3
min

D’un monde à l’autre

Image de Lélie de Lancey

Lélie de Lancey

840 lectures

1082

FINALISTE
Sélection Public

Un rayon de soleil filtrait à travers les grandes tentures de velours bleu. A la lumière tamisée de cet après-midi d’automne, les grains de poussière, en suspension, tournoyaient en un ballet silencieux. L’épais tapis oriental étouffait dans ses arabesques tissées, le frottement léger des pas du garçon qui se faufilait au milieu des meubles précieux de l’immense bibliothèque.

Grand-Papa en avait dévoilé son existence, lors de la fête d’anniversaire des 10 ans de Valentin. « L’âge où l’on doit savoir », avait-il-dit, un sourire énigmatique à demi-dissimulé sous sa moustache. Le vieil homme lui avait longuement présenté la fabuleuse collection de ses ancêtres. L’enfant, y avait vu un formidable terrain de jeu et s’était promis, en son for intérieur, d’explorer seul ce monde étrange et ordonné.

Le jour était enfin arrivé !
Il leva son regard clair vers les impressionnantes étagères, le cœur battant. Au passage, son doigt menu s’attarda sur la grosse mappemonde dorée, placée devant la fenêtre à croisée. Sous la légère impulsion, le globe pivota en silence ; l’or de la sphère en mouvement jeta quelques lueurs fugaces à travers la douce pénombre de la pièce. Elles éclaboussèrent au hasard de leur ronde, l’acajou des rayonnages interminables. Les documents les plus récents, rangés sur les meubles bas, abandonnaient les étages supérieurs aux livres rares. Ils attiraient l’enfant, un peu parce qu’ils renfermaient certainement des trésors oubliés, mais, surtout, pour les atteindre, il fallait grimper sur l’échelle coulissante qui courait sur le périmètre de la salle. Le parcours idéal pour un jeune aventurier !

Aussi silencieux qu’un éclaireur sioux, il empoigna la main courante en bois lisse, poussa le long de sa tringle l’escabeau mobile qui commença lentement à se déplacer. Puis, il prit son élan et sauta lestement sur le premier barreau de l’échelle. Sous la contrainte du poids et de la poussée, le meuble glissa plus vite. Valentin continua à gravir avec habileté les échelons. Le cortège des livres serrés et leur reliures ornées défilaient sous ses yeux. Les titres incompréhensibles se succédaient au fur et à mesure que le garçonnet atteignait les niveaux supérieurs. Malgré toutes les précautions prises par les collectionneurs, le temps avait fait son œuvre ; certains volumes anciens, étaient très abîmés.

Au hasard de sa course, l’escabeau à roulettes s’immobilisa devant une colonne très étroite, en bois finement mouluré. Les livres y étaient rangés différemment. L’un d’entre eux intrigua le gamin. Le cuir brun écorné de la couverture très décorée, laissait dépasser quelques pages jaunies et une clef miniature. En tentant de la prendre, les feuillets détachés glissèrent de sa main et se mirent à tomber en virevoltant. L’enfant essaya de les rattraper. Ce fut peine perdue ! Comme soufflées par un vent de liberté soudaine, l’ensemble, dans le craquement subtil du papier sec que l’on froisse, s’éparpilla lentement au pied du meuble.

Valentin s’apprêtait à les ramasser quand un éclat brilla dans le coin le plus sombre de l’étagère. Il remonta sur le dernier barreau et allongea son bras pour attraper un bibelot de forme ronde, couvert de poussière et à peine plus gros que sa main.

Toujours perché en équilibre, il essuya sa trouvaille du revers de la manche. Elle semblait très ancienne à en juger par le travail d’orfèvrerie du socle en métal. Scellée avec délicatesse, un dôme en cristal limpide abritait, au cœur de sa transparence, un magnifique décor figé. L’enfant ravi la secoua légèrement. Aussitôt, d’infimes paillettes argentées s’agitèrent dans l’eau limpide du globe et embrumèrent le minuscule univers. Malgré la pénombre de la pièce, le garçonnet discerna la beauté de l’ouvrage. Un donjon en ivoire se dressait au-dessus d’un jardin de glace. Au premier plan, une délicate licorne d’albâtre, givrée sous le vent immobile, dressait fièrement sa tête, vers les étoiles pointées par sa corne légendaire. Qu’attendait-elle ? se demanda Valentin, ravi de sa découverte.

