2
min

De transparence en apparence

Image de Anne H

Anne H

43 lectures

2

J'ai vu le jour un matin gris de novembre, très tôt, à l'heure où les pêcheurs s'installent en silence au bord de l'eau. Comme la plupart, j’ai grandi, sans comprendre vraiment ce qui se déroulait autour de moi. Et pour cause, j’ai souvent été enfermée dans le noir, l’obscurité d’une chambre dans laquelle je ne me sentais pas pire ou mieux que d’autres. Je ne parvenais pas à distinguer le bien du mal, on semblait m’avoir conçue pour être là, c’est tout. Je ne savais pas encore à quoi pouvait ressembler la Vie, celle qu’on appelle la vraie, mais j’ai très vite développé des facultés pour apprendre. Parce que j’ai eu une enfance difficile ? Négatif. Centrée sur moi en permanence, je n’avais pas d’autre choix que de capter l’attention sur ce que j’étais. La principale lumière que je percevais était celle de l’introspection. J’ai toujours été connectée à mon intimité, aucun doute à ce sujet. Comme je n’ai jamais remis en question le fait d’être manipulée, certes, mais aimée, adulée même, surtout par mon père lorsqu’il a décidé de m’exposer aux yeux du monde. Ce jour-là, on avait l’impression qu’il voulait se racheter une conscience, je ne lui en veux pas, même si j’ai eu le sentiment qu’il tenait à sortir d’un Eden trop infernal pour être honnête.
Mais depuis quelque temps, je ne supporte plus cet émerveillement disproportionné ! Passer de la pénombre à la lumière n’est pas si simple à gérer. Mon concepteur s'entête à me présenter comme une bête de foire et demande à qui veut l’entendre « Alors, comment vous la trouvez ?? »
Je suis « polyvalente », qu'ils disent tous. Ils me prennent pour une « multifonctions »:
- « Elle a l'air si romantique...
- Non, je dirais plutôt... intrigante !
- Ah non, je vous arrête, elle est très belle parce qu'elle est à la fois douce et terrifiante... »
Et ça y va à grands coups de « Ah bon, vous croyez? Par définition, chaque avis est subjectif n'est-ce pas... »
En résumé, « chacun ses goûts ». Mais bon sang, je n'ai pas à être ou non à leur goût moi!
Évidemment, je suis flattée d'être à leurs yeux « très belle » - je fais l'unanimité à ce sujet, je le précise parce que je ne voudrais pas qu'en plus on me trouve prétentieuse- mais j'en ai vraiment assez des spéculations sur ma personnalité!
Je veux donc m’adresser à tous ceux qui ont croisé ma route : mettez-vous d'accord, une bonne fois pour toutes: je suis douce, romantique, intrigante ou terrifiante??
En vérité, je l’admets, j'accepte tout ça pour mon père.
C'est vrai, il faut bien reconnaître que lui, pose toujours le même regard tendre sur ce que je semble représenter à ses yeux.
Finalement, c'est bien là l’essentiel pour une jeune photo comme moi, de se sentir aimée par son Créateur.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
un texte introspectif en effet et qui a fait émerger en moi des émotions enfouies. Un beau tour de soi en si peu de mots.
·
Image de Anne H
Anne H · il y a
Merci beaucoup pour votre attention Elena, au plaisir de nous lire mutuellement :)
·