1
min

"De l'autre côté de la brume"

Image de Moravie

Moravie

6 lectures

1

J’ai vu des éléphants nager en mer d’Iroise
Des vieillards effrontés chasser la Belle Iloise
J’ai vu des ours blancs traverser des villages 
Des sorcières endiablées transpercer les nuages
Des crêpières aux seins nus servir des bols de cidres
À des enfants marins déjà à moitié ivres
J’ai vu des licornes avaler des abeilles  
Leurs cornes de diamants qui fondent au soleil 
J'ai vu des cormorans pêchés des poissons bleus 
Qui sortent de la mer avec la bave aux yeux
Des montagnes de sapins des fleuves de résine 
Qui coulent en riant sur des vertes collines 
Des habitants nerveux la morve entre les dents
Courir après la vague comme font les enfants
J’ai vus des grands oiseaux englués de mazout 
Que des loups affamés suivent le long des routes
J'ai vu des chiens méchants sauter de la falaise
La rage dans la mâchoire quand la tempête s’apaise
Des enfants égarés les yeux remplis de vice
Que des chasseurs sanglants tirent sans artifices 
Des jeunes filles en fleurs les joues couleurs de fraise
Crier comme des chatons qu’on jettent dans la braise
Des sabots parfumés des marchants de lingots
Boire le sang des vaches le sperme des taureaux 
J’ai vu la terre couverte de taches monotones
Que des éclairs vengeurs déchirent quand vient l’automne
J’ai vu miauler des chiens le soir dans leurs niches
Tandis que des chats noirs aboient comme des riches  
Des crabes à quatre pinces avancer de travers
Dévorer des coquilles aux visages de pervers
Des vertes araignées qui remontent le fil
Suspendues par les pieds elles grimpent de profil
J’ai vu dans l’oeil du tigre couler des larmes de miel 
Content d’ouvrir les yeux j’ai regardé le ciel
Je me suis endormi dans un cercle de feu
Croyant pouvoir marcher j’ai ouvert grand les yeux  
J’ai vu le jour naissant la caresse du futur 
Avançant dans le noir j’ai senti la brûlure
Je me suis réveillé à genoux sur le sable
Me demandant soudain si c’était pas le diable
Dans ma bouche fermée j’ai gouté l’amertume
Dans mes yeux effarés le nuage de la brume

Thèmes

Image de Très Très Court
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Charmant écrit, vous avez mes voix !
A présent, si vous voulez lire mon royaume embrumé, c'est par ici...
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-royaume-dans-la-brume

·