1
min

De la neige partout

Image de Hugo Bleuze

Hugo Bleuze

6 lectures

0

Je marche lentement, même si j’ai froid. Mais je l’aime tellement. Je continue, la neige s’écaille, mousse, bourgeonne sous mes pieds. Les petites barrières à ma droite se sont vues recouvertes d’un manteau de flocons durant la nuit. Je continue de suivre leurs dos tout blancs, en passant quelques fois mes doigts dessus, et c’est un peu froid, je rigole. Le soleil s’est levé de son lit pour venir nous voir. Seules les barrières qui me guident vers « je ne sais pas trop où » et les arbres dénudés parviennent à calquer leurs ombres sur la poudre, souvent blanche, mais aussi un peu marron, à cause de la terre dessous, qui ne la rend que plus jolie. J’avance encore et puis, à droite, un peu plus loin, il y a une maison, de pierre d’une couleur assez clair, un peu beige. Son toit est lui aussi tout enneigé. Les branches des arbres font comme de grandes vagues, c’est très beau, on dirait les pétales d’une rose blanche un peu difforme. Oh ! La barrière s’arrête, il y a une petite porte en bois, faite de quelques bâtons. Ce doit être l’entrée de la maison, et la barrière, après l’entrée poursuit sa route, seule, puisque je me détache d’elle pour venir me mettre en face du petit portail. Je me décale un peu, et je regarde : c’est vraiment beau. La boule de lumière qui nous éclaire ne laisse pas son empreinte, quelques fois, et laisse la nature ombrer ces endroits. À ma droite, l’arbre bouge un peu, et il y a un bruit d’ailes. Un oiseau, vient s’installer doucement sur le petit portail. Un petit oiseau noir et blanc, une pie, je crois. Alors je regarde dans la continuité de cette pie, et je n’ai jamais vu de chose pareille. L’horizon est blanc, immaculé, tout, tout blanc, c’est comme dans ma tête, comme quand j’étais enfant. La pie tourne la tête à droite. « Non ! Ne pars, pas petite pie ! Tu es si belle ! » dis-je, aimant déjà cet oiseau de liberté.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,