3
min

D’adorables petites baskets rouges avec des mulots brodés dessus (1ère partie)

Image de Plume Le chat

Plume Le chat

168 lectures

180

— ♫ Joyeux an-ni-ver-saire, ♫ joyeux an-ni-ver-saire, ♫ joyeux an-ni-ver-saire, Pluminou ! Joyeux an-ni-ver-saire ♫ !
Ces humains sont si étonnamment inventifs ! Et dire qu’ils trouvent les chats fantasques ! Pourtant c’est bien une idée humaine, d’inviter tout un groupe de bipèdes à chanter au dessus d’une pâtisserie coiffée d’un bouquet de feu d’artifice !

Perchée sur l’appui de fenêtre, son point d’observation favori, lissant pour la quinzième fois sa longue robe tricolore, Mélusine observait la tablée d’un oeil mi-méprisant mi-goguenard. Si la chatte prétendait voir toute cette agitation de haut, je savais pour ma part qu’elle bavait de jalousie, car c’était en mon honneur, oui, le mien à moi personnellement, que la fête avait été organisée. Et sur la terrasse en plus ! Mon humaine m’aimait tant, qu’elle tenait à commémorer le jour de ma naissance et c’était pour moi une magnifique journée, chaque fois. J’étais le roi, une divinité féline descendue parmi les hommes et j’aimais cela ! Comme tout chat, j’adorais être le centre de l’attention et chaque convive se plaisait à me le faire savoir à grands coups de caresses et de mots doux. Connaissant mon humaine, je ne doutais pas un instant qu’elle offrirait une fête similaire à Mélusine, mais le regard d’envie de la chatte m’amusait beaucoup, aussi décidai-je de ne rien lui dire.

Les humains terminèrent enfin leur chanson, au grand soulagement de mes oreilles mélomanes. Je pus alors me concentrer sur le meilleur moment de la fête, celui où Natacha déposa devant moi une petite assiette du même service que celui proposé aux convives, mais, contenant à la place de leur pâtisserie bien trop sucrée, une barquette entière de Shebio à la truite saumonée, mon parfum favori, mais sans brin de persil, merci bien ! Quel chat apprécierait de l’herbe dans sa gamelle d’anniversaire ? J’étais exceptionnellement servi à table avec les invités et ils me mitraillaient de leurs appareils photographiques pour immortaliser ce moment inoubliable, à mon grand contentement.
Ce supplice de ravissement ne m’empêcha pas de voir du coin de l’oeil, Phileas, le compagnon humain de ma Natacha, glisser une gamelle à Mélusine. Mais, décidément agrippée à sa crise de jalousie, la minette lui tourna le dos, boudeuse...

À peine mon assiette nettoyée à coups de langue méticuleux, les invités se mirent à scander « Le cadeau ! Le cadeau ! » jusqu’à ce que Natacha dépose fièrement devant mon museau un petit paquet brillant plein de promesses. J’avais l’habitude de ces petits cadeaux, pour mon anniversaire et pour Noël, et j’aimais toujours leur contenu. Que m’avait-elle choisi, cette année ? Je me léchai presque les babines d’excitation, rêvant de balles rebondissantes et autres souris couinantes, puis entrepris de décortiquer le papier, à l’aide de mes dents et de mes griffes. Après quelques cris d’encouragements, les humains s’étaient tus et un silence parfait accompagna mes derniers coups de dents. Sur son perchoir, Mélusine elle-même avait oublié sa jalousie pour profiter du suspens et n’en perdait pas une miette. Quant à Natacha, son air fier et ses yeux brillants en disaient long. De bonheur anticipé et de peur d’en défaillir, je tendis mon appendice caudal vers les cieux, prêt à capturer l’astre du jour tel un trolleybus cherchant le soutien de son caténaire... Enfin, le contenu apparut et j’en restai coi.

