1
min

Danses et danseurs en folie

Image de Rellum59

Rellum59

5 lectures

0

C' est au restaurant , là où le menu est , que Charles et Stone se sont rencontrés.
Lui , très sportif , solide comme un rock , elle adepte du rolling .
Ils sortaient le soir dans une boîte branchée , le Madison , pour y boire un verre et surtout danser entre amis de toutes nationalités .
Les D J , un slow vène et un slow vaque , mettaient l'ambiance .
Certains débarqués de la Case à Tchok , un type d'outre mer , d'origine tchéchene
qui avait lancé du côté de Joinville le Pont , une célèbre guinguette :
"chez tchéchene ", où on y dansait sur des airs de musette , de java un peu niaise
(la javaniaise ) , et , avec hésitation sur des valses , tout en mangeant des viennoiseries.
Tous les copains et copines du Madison en ligne s'envoyaient des twists pour se retrouver . Ils arrivaient en buggy - woogy , décapotables de sport .
Et faisaient la fête jusqu'à l'aube .
Une brésilienne samba sur un podium , dansait seins nus sous son boléro .
Les mecs , fous d'elle , hurlaient des hip hop à chaque fois qu'elle sautait sur ses hauts talons .
Après , arrivait un type super chevelu - crépu , un genre de reggae man , qui jouait de la guitare électrique. L'atmosphère l'était aussi .
Et , quelques fois , cela tournait à la bagarre .
C'était la polka du diable , celle qui ensorcelle .Tout le monde s'y mettait , une vraie foire d'empoigne !
Puis le calme revenait , grâce à un anglais très cool , Sir taki , un peu grec par son père , qui faisait son numéro en cassant malgré tout aussi quelques assiettes !
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,