2
min

Dans l'air, eux errent

Image de Papillon

Papillon

244 lectures

149

AVERTISSEMENT DE L'AUTEUR
Après avoir lu ce texte vous ne regarderez plus les voyageurs
de la même façon !!!

****

Je devais le prendre ce train. Je n'avais pas eu vraiment le choix, j'avais une histoire à raconter.
Alors, je m'étais retrouvé dans ce réseau express. Pas gaillard du tout, je dois vous le dire, je n'avais jamais mis les pieds dans un tel train.
Je découvrais cet univers oppressant où comme moi, tous ces êtres s'agitaient de par cette irrépressible envie d'aller quelque part. Nous étions si nombreux, chacun portait ses secrets et pourtant, il me semblait que nous avions quelque chose en commun, peut-être la même humanité. Mais plus nous avancions sur cette voie, moins mes congénères semblaient lumineux. Plus je les regardais, plus je découvrais leurs fragilités, leurs doutes, leurs incertitudes d'être sur la bonne voie.
Malgré mon empathie à leur égard, l'importance de ma tâche cloisonnait ma bienveillance.
J'étais comme habité, par je ne sais quoi, qui occultait toutes réactions compassionnelles.
Peut-être parce que mon destin inexorable et inébranlable avait toutes les raisons de se protéger.

Mais l'heure n'était pas au jugement d'autrui.
La voie allait venir se scinder en deux, nous aiguillant ainsi dans deux directions possibles.
Ma certitude s'était ébranlée alors quelques instants. Je dis bien quelques instants.
Car je m'étais remis sur les bons rails, poussé par un mystérieux et puissant instinct.
Ou bien avais-je eu confiance en la force du jeu, du dé qu'on lance inconsciemment !?.
Le hasard avait-il décidé pour moi ?
Sur l'instant, je n'avais eu guère le temps d'y songer ou si furtivement.
Hasard, instinct, ou était-ce peut-être même le pouvoir de la force d' un Jedi ?
Mais au fond de moi, sincèrement, il ne me semblait pas que le message unique que je portais était de nature hasardeuse. Il fallait être le bon messager pour raconter une pareille histoire, elle est unique, merveilleuse, et sans conteste la plus énigmatique.

Alors j'avais changé de cap, tel un marin guidé par sa bonne étoile. L'important était là, avec le recul chacun comprendra par la suite que j'avais eu raison.
Toujours est-il, que quelques-uns semblaient avoir eu cette même intuition, peut-être ce même désir.
Pour les autres, malheureusement, chacun avait choisi sa voie !
Je dis bien malheureusement !
Mais sans nul doute, mon sentiment était plus fort, et plus déterminé que ces autres voyageurs à tenir ce nouvel azimut.

Ne croyez pas cependant, que ce fut de tout repos.
Nous avions été secoués, malmenés, plongés dans ce long tunnel où les lumières n'éclairaient pas notre parcours. Nous avancions à l'aveugle, seul l'espoir ancré en nous redonnait la vue, et les vagues à l'âme nous auraient laisser périr à jamais dans un obscur éternel s'ils étaient venus à nous envahir. Chacun semblait se battre, nous étions bousculés contre les parois, avançant à vive allure comme si cela n'attendait plus de rencontrer notre destin.
Il n'était alors en aucun cas permis de ne pas espérer.
Car nous sentions qu'une étape principale de cette fabuleuse Odyssée était proche.
Alors, dans un dernier sprint guidé par notre volonté de mettre un terme à ce tumultueux périple, nous nous battions de toutes nos forces pour arriver à destination.

Notre objectif atteint à la force du courage, nous n'étions plus guère qu'une centaine.
Mais aucun doute, nous étions là où nous devions être.

Seulement ma rage et ma volonté, avaient eu raison de mes compagnons, ils étaient comme anéantis par mon incommensurable détermination de transmettre mon histoire.
Pour eux, le voyage s'était arrêté ainsi, devant l'évidence : j'étais l'élu, oui l'élu, personne ne pouvait douter de mon dessein.

Ainsi, dans un dernier soubresaut d'instinct de vie, je perforais la sphère, cet ovule pour y offrir mon trésor. J'étais ce messager du passé venant raconter une histoire, une très grande histoire.

De cette fusion, naquit une cellule qui au prochain arrêt redonnera de la voix dans ce train de la vie.

Et, j'aurais toujours cette pensée volatile, impalpable dans l'air, pour eux, pour ceux qui errent vers un destin qui semble parfois joué d'avance.

A la mémoire des spermatozoïdes

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
149

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de MCV
MCV · il y a
Je me souviens d'un sketch dans le Woody Allen "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe etc." ...
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
jeu de mots, je de maux?, je vote, pris au jeu trop tard mais le cœur y est!
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Merci Patrick pas de souci moi je suis toujours en retard pour les remerciements et parfois les votes mais il y a tant à lire ...
Merci
;-)

·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
normal il y en a tellement de messages et de textes, à moins de rester toute la journée sur la machine méchasme or dit, comment faire?!...
mais je me glisse, "l'opportuniste-ki-fourgue-ses-salades"- dans l'interstice de votre porte ouverte!!! quand vous aurez le temps j'ai quatre textes en TTC, dont deux en compét' -et bientôt, "les chats", en nouvelles, normalement!-, si un jour vous pouvez y jeter un œil, votre commentaire me siérait, pas kon menteur, j'en suis sûr.
toute critique, même dure, me fait progresser inévitablement, comme disait la fameuse phrase de Nietzsche, "ce qui ne nous tue pas nous renforce", -probablement dans"la généalogie de la morale". ou "le gai savoir" ou... je n'en sais rien en fait, je me la "joue", c'est tout ouarf!!!-, me serait gouleyant!!
très cordialement!

·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Le twist final est génial. Bravo :)
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Merci pour votre commentaire je suis très en retard sur les remerciements !
Merci Papillon
;-)

·
Image de Marie
Marie · il y a
J'aime beaucoup l'originalité de votre TTC. Dommage que je le découvre fort tard, je n'ai pas pu voter. Bravo
Si vous souhaitez découvrir l'un de mes textes https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/loin-des-yeux-loin-du-coeur

·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Il y a trop d’œuvres et trop d'auteurs à lire alors tout comme moi bien souvent nous passons à coté de textes sympas!
C'est ainsi !
Merci de votre passage Marie
;-)

·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Mais parfois au hasard de nos lectures, nous trouvons des pépites !
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Les voyages forment la jeunesse !
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Oui il est juste de dire que les voyages forment la jeunesse !
Ce voyage forme un fœtus !
Merci Dranem pour votre lecture
;-)

·
Image de Jean-Baptiste van Dyck
Jean-Baptiste van Dyck · il y a
Une super histoire, riche et très originale, les voyages, l'histoire de soi ! Bravo, Papillon ! Je vous invite à soutenir mon texte «  You Hanoï Me Part 2 » en lice pour la finale poésie, cela pourrait peut-être vous plaire !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/you-hanoi-me-part-2

·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Comme un train fantôme ... Destination "L'inconnu". Durée du parcours 9m.
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Ouah ! 9mn ...pfff c'est pour çà que je suis encore essoufflé
Merci Miraje de votre passage
;-)

·
Image de Serenity
Serenity · il y a
Le train de la vie... Très belle analogie du voyage entre pérégrinations, destin, et naissance... et très belle chute qui plus est. Votre texte aurait mérité bien plus de voix à mon sens. Bravo !
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Merci Serenity pour ce sympathique commentaire...
Oui plus de "VOIE" pour ce train de la vie ;-))

·
Image de Gisny
Gisny · il y a
Rien n'est jamais joué d'avance et c'est bien cela qui est passionnant Papillon ! " Transmettre une histoire " sans aucun doute. J'aime la tournure de votre texte dont on ne divine pas la conclusion pleine de rebondissements - si j'ose dire -
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Toujours agréable d'être lu et d'avoir un retour positif sur un texte que l'on écrit avec sincérité !
Alors merci pour votre commentaire vraiment sympathique et qui me motive à continuer d'écrire
Merci Gisny ;-)

·
Image de Gisny
Gisny · il y a
Ecrivez Papillon, il en restera toujours quelque chose.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Et le vainqueur est... ;-)
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Votre commentaire m'a bien fait sourire !
Alors merci l'humour est un joli bouclier
Merci Joëlle ;-)

·