Dans mon ciel...

il y a
1 min
8
lectures
0

Ecrire que d'abord, écrire que toujours, sans même rougir si ce n'est de plaisir.Ecrire parce que les pourquoi font la ronde. Ecrire ce chant très étrange qui dévale.Et courir après l'instant  [+]

Une myriade de bleus, de gris et de fêlures blanches invite mon âme.
Le ciel m'est là. Dans mes arrivées comme dans mes départs.
Il s'étire au fond de mes veines. Immense pourvoyeur d'imaginaire, de voyages immobiles, spirituels ,d'échappées romanesques.
La Nature m'entoure. Elle me prend dans ses bras pour une étreinte sans cesse renouvelable. Elle ignore mes ruptures ou mes joies, elle est là. Juste là, déesse dans sa promesse d'éternité, infinie dans sa beauté légère et crue, abrupte et aérienne. Elle est là, comme un esprit flottant qui serait partout incarné, qui, sous toutes ses formes se renouvèlerait.
Ici je suis au contact. Je la vois, je lui parle, je la sens et enfouis mon être entier en son sein. Nos univers, nos chairs ne font qu'une entité vivante, entêtée. L'oiseau qui se pose à côté de moi un instant me délivre alors le message mystérieux de sensations mystiques.
Ma solitude est celle du monde, je suis plume, je suis écume, je suis sable.
Ma solitude est celle des êtres , je suis coeur cri corps, je suis éphémère esprit.
Ma solitude est pleine de toute vie terrestre, ma solitude est mère de tout langage, de tout partage, de toutes tentations, de toutes communions humaines.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,