A force de la regarder sous tous les angles, il remarqua enfin la serrure microscopique, cachée sous le socle, à laquelle correspondait certainement la petite clef. La sphère était également une boite à musique ? Il donna un quart de tour de façon à faire jouer le mécanisme, prêt à écouter une mélodie inconnue. Mais au lieu de cela, le cœur de l’objet translucide s’emplit d’une douce lumière. Le paysage endormi s’anima à la lueur naissante. Au loin, par-delà les parterres soigneusement dessinés, où s’ébattaient d’invisibles oiseaux, la tour solitaire s’illumina aux couleurs de l’arc-en-ciel. La Licorne ébroua sa longue crinière d’un mouvement sauvage et à la fois empreint d’une grâce mystérieuse. Dans la magie de la boule à neige, un prince tout de blanc vêtu apparut. Il arborait une armure d’argent et portait à sa ceinture une épée étincelante. Avec majesté, il s’approcha du magnifique destrier. À travers la paroi translucide, il s’inclina et adressa une profonde révérence à l’enfant, resté en dehors de son univers.

Valentin, incrédule et ébahi, redescendit de son perchoir, la boule précieusement serrée entre ses mains. Arrivé en bas, il posa son trésor en évidence sur la table à tabac de son grand-père, près de la fenêtre et entreprit de rassembler tous les feuillets épars qui jonchaient le sol. Il en détailla les riches illustrations. Elles relataient l’épopée du valeureux Prince du Bien, guerrier de la Lumière, victorieux des Ténèbres. Il aurait dû régner mille ans afin de maintenir la paix dans le monde. Mais victime d’une fée maléfique, il avait été enfermé au fin fond d’un château perdu, dans un hiver sans fin, et son règne interrompu.

En déposant sur le guéridon l’ouvrage reconstitué de son mieux, l’enfant remarqua avec stupéfaction que le seigneur blanc et sa belle monture avaient disparu de la scène... À leur place, à l’endroit où ils s’étaient tenus, leurs empreintes dessinaient maintenant deux traces qui s’enfonçaient dans la profondeur du paysage, sous les flocons légers. Juste au-devant, sur le sol, dans la neige, les mots « Merci Valentin » étaient gravés.

C’est à ce moment seulement que Valentin déchiffra, sur le maroquin de la tranche, le titre du livre qu’il avait malencontreusement abîmé : Le Prince oublié.

PRIX

Image de 2020

Thème

Image de Très très court
1082

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey  Commentaire de l'auteur · il y a
Merci à toutes et tous pour votre passage d'un monde à l'autre. Vous avez permis ainsi à Valentin d'arriver en finale.
Un grand Merci ✨☺✨

·
Image de Lucyle
Lucyle · il y a
Idée très originale et joliment amenée ! Merci du partage !
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Un grand merci pour votre lecture et votre aimable avis. Cela me fait plaisir :)
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
je confirme
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Et je vous remercie, c'est très gentil à vous. Merci Beaucoup :)
·
Image de Flopi
Flopi · il y a
Un très beau conte qui nous plonge dans un monde féerique au sein d'une bibliothèque que je rêverais de découvrir de mes propres yeux. Vos mots sont poétiques et on est happés par cette histoire avec beaucoup de facilité. Dommage que ce ne soit pas plus long, j'aurais aimé en apprendre d'avantage sur ce prince coincé dans une sorte de boule à neige...il y aurait tellement à raconter ! En espérant que vous écrirez une suite un jour :) Bravo et bon courage pour la finale !
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Waouh ! Vous me gâtez ! Très touchée par vos propos. Effectivement, l'histoire du Prince peut me donner un prétexte à une suite... Merci pour l'idée... Et merci beaucoup pour votre soutien !
·
Image de Agnès BERGER
Agnès BERGER · il y a
Un bien beau texte, une idée originale et subtilement racontée. Merci pour cet agréable moment de lecture.
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
C'est moi qui vous remercie pour votre passage sur ma page et le gentil compliment déposé qui souligne l'originalité de l'idée. J'y suis très sensible. Merci beaucoup :)
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
bonne chance Lélie
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Merci Artvic. C'est très sympa que tu sois venu bouquiner un peu par ici. Le Prince est très content d'avoir ton soutien et moi aussi. Merci beaucoup :)
·
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Mes 5 voix vous accompagnent Lélie. Bonne finale !
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Cela me fait plaisir que vous soyez passé par ma bibliothèque. Merci Félix :)
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bravo pour la finale Lélie de Lancey, je renouvelle mes voix et mon soutien.
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Bonsoir Fred, un grand merci pour votre soutien et votre fidélité. Merci :)
·
Image de Aubry Françon
Aubry Françon · il y a
Ah ces boules à neige, elles sont pleines de secrets et de trésors cachés, en effet ;-)
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Merci Et oui ! Elles sont tellement étonnantes ! Des trésors magiques !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur