Croissant de lune

il y a
3 min
207
lectures
197

A lire un polar touristique sur l'Alaska : Huit heures d'angoisse à bord du M/V Toksook https://www.amazon.fr/dp/172904378X Une romance historique (guerre d'Algérie)  [+]

Image de 2017

Thème

Image de Très très court
Le vent du nord forcissait peu à peu. La température de cette fin de mois de juillet n’en était pas très affectée, et les véliplanchistes et les kitesurfeurs s’en donnaient à cœur joie. Le bateau-mouche, la Mira, longeait la rive droite du lac et le vent portait des notes de musique entrecoupées de commentaires du guide touristique. Les véliplanchistes les plus proches pouvaient saisir au vol des bribes de phrases : « barrage du Monteynard, Edf, production d’électricité verte, guerres de religions, château d’Herbelon, 1603, truites, ombles chevalier, brochets, petit train de la Mure, mines de charbon, remise en service, 2020, restaurant panoramique. Les kitesurfeurs et les véliplanchistes locaux étaient capables de reconstituer l’ensemble du discours touristique, soit parce qu’ils avaient déjà accompagné de la famille à bord de la Mira pour un déjeuner ou un dîner, soit parce que l’histoire du lac et de ses environs leur tenait à cœur. Lionel passait le week-end avec son épouse et ses deux jeunes enfants au camping d’Herbelon, un avant-goût des vacances qu’ils prendraient en août. Les enfants partageaient leur temps entre la piscine du camping et des constructions de châteaux avec les galets, dans le style du facteur Cheval ou de l’architecte catalan Gaudi. Chloé, attendait le retour de son mari pour partir naviguer, elle, en planche à voile. Lionel naviguait avec un kite de 16 mètres carrés, le vent étant propice, environ 4 beaufort selon son estimation. Sa voile participait à ce vol de papillons multicolores qui égayaient le ciel limpide et venaient parfois se poser délicatement sur l’eau turquoise du lac, parfois un peu plus brutalement, il fallait bien débuter un jour. Insensiblement, la vitesse des planches et des kites commença à augmenter. Maintenant le lac était zébré de longues traînées blanches que laissaient les wakeboards ou les planches. Lionel sentait ses muscles se tétaniser un peu. Il avait réalisé un jogging matinal le conduisant à Sinard et retour, soit environ 13 kilomètres. Il évaluait maintenant la force du vent à 6 beaufort, ce qui était déjà beaucoup pour la surface de son aile. Plutôt que de prendre un bain forcé, ou d’accoster sur la rive opposée, étroite et peu accueillante pour les pieds nus, il décida de poser son kite sur la surface de l’eau agitée par de nombreuses vaguelettes. Il nagea en direction de sa voile, tout en repliant du mieux qu’il put les longues lignes. Il avait réussi à le poser sur le dos, le boudin gonflable tendant ses deux bras vers le ciel comme pour en implorer sa clémence, se dit Lionel en souriant intérieurement. Il parvint à grimper sur le boudin puis s’allongea contre lui sur la voile, les lignes et la barre calées sous les jambes. Il venait d’inventer le hamac flottant. D’autres kitesurfeurs ou véliplanchistes s’approchèrent de lui pour savoir s’il avait besoin d’aide, mais Lionel, le pouce levé leur fit comprendre que tout allait bien, que c’était voulu. Il avait décidé de se laisser porter doucement jusqu’à la plage de Savel, sur l’autre rive, plus au nord. Ainsi il en profiterait pour se reposer et admirer le paysage comme dans un film au ralenti, puis s’en retournerait vers le camping d’Herbelon en tirant des bords. Posé sur son aile comme Pierrot sur son croissant de lune, il jouissait d’un point de vue nouveau sur le paysage environnant. Malgré la distance, il put apercevoir les troupeaux de vaches qui ruminaient l’herbe grasse des prairies du Sénépy, tout là-haut à 1060 mètres d’altitude. Un planeur, grand oiseau argenté, longeait la crête. Une autre façon de profiter du vent, pensa Lionel. Le bruit du clapotis s’était atténué maintenant que ça ne touchait que le tissu de la voile. Comme le kite tournait un peu, ce fut l’autre rive, celle d’où il était parti qui était dans son champ de vision. Et en haut de la falaise, côté Trièves, il distingua brièvement le château ou ferme dont il ignorait le nom et qui restait pour lui assez énigmatique, au point d’y être allé un jour en courant, malgré la dénivelée dissuasive, mais pas âme qui vive ce jour-là.
Les rives du lac, des deux côtés, s’élevaient, à ce niveau de sa douce dérive, en un début de falaises, comme des mille-feuille gris. Ces strates, il les avait longtemps appelées de l’ardoise, mais un jour, un randonneur, géologue de formation, lui appris qu’il s’agissait plus précisément d’argiles litées, dont l’ardoise était le produit par l’effet de la compression. Quoiqu’il en soit, le contraste avec l’eau et la verdure environnante ajoutait une touche réussie dans ce tableau naturaliste. Bercé par la régularité du clapotis, et la fatigue aidant, Lionel s’endormit. Son embarcation de fortune, poussée par le vent, ne suivit pas l’itinéraire prévu et s’enfonça dans les gorges de l’Ebron, plutôt que de se diriger vers Savel et sa plage. Il ne se rendit même pas compte qu’il passa sous la passerelle himalayenne de l’Ebron d’où des randonneurs amusés crièrent « Ohé du bateau », mais sans réponse de la part de ce Pierrot endormi. Pourtant, s’il avait été éveillé, Lionel aurait reconnu la passerelle, la plus courte mais tout aussi impressionnante de ces deux attractions touristiques, avec celle qui enjambe le Drac. Il les avait empruntées plusieurs fois en famille ou avec des amis vététistes, jamais lassés du paysage grandiose offert par ce parcours. Le bruit du moteur du Zodiac des pompiers le réveilla alors que le kite s’était coincé juste avant le pont routier sur l’Ebron. Il fut étonné de se retrouver là entre ces hautes falaises, dans un endroit dont l’étroitesse ne lui aurait jamais permis de faire décoller son aile. Les pompiers avaient été alertés par sa femme ainsi que par plusieurs randonneurs qui l’avaient aperçu depuis la passerelle. Le retour au camping ne fut pas des plus glorieux et le coup de soleil qu’il avait pris sur le visage, les bras et les jambes, ne le laisserait certainement pas dormir cette nuit-là. Mais pour le sommeil, il avait déjà pris de l’avance.
197
197

Un petit mot pour l'auteur ? 66 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Un petit monde marin avec ses paysages, ses personnages et ses déambulations. Si le cœur vous en dit, venez découvrir celui de La renverse, océanique aussi.
Image de Emsie
Emsie · il y a
J'arrive un peu tard, mais je n'en apprécie pas moins la balade dans une région dont je ne connais "que" les montagnes. Ça fait envie, en tout cas…
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci pour votre curiosité. Irait-elle jusqu'au point d'aller suivre ce lien : https://www.amazon.fr/dp/B07BFWDNZZ/ref=rdr_kindle_ext_tmb
Un premier polar "touristique" . Sans engagement. On peut feuilleter les premières pages.

Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
Belle découverte - curieuse je suis venue lire ce que vous évoquiez dans votre tanka "mon croissant de lune"
Je ne regrette absolument pas ma curiosité

Image de Maryse
Maryse · il y a
Belle découverte !
"Vague à l'âme" à découvrir sur ma page (haïku)

Image de Skimo
Skimo · il y a
Concours terminé pour moi, mais vous pouvez aller cliquer sur le lien que j'ai joint à d'autres commentaires pour aller voir sur le site Amazon mon premier roman. Je ne peux pas vous le joindre directement car sur téléphone à l'étranger. Merci
Image de Maryse
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
un lac limpide un air pur ... Merci pour la balade ....
Image de Skimo
Skimo · il y a
Et ce n'est pas de la littérature. Et je ne suis pas payé par le syndicat d'initiative local. Si vous le souhaitez, vous pouvez aller cliquer sur le lien que j'ai joint à d'autres commentaires pour aller voir sur le site Amazon mon premier roman. Ça n'engage à rien. Les premières pages sont en accès libre. Merci
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Une aventure palpitante !
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci Geny. Si vous le souhaitez, vous pouvez ouvrir le lien suivant. Il vous conduira sur la page de publication de mon premier roman. Il y a la possibilité de lire les premières pages. Et si vous pensez que ça peut être intéressant... Lisible sur Kindle et d'autres ordis. https://www.amazon.fr/dp/B07BFWDNZZ/ref=rdr_kindle_ext_tmb Il s'agit d'un polar "touristique". Au plaisir de vous lire.
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci Skimo ! Toutes mes félicitations !
Image de Céline Dormoy
Céline Dormoy · il y a
on navigue avec vous dans ces eaux limpides, j'ai visité les rives en mars pour Le sommeil des sables
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci Céline. Je vous propose d'autres rives, Mon premier roman sur Amazon. On peut feuilleter les premières pages grâce au lien suivant: https://www.amazon.fr/dp/B07BFWDNZZ/ref=rdr_kindle_ext_tmb Je viendrai lire prochainement Le sommeil des sables.
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un grand plaisir de lecture. Bravo, Skimo ! Vous avez mes cinq votes !.
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
La mésaventure aurait pu finir plus mal que cela n'a été. Heureusement que Lionel a une épouse bienveillante
Image de Mickael Gasnier
Mickael Gasnier · il y a
Je suis passé, j'ai lu ( malgré le commentaire de Christine ) et j'ai voté ...
Bon vent et mes encouragements à revenir à la ligne de temps en temps...
À bientôt sur nos pages respectives...

Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci; Il est vrai que des sauts de lignes, ça aurait été mieux, mais j'étais à 5 ou 6 caractères du maxi autorisé, aussi, je n'ai pas osé. Maintenant, je sais qu'on peut prendre l'air, même à 6 beaufort.
Image de Skimo
Skimo · il y a
Il faut acheter des lunettes Christine. C'est sûr, pour la pêche aux votes, il vaut mieux aller chercher les haïku, c'est aéré et ça ne prend que 5 secondes pour un commentaire bateau. Vous qui faites dans le culinaire, vous avez déjà essayé de boire des briques?
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
Texte vraiment trop peu aéré : trop lourd à lire de la sorte
Alors que les retours de paragraphe ne coûtent rien en nombre de caractère
On dirait une brique imbuvable
J'ai mis +5 par soutien mais je serai honnête : je n'ai pas lu - ce bloc de mots m'a bloquée

Image de Alec Mojerev
Image de Thomas d'Arcadie
Thomas d'Arcadie · il y a
Une super œuvre ! Bravo !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bonjour, c'était en effet un oubli. Chouette texte! J'ai mal aux bras et aux jambes :) Mes voix
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Je ne connais pas grand-chose aux sports de glisse sur l'eau, mais j'ai adoré votre histoire, rondement menée ! Mes 3 voix, c'est tout ce que je peux donner ! J'ai appris grâce à vous, que lors de ma randonnée en Oisans au Lac de la Muzelle, "les ardoisières" que je devais affronter étaient en fait des argiles litées ! Egalement en lice, pour les Paysages isérois en mouvement !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lac-de-la-muzelle

Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Une région magnifique et une bien belle histoire écrite simplement, sans mots compliqués ? tout cela donne une lecture très agréable. Ce fut un plaisir. +5*****
Je vous invite à lire ma nouvelle en finale, merci.

Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci. A mon tour, je prends la main.
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
C'est gentil Skimo mais il s'agit de la nouvelle en finale intitulée
"Un petit cœur collé sur un portable 2 " (Avec un 2 )
Bonne soirée.

Image de Almuneda
Almuneda · il y a
Belle sieste nautique et culturelle dans un environnement exceptionnel!
vote

Image de Serenity
Serenity · il y a
Une drôle de mésaventure pour ce "Pierrot endormi", et une belle balade pour nous lecteurs, qui plus est non dénuée d'humour. Bravo ! Mes votes.
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Vous qui décrivez si bien ce lac de Monteynard, et la Mira( j'avais gagné un voyage à bord) et le paysage est splendide. J'ai lu que vous avez parlé de la passerelle himalayenne, les mines de charbons , le musée , le petit train de la Mure...vous devez être un natif du coin?Et dire aussi qu'en l'espace de 2 jours que vous avez déposé votre texte, et en totalisant 133 voix... vous seriez bien déconfit???? Et bien "cher monsieur" alors que je viens de vous attribuer mes 5 voix .... Vous n'êtes en rien reconnaissant envers vos lecteurs... C'est dit!
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci Gina, je vous ai répondu directement sur votre site.
Image de Romain Bellail
Romain Bellail · il y a
Une histoire bien construite. Le décor est bien "planté" et l'histoire bien amenée. C'est bien écrit et ne demande pas "un effort" de lecture, ce qui me fait toujours peur quand j'entame un TTC.
"Il venait d’inventer le hamac flottant" = amusant.
Mes 5 voix.

Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci Rombel. Oui, en effet, je cherche à éviter une écriture qui se voudrait trop innovante. Ce qui s'écrit clairement, se conçoit clairement.
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
Jolie balade au fil de l'eau et pleine de mouvement, que la France est belle et l'Isère entre la montagne pour les sports d'été ou d'hiver plus ses lieux riches de culture mais aussi à la pointe de toutes les technologies nous le rappelle...et vous aussi, bravo !
Image de Kiki
Kiki · il y a
l'omble chevalier quel bon poisson des rivières... HUM ! Bravo pour ce texte, ces images.....Mes 3 voix.
A l'occasion je vous invite à aller lire le poème sur les cuves de Sassenage et vous conduirai dans les entrailles de cette terre. MERCI d'avance

