Dans l’œilleton de mes jumelles,

il y a
1 min
3
lectures
1

Lueur d’un matin d’automne A l’approche du point de départ Mes sens guettent le moindre bruit Ondulant sur les reins, le sac à dos s’accroche Nouvelle marche vers un sommet ou un lac  [+]

Dans la nuit, les hôtes de ces lieux ont senti et ressenti leurs présences
Aux premières lueurs du jour, des paroles ont jailli sur ce territoire
Nous arrivons vers sept heures, surpris par cette quantité de bivouacs
Sans attendre, nous glissons vers les falaises, longeant un hamas de sacs de couchage
L’ombre glisse sous nos pas, ici les bivouacs n’ont pas d’espace pour se poser
Œil à l’affût, je guette en aval et en amont, le moindre bruit ou chuintement
Image d’un chamois glissant entre des arbres sous la sente, je bloque mes pas
Les jumelles se posent devant les yeux, une chèvre est en alerte
L’appareil photo en main, elle décoche les clichés les fixant sur la carte « SD »
Ecouter les sons dans ces combes et comme un déclic intérieur, le regard s’oriente
Tête haute par-dessus ces rochers, il a posé son attention vers notre présence
Ondulant, son corps se présente à nous, un beau chamois se découpe sur la roche
N’attendant pas la photographe du jour, il s’élance dans la pente
D’une main experte, l’appareil photo saisit l’instant, dans sa course le voilà figé
Emportés par ces rencontres, nous filons vers la grande combe
Mouflons en approche, ils filent vers la forêt à l’abri des regards
Encore un effort et nous voilà les yeux posés vers ces bâtiments blottis au cœur de la Chartreuse
Silence, tel est le mot qui définit le mieux ce lieu de prière
Jeux de lumière, le soleil glisse ses rayons au travers de la forêt
Un goulet nous mène vers une prairie, ici le domaine de mouflons
Marchant sur le retour, une marmotte croise le regard, poser l’appareil et figer l’instant
Et face à nous dans un névé, un jeune bouc joue devant le regard d’un randonneur
L’heure du retour a sonné, nous regagnons le véhicule
Le parking de la bergerie explose, plus une place, il est bientôt l’heure du casse-croûte
En cette belle journée, nos pensées sont remplies de beaux souvenirs
Sur le retour, je pense aux prochaines sorties...
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un texte qui pourrait fort bien figurer dans le prix éphémère consacré à l' Isère.
Image de Gérard Sanchez
Gérard Sanchez · il y a
il restera éphémère sur ma page... comme bien d'autres
merci.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Disparue

Alicia Bouffay

« Une vraie mer intérieure, avec ses archipels, ses plages, ses bancs de sable. Mais aussi ses tempêtes où bien des navigateurs avaient fait naufrage. »
Je n'avais pas réussi à me leve... [+]