Dans la fraîcheur de ma baignoire

il y a
2 min
41
lectures
35
Qualifié

On me dit pétillante, on me dit joyeuse alors je l'écris pour ma short bio ! Depuis l' âge de 15 ans, l'écriture et la littérature font parties de mes passions.J'ai redécouvert ces 2 passions  [+]

Image de 1ère édition
Image de Très très court
Il fait chaud cette nuit. Mon pyjama «  pilou- pilou » me tient chaud. Trop chaud. Et ma couette d'hiver aussi. Je n'arrive plus à dormir.

Dans le jardin, les miaulements des chats ne me bercent plus. C'est décidé je me lève ! A quoi bon rester au lit ? 3h12 du matin ? Et bien soit, je sors de mon lit en sueur. Un bain frais me fera le plus grand bien. Oh comme la journée de travail de demain s'annonce difficile et somnolente.

Ma baignoire est élégante remplie de cette eau calcaire et décorée de pétales de roses. Et oui. Des pétales de roses ! En tant que femme romantique j'aime les pétales de roses. Et alors ? Moquez-vous je n'en ai que faire !

Aaah ! Enfin je me délecte de m'envelopper dans la fraîcheur de l'eau ! Moment parfait.

« PLOP » !

J'ouvre grands les yeux. Quel est ce « PLOP » que je viens d'entendre ? On dirait que ce bruit vient de l'eau..... oh mais qu'est ce qu'il se passe ? L'eau diminue.... Raaaah mais non, non, non, je ne veux pas de ça ! Où est passé ce foutu bouchon pour boucher la baignoire ? ? Je cherche, je cherche désespérément avant que ma baignoire se vide complètement. RIEN !RIEN ! JE NE TROUVE RIEN !
Et l'eau qui s'en va encore et toujours plus à travers le siphon....et...... et..... m'emporte avec elle !!!!
Je m'accroche au rebord de la baignoire mais mes mains glissent trop ! Mais pourquoi ma baignoire veut-elle me dévorer ? Pourquoi veut-elle gâcher mon bain de fraîcheur ?

Au secours ! Au secours ! AÏÏÏEEEUUUUU ! Mon gros orteil est coincé dans un des trous du siphon ! Oooh je sens mon corps devenir de la guimauve et aspiré vers le trou béant de la baignoire....

« PLOP »

Je glisse dans le noir à toute vitesse. J'ai peur. Je veux pleurer comme un bébé. Où cette glissade sans fin va-t-elle me mener ? J'aperçois une lueur. Je m'en approche... où vais-je tomber ?

OUILLE!

BRRRRR ! C'est glacial ! De la neige ? Je suis tombée sur un amas de neige.... Je regarde autour de moi. Que du blanc.... Oui c'est bien de la neige ou poudreuse.. comme vous voulez je m'en fiche. Je me relève courbaturée par la peur. Adieu les bienfaits de mon bain détente. Bon, partons explorer ce nouveau monde. Je n'ai que ça à faire.

A peine ai-je fais quelques pas que j'aperçois un ours blanc en train de décortiquer un saumon blanc lui aussi. Je m'arrête. Il fixe son regard sur moi quelques secondes puis se remet à son décorticage.

A ma gauche, un peu plus loin, un rhinocéros blanc stoppe sa pêche dans la glace et me toise du regard. Ma tête ne doit pas lui revenir. Je lui lance un sourire timide et je passe vite mon chemin.

Je suis embarrassée devant ces animaux. Je n'ai pas pour habitude de montrer mon corps dépourvu de textiles au monde extérieur... La prochaine fois je devrais peut-être penser à prendre mon bain vêtue d'un maillot de bain au minimum.

Bon, il faut que je trouve un être humain pour m'indiquer le chemin du retour vers mon siphon ou un panneau indicateur au moins ? J' ai froid. Trop froid. Moi qui voulais de la fraîcheur, eh bien je suis servie !

Ah une silhouette là-bas. Je vais crier le plus fort possible : «  OH HÉ ! VOUS M'ENTENDEZ ??OH HÉ ! S'IL VOUS PLAIT ! YOUHOUUUU ! ». Tiens cette personne semble de mauvaise humeur vu les grognements qu'elle pousse.
« ROOOAAAAR »
AAAH ce n'est pas une personne... c'est..c'est.... C'est un lion blanc !!
Ooooh non il court vers moi !
Ooooh non vite il faut que je m'enfuies !
Ooooh non il se rapproche de plus en plus ! J'entends son souffle derrière moi
Grrrr mes jambes ne courent pas assez vite !
AU SECOURS ! AU SECOURS !AU SECOURS !

« PLOP »

« Mais que fais-tu par terre ma chérie ? »

J'ouvre les yeux. Mon amoureux est dans le lit et me regarde avec des yeux ahuris. Je lui souris, soulagée: "Je crois que j'ai fait un cauchemar ». Je me relève en sueur et le rassure :
«  Rendors toi mon chéri. Je vais prendre un bain frais. J'ai chaud. Trop chaud. »
35

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,