Image de Murielle Laurent
Murielle Laurent · il y a
et le surf à Biarritz ?!
+ 5

Image de Skimo
Skimo · il y a
Certains ont réussi à en faire dans les rues inondées de la région parisienne, tractés par un câble; alors pourquoi pas sur un lac de barrage? :) Merci
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
5 voix, de très belles images de voile et un très bon poisson peu connu : l'omble chevalier
Image de Claire Rousset Lys
Claire Rousset Lys · il y a
Cela ressemble dans mon coeur et mes souvenirs à l'Ardèche et la Drôme voisines... Quel beau pays que notre France.. je vous ai accordé mes 5 voix
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci beaucoup Claire. L'inconvénient avec notre beau pays, c'est qu'on hésite parfois à aller voir ailleurs.
Image de Leina Cooning
Leina Cooning · il y a
alô, captivant et superbe écriture, mes 5 votes sans hésiter - Sophie
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci. Bien que non sollicité, je vais vous lire.
Image de Monique Feougier
Monique Feougier · il y a
Voilà une histoire qui nous fait dériver doucement vers des paysages magnifiques. Don Quichotte en planche à voile, où comment réécrire l'histoire au fil de l'eau...bravo et merci pour la balade. Avez-vous refait ce parcours les yeux ouverts ?
Image de Skimo
Skimo · il y a
Les yeux ouverts, voilà une bonne consigne pour ceux qui ne voient pas la beauté. Merci pour votre visite.
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Félicitations à l'inventeur du hamac-calé-boudin gonflable et de la sieste problématique... ;O))
Image de Skimo
Skimo · il y a
Je pense à présenter cette invention au concours Lépine. Autant de chances qu'aux différents concours de Short-edition.
Image de Skimo
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Bon vent pour le croissant de lune !
Image de Françoise Deniaud-Lelièvre
Françoise Deniaud-Lelièvre · il y a
Voilà une balade originale qui ne manque pas de charme avec ses jalons historiques et culturels.
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci, avec votre pseudo, je comprends votre intérêt pour les animaux.
Image de Rellum59 Müller
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci pour l'invitation Skimo, je ne regrette pas le voyage. C'est une excellente idée d'avoir situé l'histoire en été contrairement à la plupart d'entre nous. J'ai appris au passage des noms de sports, tout cela est un peu technique pour moi et j'ai surtout été très emballée par le suspense, dans l'attente du sort qu'allait connaître le kiteur (kiter ?) endormi, ballotté par des eaux pas toujours calmes. Jolies allusions historiques au passage, qui m'ouvrent des horizons pour aller en apprendre plus sur les guerres de religion en Isère car je connais peu cet aspect de la région. Mes votes, + 4 sans barguigner.
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci. Pour les guerres de religion, il faut s'intéresser à l'histoire du duc de Lesdiguières; nom que l'on retrouve souvent en Dauphiné.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Skimo ! Je chercherai ce que me dit internet sur ce personnage.
Du point de vue historique j'avais pour ma part privilégié Mandrin dans mon poème au tout début de la compétition, et j'ai vu que mon idée avait fait des petits par la suite comme source d'inspiration. Tant mieux après tout, il appartient à tout le monde...

Image de Philshycat
Image de James Wouaal
James Wouaal · il y a
Belle balade avec ce sportif endormi. Skimo. Si je peux me permettre juste une petite remarque, vous devriez un peu aérer votre texte. Un saut de page entre les deux paragraphes. Merci de votre visite sur mon texte.
Image de Skimo
Skimo · il y a
Merci, Les sauts de page, je crois, sont comptabilisés dans le nombre de caractères. J'étais limités à 6000 et j'ai dû déjà me limiter.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Non, Skimo les passages à la ligne et sauts de page ne sont pas à ma connaissance comptabilisés, il n'y a que les espaces entre les mots qui le sont.
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Bonne chance et mon vote !
Je suis en finale printemps avec un TTC, Pair et impair et une nouvelle, Un dimanche en forêt...

Image de Zouzou
Zouzou · il y a
+5 pour ce beau croissant de lune , Skimo ! Belle journée...
Image de Jean-Baptiste van Dyck
Jean-Baptiste van Dyck · il y a
Très joli voyage TTC ! Bravo, Skimo voici mes 5 voix ! Je vous invite à soutenir mon texte «  You Hanoï Me Part 2 » en lice pour la finale poésie !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/you-hanoi-me-part-2

Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo, Skimo, pour cette perspective originale ! Mes votes ! Une invitation à découvrir mon “Isère en Mouvement” qui est également en compétition ! Merci d’avance !
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Un voyage original pour les intrépides. Et une belle aventure qui aurait pu mal se terminer. Mon vote.
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
J'ai bien aimé cet angle. Mes voix.
Image de Skimo
Skimo · il y a
Oui, c'est certain. Consignes du concours: un paysage isérois, en mouvement. Merci
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une manière pour le moins originale de faire du ... tourisme.