semble être alors l'endroit le plus sécurisant qui existe.
Affronter l'extérieur nous paraît insurmontable.
Notre rythme cardiaque faiblit, en proie à une torpeur douceureuse, et le temps s'étire à l'infini, nos actions nous apparaissant comme au ralenti.

Mais ceux qui nous intéressent aujourd'hui sont les quelques uns qui ont l'espoir de changer les choses, qui chaque jour ont pour objectif de faire le bien, de marquer les esprits, d'avancer dans la vie ; ils ont conscience du temps qui passe, plus encore de celui qu'ils n'ont pas à perdre.
Dans les rangs officieux ils s'élèvent contre leurs sorts, leur arme la plus précieuse se résumant à une poignée de mots et une volonté à toute épreuve, le ciment de leur entreprise rebelle étant la solidarité.
Le réveil n'est pour eux qu'une préoccupation minime, échauffement des événements qui s'annoncent, constructeurs de l'avenir qu'ils envisagent.

Les indignés, les marginaux, les originaux de la société, qui se battent pour leurs droits et pour leur liberté, les grands esprits qui rêvent d'une utopie, tous ceux qui vivent en dehors des sentiers battus, qui répandent de la poudre de feu dans les coeurs des gens perdus, qui font résonner leurs idées dans l'âme des opprimés, des incompris qui ne rentrent pas dans le moule qu'ont leur a indiqué...
Des personnes qui se battent pour être acceptées telles qu'elles sont, pour se faire entendre, pour se faire comprendre au moins, des personnes qui dérangent et bousculent, qui se sont réveillés et qui veulent prendre leur vie en main.

Fous sont-ils, avec leurs idées décalées, mais préparez vous car ils appellent les illuminés à se bouger, se manifester. Ils crient en silence " Debout, debout les fous, montrez vous !"

Tremblez, car quand les fous seront debout, la révolution sera partout.

PRIX

Image de 2017

Thème

Image de Très Très court
297

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Un bon rythme et des idées fort intéressantes, bravo !
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
À L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne journée.
·
Image de Stéphanie Lamache
Stéphanie Lamache · il y a
De liens en liens, de textes en textes, moi aussi je vous découvre grâce à Bernard Boutin. Affinités électives en effet. J'espère que vous continuez à "répandre de la poudre de feu" (si belle image).
·
Image de Petit soleil
Petit soleil · il y a
J adore. Je vous, je te découvre tardivement. Et vivement que les fous se lèvent. ...car même si l âge est là. ...et que la sagesse s est installée. ... j espère qu ils se lèveront pour un jour changer cette société qui a perdu toute sa belle folie humaine. Je te découvre grâce à Bernard. Bonne route et surtout continue à écrire et à partager tes petits grains de folie. Et que le soleil brille intensément dans ton coeur....
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Magnifique commentaire, merci beaucoup !!!
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Un grand merci pour ces fous dont je me revendique. Fort bien écrit. Le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son dernier poème *à l'air du temps* retenu pour le grand prix été poésie. Bonne journée à vous.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Je te comprends, Loutze, d'autant plus que je fais comme toi. J'me tir'ailleurs voir si c'est plus bath ailleurs... J'attends seulement de voir mon dernier texte libéré pour concrétiser.
Bonne continuation et bonne chance dans tes projets.

·
Image de Hellogoodbye
Hellogoodbye · il y a
je découvre votre plaidoyer ! il est beau et ne laisse pas insensible ! cri de colère, il est créateur et nous rappelle que notre société abuse de superlatifs, sans plus se retourner sur l'essentiel, particulièrement de l'autre -fou ou mendiant-; ravie de vous rencontrer
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
merci beaucoup, je suis ravie que mon message vous ait atteint et que vous compreniez la portée non intentionnelle de mon texte. Vos mots me touchent, je suis également enchantée de vous rencontrer.
·
Image de J.H. Keurk
J.H. Keurk · il y a
Une façon littéraire de dire que notre société est en perdition que d'avoir trop voulu lui donner une directive dérivant sur les seules intérêts, flattant l'égo, s'éloignant inexorablement de la morale, de la compassion, de la générosité ; prônant l'égoïsme et le paraître social comme valeur universelle. Bel argument qui, comme l'entonnoir vissé sur la tête du fou, s'amplifie, s'élargit pour résonner avec violence à la cime de notre société au bien fragile système pyramidal qui ne tient que par la répression, les privations et la peur...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Quel plaidoyer ! Que c'est fort et beau !!!
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Merci beaucoup ! :)
·
Image de Pierre Priet
Pierre Priet · il y a
Bravo! Mon vote évidement ! Je vous invite, si vous trouvez le temps a lire ma nouvelle " blizzard" en finale :)
·