M'enfin... qu'est ce que...
Quatre boules de cuir... avec des cordons... J’appuyai légèrement ma patte droite sur l’une d’elle... aucune réaction... je tentai ma chance avec l’un des cordon... un peu court...
Je levai des yeux ronds d’incompréhension vers mon humaine : où est donc mon joli jouet ? Rien de couinant ou de rebondissant dans ce paquet... qu’est ce que c’est ?
Une lueur d’amusement dans l’oeil gauche de Mélusine finit par m’inquiéter. Les convives se mirent à s’extasier de plus en plus fort jusqu’à ce qu’une main aux griffes roses s’empare de l’une des boules de cuir rouge pour m’en envelopper une patte. Elle serra les cordons, emprisonnant mon extrémité, peut-être à tout jamais. Les trois autres suivirent sous les cris de ravissement :
— Trop mimi !
— Elles sont adorables, ces petites baskets rouges !
— Et ces petites souris, c’est toi qui les a brodées ?
— Mais c’est du cuir ! Mazette ! Elles sont imperméables ?
— Oui.
— Que tu es beau, Plume avec tes petites baskets ! Tu es fier ?
— Fier ? Rétorquai-je, scandalisé mais satisfait qu’on me demande enfin mon avis, mais pas du tout voyons ! Je n’ai plus l’usage ni de mes griffes, ni de mes coussinets ! Et essayez-donc d’écrire avec des gants de boxe, vous ! Et ces mulots brodés ! Ridicules ! Je déteste les mulots, ils ont toujours l’air de me goguenarder !
— Natacha, lança son frère Sacha au comble du ravissement, tu l’entends ? Plume est tellement content de son cadeau, qu’il te miaule ses remerciements !
— Mais nooooon ! m’écriai-je, je me sens humilié !
Et tout le monde s’extasia de plus belle en me bombardant de flashes photographiques...

Quant à Mélusine, elle se gondolait carrément de rire sur son appui de fenêtre. Mortifié, je tentai de m’échapper, glissai et m’étalai les pattes en croix sur la table de jardin tandis que la chatte, qui avait roulé sur le dos à force d’hilarité, basculait de son perchoir et disparaissait dans le bureau en un ridicule glapissement.
Je lui criai :« Bien fait ! » pensant mon humiliation à son comble, quand quelqu’un osa signer l’arrêt de mort de ma dignité :
— Natacha ! Pour Noël, tu devrais lui confectionner une petite casquette assortie, façon rappeur !

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très très court
180

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Faouzia Chakira
Faouzia Chakira · il y a
Quelle belle interprétation du félin. Mlle Chakira Faouzia
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Miaou ! Merci Miaoudemoiselle !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
De quoi se plaint-il ? Il n'aura plus froid aux ripatons ! Bravo, Plume Le chat, pour ce TTC très humoristique qui montre que les meilleures intentions ne sont pas toujours les mieux perçues ! Je clique sur j'aime.
Vous avez aimé Pétrole, j'en suis ravi, et j'ai espoir que son petit frère Mumba vous plaira tout autant : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba Bonne journée à vous.

·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci Jean ! Mes "ripatons" sont ridicules avec ça !
·
Image de Evinrude
Evinrude · il y a
Très amusant !
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci Evinrude !
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
En vacances sur els routes du Rhin et en vélo je n'ai pu vous lire plus tôt. Ce chat a de quoi miauler toutes les nuits aux oreilles de sa maitresse. Le povr '
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci Louise !
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Pauvre chat. Je me suis bien amusée à vous lire. J'attends de lire la suite à Noël ;o)
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci Isabelle ! C'est très gentil à vous !
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Toutes griffes dehors, c'est quand même mieux pour arracher les yeux
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Sinon, c'est beaucoup plus long, en effet ! Merci Loodmer !
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Oh, mais fallait le mettre en exergue, ce texte, mon minet, je ne l'avais pas vu...cela dit t'inquiète, dès lundi je dépose une plainte à la spa pour les mauvais traitements que tes humains t'infligent.
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci beaucoup Sylvie ! Je suis soulagé...
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
un récit à hauteur de chat
*qui fait frissonner
les moustaches^^+5

·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Les miennes sont en vrille ! Merci Bertrand !
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
J'ai aimé votre nom. Votre écriture. Votre thème. Et la mémoire de mon "Bébé" mort d'un fou de la route, il y a quelques jours. Mes voix. A l'occasion, et sans obligation, poussez la porte de mon univers.
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Grand merci à vous, Artemiss. Je suis profondément triste de votre perte. Gardez courage...
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
;( triste
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Pauvre matou ! Ah ces bipèdes ils sont fous !
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
À qui le dites-vous ! Merci Geny !
·