3
min

De l'intérêt de ne pas savoir nouer ses lacets correctement

108 lectures

112

FINALISTE
Sélection Jury

On s'était rencontrés là, devant ces bouquets de fleurs et ces dessins qui volaient dans le vent. Chacun d'entre eux étaient destinés à une personne perdue lors de ce massacre de novembre. Le nom des victimes était marqué dans le fer, sur un morceau de métal accroché au mur.

Il devait s'en souvenir, lui qui faisait attention aux petits détails qui passaient inaperçus pour le commun des mortels. Sa mémoire avait toujours ce côté impressionnant qui me fascinait. Il n'oubliait rien. Jamais.

Il avait trébuché sur son lacet défait et était venu dire bonjour à mes pieds et au sol. Sa maladresse m'avait fait sourire. Je l'avais aidé à se relever puis j'avais noué les ficelles qui s'étaient détachées. Il m'avait souri. Ses lèvres avaient tracé un trait délicat sur son visage tendre. Il avait toujours eu un coin plus remonté, une fossette plus marquée et une pâleur certaine qui empêchait de distinguer la délimitation entre sa bouche et le reste de sa peau. Aujourd'hui encore, ses éphélides apportaient les couleurs qui avaient déserté son visage. Ses yeux océan m'avaient dévisagé. Il s'était empourpré et avait baissé le regard en murmurant un merci presque inaudible. Je l'avais entendu. Sa voix était fluette par rapport à ce que l'on pouvait imaginer en voyant sa grande taille. On avait tendance à le confondre avec un géant malgré sa maigreur et ses membres aussi fins des baguettes. Sa hauteur le déstabilisait et le rendait maladroit. Il n'était pas fait pour ce monde alors il faisait tout pour que celui-ci l'oublie. Sauf que je ne l'oubliais pas. Je l'avais croisé plusieurs fois au même endroit. Je venais souvent pour déposer une fleur. J'avais perdu ma mère ce soir-là comme pour d'autres c'était leur père, leur sœur ou leur fiancé. C'était un lieu de silence, de mémoire et il le respectait.

Il avait repris sa marche pour quelques pas puis s'était accroupi. Réduit à la taille d'un enfant, il semblait moins effrayant et plus fragile. Pour moi, il était toujours pareil : un garçon plein de secrets que le reste du monde toisait et méprenait.

On avait parlé la fois suivante. Pas beaucoup. Juste un bonjour. Cela avait suffit.
J'avais pris mon courage à deux mains la troisième et lui avait demandé son numéro. Ma curiosité avait été picotée pendant des nuits et le soulagement avait envahi mon esprit lorsqu'il l'avait écrit en silence sur un morceau de papier déchiré. Les bords rectilignes et les angles droits étaient surprenants au premier regard, ensuite j'avais compris : il était différent. Il était dans une case à part où la plupart des gens déposait ceux qui l'étaient. Il ne rentrait pas dans les petites boîtes étriquées confectionnées pour classer les gens : trop grand, trop absent, trop divergent. Pas pour moi. Je l'aimais bien. Cette anormalité le rendait unique et c'était ça qui était beau. Sa différence avait touché mon âme et sa maladresse mon cœur.

Il ne s'exprimait pas beaucoup mais ce qu'il disait était suffisant. Il dégageait une aura de gentillesse et diffusait son empathie partout où il passait. Personne ne pouvait le détester mais rares étaient ceux qui ne l'ignoraient pas et s'intéressaient à lui. Encore moins restaient lorsqu'ils apprenaient à le connaître. Il était bizarre selon les critères de la société.

C'était sa compassion sans limites qui le faisait venir ici même s'il n'avait perdu personne. C'était grâce à elle que je l'avais rencontré. On se retrouvait toujours au même endroit et la plupart du temps, il manquait de tomber en glissant sur une plaque de verglas ou à cause de sa cheville qui décidait de s'en mêler en pliant d'un côté. Je le rattrapais à chaque fois et l'aidais à se relever avant de l'emmener à l'écart.
On s'éloignait mais nous nous n'oublions pas pour autant pourquoi nous venions en premier lieu : la mémoire et le recueillement destinés à des personnes qui nous n'avions pas mis de côté. Cet endroit me rappelait la perte d'un être cher mais il m'avait permis d'en rencontrer un autre.

Aujourd'hui, cela faisait un an. Comme toujours, il arriva en manquant de tomber. Je souris. Il me sourit. Ainsi était faite la vie. J'attrapai sa main avant qu'il ne vînt dire bonjour à mes chaussures. Certains de ses ongles étaient rongés, d'autres cassés mais ses doigts restaient doux et propres. Il les replaça dans sa poche en serrant les miens. Sa délicatesse n'avait d'égal que sa maladresse. Et c'était pour cela que je l'aimais : il n'était pas comme les autres.

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts
112

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Artvic
Artvic · il y a
J'adore ! Bravo !
Je vous invite à vous promener dans mes souvenirs
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lempreinte-des-souvenirs

·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Bravo pour ce texte. Mes voix avec plaisir.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour cette Finale ! Mes voix ! Si vous avez le temps,
une invitation à lire et soutenir “Gouttes de pluie” qui est en FINALE
pour le Grand Prix Hiver 2019! Merci d’avance et bonne soirée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gouttes-de-pluie-2

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très beau texte je te donne+3 et t'encourage à voter https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/coeur-brise-11
·
Image de Le Vrai Monde NC
Le Vrai Monde NC · il y a
Tout est dit dans le titre... ou pas ! :) Un vrai décalage dans le ton qui donne encore plus de profondeur au texte ! Mes 5 voix ! Si ça vous dit, ma chanson Armistice est également en finale : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/armistice-2
·
Image de Lux_Viruxor
Lux_Viruxor · il y a
Oh, tu es en finale ! Je ne l'avais pas vu ! Ton texte est un de mes coups de cœur de cette année, toujours aussi émouvant, avec le titre tellement loufoque par rapport au contenu du texte… Bravo !
·
Image de Crevetteàlunettes
Crevetteàlunettes · il y a
Merci du fond du coeur
·
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
A voter
·
Image de RAC
RAC · il y a
Tout mimi, je vote ! A +++
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Bravo pour votre finale et bonne chance .
·
Image de Crevetteàlunettes
Crevetteàlunettes · il y a
Merci
·
Image de M'ellatrix
M'ellatrix · il y a
Bravo pour cette finale ! J'avais déjà aimé ton texte, alors je te renouvelle mon soutien bien sûr :)
·
Image de Crevetteàlunettes
Crevetteàlunettes · il y a
Merci tout plein
·