D'après la lettre de ma mère, je suis sa fille

il y a
2 min
57
lectures
28
Image de 2020

Thème

Image de Très très court
«Suis dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux». Sont là les pensées de Kelou, allongée sur ce lit d'hôpital. Mais le petit bruit au tour d'elle la ravivait peu à peu. C'était le médecin qui faisait son entrée. Elle ne se souvenait presque de rien. C'était le trou noir...mais elle entendait clairement le battement de son coeur, ou du moins de son nouveau coeur.
Selon le médecin elle venait de subir une opération. Et,ce nouveau coeur est celui de sa mère. Mais Kelou n'en croyait pas à ses oreilles. Sa mère,Madjiré, se trouvait depuis déjà six mois en Angleterre et comment pouvait elle se retrouver à son réveille avec le coeur d'une femme dont elle n'avait pas eu écho depuis quelque temps !

Dans sa main, elle tenait une lettre de sa mère que lui avait remis le médecin à son réveil. Elle se retrouvait peu à peu mais ne pouvait pas ouvrir cette fameuse lettre qui,selon le médecin contient toutes les réponses à ses nombreuses questions....

Tout avait commencé dans un petit quartier de la belle capitale Forlamy, Diguel. Là, vivait un jeune couple, Sam et Samhaa, qui venaient de fêter leur un an de mariage et attendaient déjà un enfant, une fille d'après la dernière échographie. Et ils avaient à leur charge Kelou, la fille de la meilleure amie des Sams, Madjiré qui, pour des raisons que personnes ne connaissait avait quittée sans mot et vit depuis ce temps à Londres en Angleterre.
Sam et Samhaa se sont rencontrés lors d'un festival, D'Ari, où sont représentées chauque année toutes les cultures du Tchad. Leur différence ethnique, religieuse ou géographique n'était plus un problème dans ce pays. Forlamy, ville arc-en-ciel avait déjà dépassée cet interdit d'impossible union entre nordiste et sudiste. Cent ans après, la raison des coeurs amoureux a pris le dessus.

Denemadji Kelou, est âgée que seulement de sept ans mais c'était une fillette au coeur d'ange malgré que celui-ci était gravement malade. Très petite encore, Kelou ne cessait de rendre joyeux les Sams. Samhaa l'aimait comme si elle était sa propre fille.

Ce matin, le soleil était déjà debout. Sam se préparait pour se rendre au culte du dimanche. Mais il ne pouvait plus s'y rendre. Attiré par les cris de son épouse, Sam se précipitait vers la cuisine, elle était entrée en travail. Urgence, direction vers l'hôpital mère et l'enfant.
Deux heures étaient déjà passées, dans la salle d'accouchement mais aucun pleur de bébé encore. Enfin, un médecin venait les informer de la situation. Mauvaise nouvelle, il avait juste secoué la tête et Sam avait comprit que c'était encore un échec. Quelle poisse !

Les Sams n'en pouvaient plus car ils étaient à leur deuxième enfant, précisément leurs deuxième fille qu'ils venaient encore de perdre. En effet, le jeune couple, il y'a de cela sept ans, avait eut une fille mais hélas,cette dernière était morte quelque temps après la naissance, d'après les infirmières.

Deux mois passés mais Samhaa n'avait pas toujours retrouvée le goût de l'espoir. Elle passait toutes ses nuits à pleurer, Sam n'était pas là à ses côtés et c'était très difficile pour la jeune femme. Il était en mission à Dakar au Sénégal.
Et, ce soir tout allait encore pour le mieux, car la petite Kelou ne laissait jamais seule Samhaa, jusqu'au moment où la jeune femme avait reçu un appel d'une de ses anciennes amies, Christine. Ignorante de ce que les deux femmes se sont dit, Kelou apercevait sur le visage de celle qu'elle appelait affectueusement maman, un mélange de tristesse et de colère. Elle s'approchait donc et tentait de comprendre ce qui n'allait pas. Mais, subitement, tel un animal se sentant en danger, Samhaa la repoussa vigoureusement en arrière et elle tomba. Elle ne bougeait plus.
Prise donc de peur, Samhaa l'amena à l'hôpital et tentait d'expliquer vaguement ce qui c'était passé. Rien à faire,il fallait à la petite un nouveau coeur d'urgence.
Samhaa ne savait que faire, que dire. Elle était en pleur lorsqu'elle avait décidée d'appeler son amie, la mère de Kelou pour lui expliquer la situation. Mais à sa grande surprise, elle qui tentait de dire toute la vérité à Madjiré venait d'apprendre une très grande vérité sur la petite Kelou.
Plus de temps à perdre. Samhaa n'avait pas hésité une minute de plus à offrir ce précieux cadeau pour sauver la vie de Kelou, sa fille qu'elle croyait avoir perdue depuis sept ans...
28
28

Un petit mot pour l'auteur ? 17 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de SEÏD Herbama
SEÏD Herbama · il y a
Belle plume cher ami. J'ai aimé votre texte, courage et le combat continue pour la suite de la lutte.
Image de LaNif
LaNif · il y a
J'ai beaucoup aimé votre histoire...Simplement racontée mais qui suscite aussitôt l'empathie...
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Une histoire touchante et captivante!
Vous avez une belle plume.
Mes voix et bonne continuation!
En passant, si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon oeuvre "Mésaventures nocturnes" en lice pour le Prix des jeunes écritures. Pour y accéder plus facilement, vous pouvez cliquer sur mon nom en haut de ce commentaire!
Merci d'avance de passer!

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Tu a les voix je compte sur toi pour le soutient https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/au-commencement-etait-lamour-2
Merci pour la compréhension

Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Astam, je vous soutiens avec mes 5 voix :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de ASTAM TITE
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Texte très touchant 🙂
Image de ASTAM TITE
Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
J'ai bcp aimé. Un texte original et bien structuré .. un style fluide .. merci de consulter le mien avis et voté pour m'aider à progresser .tu a mes voix
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Merveilleux texte. Vous avez mes 5 voix.
Je vous invite à découvrir mon texte et le soutenir si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de ASTAM TITE
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Beau texte. Courage à vous.
Vous-avez toutes mes 3 voix.

Je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, et à me soutenir avec vos voix, si jamais il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11
J'adorerais également lire vos commentaires avisés qui m'aideront à me parfaire.

Image de ASTAM TITE
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très beau texte Astam. Vous avez mes voix. Votez aussi pour mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred
Image de ASTAM TITE
Image de Ababacar Diasse
Ababacar Diasse · il y a
Bravo bravo vous avez mon soutien je vous invite aussi jeter un coup d'oeil sur mon oeuvre, Vous pouvez la voir ici (https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/dapres-ma-tante-les-confidences-touchantes-de-fatoumata-a-son-amie-marianne-1
Image de ASTAM TITE